Aboubacar Soumah à Guineematin : « les autorités ne veulent pas coopérer… La grève continue »

1 décembre 2017 à 16 04 25 122512

Comme annoncé précédemment sur Guineematin.com, de nombreux gendarmes ont quadrillé, ce vendredi 1er décembre 2017, le siège du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée). La démarche visait à empêcher la tenue d’une rencontre entre Aboubacar Soumah, le syndicaliste et la base pour discuter de la levée du mot d’ordre de grève. Une situation que dénonce Aboubacar Soumah, joint au téléphone dans l’après-midi de ce vendredi.

Read More