Politique : Me Kabèlè Camara et Alpha Oumar Taran unis contre un 3ème mandat pour Alpha Condé

23 mars 2019 à 19 07 24 03243

Le président du Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD), maître Abdoul Kabèlé Camara, poursuit sa tournée de prise de contact avec les leaders politiques de notre pays. La démarche vise à former une large coalition contre les velléités de modifier la Constitution au profit d’Alpha Condé. C’est dans ce cadre que maître Kabèlè a été reçu ce samedi, 23 mars 2019, à Conakry par Alpha Oumar Taran Diallo, président de l’Alliance Démocratique pour le Renouveau (ADR), a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Maître Abdoul Kabèlè Camara veut, à travers ses séries de prises de contact, former avec les autres leaders politiques de l’opposition, une grande coalition pour empêcher un troisième mandat pour Alpha Condé. C’est dans ce cadre qu’il a rencontré Alpha Oumar Taran Diallo, président du parti ADR.

Selon l’ancien ministre délégué à la défense, « c’est une prise de contact fraternelle entre deux partis politiques qui sont en train de se faire un chemin sur le chantier politique guinéen, mais dans la plus grande compréhension, dans la plus grande fraternité. Demain, nous souhaitons une large coalition de tous les progressistes, mais aussi profiter de l’occasion pour lancer une alerte du danger qui guette aujourd’hui tous les guinéens, le danger que l’on peut appeler troisième mandat, qui se profile à l’horizon et qui est en train de venir.

Ce danger est gros comme une montagne et qui risque d’écraser tous les guinéens. Donc, nous devons tous nous lever pour bloquer ce danger, pour ne pas qu’il nous écrase, pour ne pas qu’il tombe sur nos têtes. L’alternance démocratique est une sève nourricière pour tous les partis politiques. Le troisième mandat est exclu de notre Constitution et en aucun cas ce point relatif à la durée et au nombre de mandat ne devra faire l’objet de révision.

Ils sont en train d’imaginer ce qu’ils qualifient d’une nouvelle Constitution avec, dans leur esprit, une nouvelle République. Cette démarche est inopportune, c’est une démarche purement et simplement opportuniste que nous devrions tous bloquer. Les jeunes, hommes et femmes, nous devons tous nous lever pour bloquer ce danger pour ne pas qu’il vienne écraser les guinéens », a laissé entendre maître Abdoul Kabèlè Camara.

En outre, le président du RGD pense que « cette alternance démocratique est une bonne chose pour tous les partis politiques, y compris le RPG Arc-en-ciel, qui a intérêt aussi qu’il y ait alternance en son sein. Donc, j’en appelle à la mobilisation de toutes les forces progressistes pour bloquer ce danger qui nous arrive. Il est visible, on le voit venir de loin. Si nous attendons qu’il s’approche de nous et qu’il nous écrase, alors tant pis pour la démocratie guinéenne », estime-t-il.

Pour sa part, Alpha Oumar Taran Diallo, président de l’Alliance Démocratique pour le Renouveau, soutient que la démarche de maître Abdoul Kabèlè Camara cadre avec les objectifs de son parti. « Notre engagement, c’est pour le respect des textes de la République. C’est ce qui a motivé la création de l’ADR. Nous nous battons pour que gouvernants et gouvernés respectent les textes de loi de notre pays. Donc, quiconque se bat pour faire respecter cela, trouve notre soutien », a indiqué Alpha Oumar Taran Diallo.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620213977/662730531

Lire