Ousmane Kaba ou l’Opportunisme Malhabile !

8 juin 2016 à 23 11 54 06546

Tamba.jpgZacharieLibre Opinion : J’ai imaginé Machiavel se retourner. Se bouger de sa tombe millénaire pour s’offusquer de la malhabileté avec laquelle Ousmane Kaba a entrepris sa manœuvre délatrice. Franchement ! Notre universitaire fait du sens aux paroles de De La Fontaine: « Tel est pris qui croyait prendre »!

Pris, d’abord par un développement médiatique qu’il n’a pas su anticiper. Une causerie de « famille » infiltrée, puis publiée de mille canaux; Monsieur Kaba ne s’y attendait vraisemblablement pas. Pris, ensuite par un vocable dont il aurait pu se faire l’économie: la RUSE! Comme Alpha et pire encore, Ousmane Kaba l’associe, non pas à une fraction, mais à l’entièreté de la communauté peul. C’est ici qu’il voit son masque tomber et qu’il noie le poisson !

On voit donc clairement à partir de l’épisode Kankanais, que bien loin d’un engagement envers l’unité des Guinéens, Ousmane Kaba rêve déjà d’effigies et d’histoire à la tête du RPG Arc-en-ciel. Partant, Alpha n’a peut-être pas eu tord, du moins concernant ce « Président-Fondateur » du parti PLUS. Puisqu’il n’y a pas loin de la malhonnêteté à dire s’offusquer d’un discours qu’on distille fort aise soi-même.

Ousmane KabaCela dit, c’est à nous, peuple guinéen, de garder l’esprit ouvert. D’abord face à la récupération politique dont « le discours d’Alpha » a fait et continuera de faire l’objet. Plus nos politiques l’évoquent, plus dangereusement ils renforcent nos sillons ethniques. L’ethnie, je ne l’occulte pas. Mais à force d’y surfer, en politique elle finit par opposer.

Ensuite, face à nous-mêmes. Quel que soit le cas de figure, nous devrions savoir qu’en Guinée et ce depuis l’indépendance, chaque communauté a accumulé sa dose de frustrations. Or la frustration ne se décompte pas. Majoritaire ou pas, chaque groupe a expérimenté la douleur d’être exclu, indexé, insulté et marginalisé. Chaque cœur guinéen s’est un jour contracté de honte, de colère, ou encore de chagrin dû à un bannissement. Et c’est souvent le fait d’un seul individu que nous commettons l’erreur, comme Alpha et Ousmane, d’identifier à son groupe d’appartenance. Il est encore temps d’arrêter notre char, parce qu’aucune communauté guinéenne, à mon sens, n’a été épargnée par les errements des gouvernances successives.

Forêt, savane, montagnes ou mangrove, nous avons tous nos douleurs, même si elle n’ont pas la même couleur. La focalisation de certains politiques sur les malheurs d’une seule communauté n’a concouru qu’à nourrir nos mutuelles suspicions et à nous éloigner les uns des autres.

We have to stand for #UNITY! Apprendre à voir en l’autre, autre chose que son appartenance ethnique nous ôtera les écailles des yeux. Pour apprécier à quel point la Guinée, riche de sous-sol est tout aussi riche de son sur-sol! Pour profiter de l’art mandingue de la parole et de la noirceur d’Afrique de ses filles aux allures de bichettes; pour apprécier la beauté de la femme peul et la religiosité des foutaniens; pour nous blottir dans l’hospitalité et l’ouverture de la Basse Côté; pour jouir de la simplicité et du travail du forestier.

C’est cela la Guinée. Celui qui n’y travaille pas, commencez par vous éloigner de lui.

Tamba Zacharie MILLIMOUNO

Read More

Présélection des miss et masters university : les élus de la zone de Conakry

16 mai 2016 à 2 02 20 05205
Adama Barry, également de l’Université Nongo Conakry, miss university

Mademoiselle Adama Barry, UNC élue miss university

Dans l’après midi d’hier, dimanche 15 mai 2016, a eu lieu la présélection des miss et masters university 2016 de la zone spéciale de Conakry, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette 7ème édition qui a démarré à 16 heures 45’, dans la salle du 28 septembre au Palais du peuple, a mobilisé plusieurs étudiantes et étudiantes venus des différentes universités de Conakry et a connu également la présence des Miss et Masters 2015. Il y avait également la présence de la miss Guinée France 2016, du président de l’université franco guinéenne des métiers, ainsi que plusieurs autres invités.

Read More

« Les grands débatteurs » d’Espace Tv : l’université Koffi Annan gagne face à Sonfonia

18 juin 2015 à 17 05 50 06506

Les grands débatteurs Après la première phase qui a consisté à la présélection des débatteurs  au sein des  universités candidates,  le concours dénommé « les grand débatteurs », organisé par nos confrère du groupe HADAFO Médias, Espace TV, a livré son premier spectacle à l’Université Koffi Annan de Guinée hier, mercredi 17 juin 2015. Le premier débat a opposé  l’université Koffi Annan de Guinée- qui abrite la compétition- à celle de Sonfonia.

Read More

Davos : Les présidents guinéen et malien devant les leaders économiques autour de la crise sanitaire Ebola

24 janvier 2015 à 13 01 11 01111

Le président guinéen, Alpha CondéDavos, 23 janvier 2015 – Après un entretien avec le roi Philippe de Belgique qui a promis le soutien du royaume pour le sommet sur Ebola qui aura lieu le 1er mars à Bruxelles, le président Alpha Condé et son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keita, ont ouvert l’après midi du 23 janvier, au centre international de Congrès de Davos, une importante rencontre sur Ebola : le nouveau contexte d’une pandémie.

De nombreuses personnalités ont pris part à cet événement de clôture : le président de la Banque mondiale, Kim Yong Jim, la directrice de l’Oms, Margareth Chan, Helen Clark, directrice générale du Programme des nations unies pour le développement, le directeur de CDC, Francis Collins, directeur de la santé aux Etats Unis, Ertharin Cousin du world Food organisation, la baronne Valérie Amos, l’ancien secrétaire général de l’Onu, Kofi Annan, le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, Tony O Emelu de sa fondation Emelu, Gabriel Fitzgerald Dr de Ebola program, Lakshmi Mittal, David Nabaro, représentant spécial de l’Onu pour Ebola, Akihito Tanaka, chef de la coopération internationale japonaise, etc.

Devant ce parterre de personnalités, quelques pistes ont été soumises à exploration : la plupart des pays frappés par la crise Ebola devraient retenir les épreuves de la maladie et mettre en avant, une sérieuse politique de coordination sur le plan sanitaire, aussi bien sur le plan national qu’international. Y compris en direction du secteur privé, seul capables de financer des vaccins destinés au pays du Sud, la mise en place d’un agenda de travail et d’assistance. Les participants promettent également de miser sur un important travail de communication. Et penser au next day, comme dit l’ancien Premier ministre anglais, Gordon Brown. Car, après la maladie, il faut du temps pour cette nouvelle transition avant que la confiance ne revienne totalement, notamment du côté des investisseurs et des touristes.

 Le Bureau de Presse de la Présidence

Read More