Boffa : Mouctar Diallo pose la première pierre de l’unité de saponification de Koba

2 avril 2019 à 17 05 42 04424

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, a présidé ce mardi, 02 avril 2019, la cérémonie de pose de la première pierre de l’unité de saponification, dans la commune de convergence de Koba. Le projet est cofinancé par l’UNICEF et la commune urbaine de Koba à hauteur de 299 millions 199 mille francs guinéens, rapporte l’envoyé de Guineematin.com dans la sous-préfecture.

C’est devant le représentant de l’UNICEF en Guinée, les bénéficiaires ainsi que les autorités préfectorales et communales de Boffa, que le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a procédé à la pose de la première pierre de l’unité de saponification de la commune de convergence de Koba (Préfecture de Boffa).

Dans son discours de circonstance, Mouctar Diallo a indiqué que « ce projet d’unité de saponification va permettre aux braves populations de Koba, d’avoir des revenus et des emplois en vue d’améliorer leurs conditions de vie mais leur permettre aussi, d’intégrer des règles d’hygiène pour que cela améliore leur cadre de vie.

Tout cela contribue justement, à faire en sorte que la vie soit meilleure ici à Koba, pour que les populations bénéficient de meilleures conditions de vie pour ne pas qu’elles soient tentées par l’exode rural. Cette unité de saponification va être construite et opérationnelle dans trois mois, et nous espérons revenir avec l’ensemble des partenaires pour célébrer la remise officielle de cette unité de saponification qui va impacter réellement la vie des populations de Koba ».

S’adressant aux jeunes et aux femmes à qui le chef de l’État a dédié son second mandat, Mouctar Diallo les appelés à « prendre leurs responsabilités par la créativité, l’innovation, et en captant des projets ou des idées de projet que nous pourrons transformer en projets et les accompagner à travers les partenaires, à travers les différents instruments de financement que nous avons. C’est pour dire que les jeunes et les femmes doivent être dans la vision du président », a exhorté le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Pour sa part, Andy Brooks, représentant de l’UNICEF en Guinée, a réaffirmé la volonté de son institution d’accompagner ce projet. « L’UNICEF que j’ai l’honneur de représenter à cette cérémonie, est fière d’être associée à cette belle aventure et elle est prête à apporter sa modeste contribution pour sa réussite.

Nous vous remercions une fois de plus pour la confiance que vous accordez à notre organisation. Je voudrais réitérer notre engagement à soutenir les efforts du gouvernement en vue de faire des communes de convergence, des modèles en terme de développement », a promis le diplomate.

De son côté, Ahmed Tidiane Soumah, le préfet de Boffa, s’est félicité de la pose de la première pierre des travaux de construction de cette unité de saponification à Koba. « Je me réjouis de cette initiative des autorités de la commune de convergence de Koba, soutenue par le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, concrétisée financièrement par notre partenaire UNICEF qui vient résoudre un certain nombre de problèmes notamment : l’emploi des jeunes et l’hygiène dans les ménages, qui contribuera à préserver la santé de nos populations.

Pour l’autorité préfectorale, nous prenons l’engagement d’utiliser à bon escient ce bijou et à favoriser tous les acquis pour le bien-être de la population de Koba, qui doit désormais faire la promotion de cette unité de saponification », a dit le préfet de Boffa.

La cérémonie a pris fin par un entretien entre les conseillers communaux de Koba et le ministre Mouctar Diallo.

De retour de Koba (Boffa), Siba Guilavogui pour Guineematin.com
Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Lire

Drame de Sierra Léone : les corps de 19 victimes retrouvés en Guinée

28 août 2017 à 18 06 01 08018

La préfecture maritime, relevant du ministère de la défense, a conféré ce lundi 28 août 2017, avec l’ambassadrice de la Sierra Léone en Guinée. La démarche visait à échanger sur les corps des victimes du glissement de terrain en Sierra Léone, récemment découverts en Guinée, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire