Conakry : la FSPE renforce les capacités de ses membres

16 mars 2019 à 14 02 40 03403

La Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) s’active sur le terrain pour le renforcement des capacités de ses membres. C’est dans cette dynamique qu’elle a organisé récemment un atelier de formation de quatre (4) jours en faveur des élus syndicaux de la FSPE des trente trois (33) préfectures de la Guinée et des cinq (5) communes de Conakry, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette initiative de la FSPE a été prise en collaboration avec le Syndicat National des Enseignants du Secondaire (SNES-France). C’est le siège du Conseil Economique et Social (CES) qui a abrité cet atelier de formation.

Dans son discours, Salifou Camara, secrétaire général de la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education, a expliqué le bien fondé de la tenue de cette formation. « Vous savez, maintenant, dans le mouvement syndical, il y a beaucoup de problèmes et de cacophonie. Donc, la nouvelle génération avait besoin d’une formation, il faut les former pour qu’ils sachent leur devoir et leur droit en tant que syndicaliste, qu’ils soient imprégnés aussi de l’historique du syndicat, savoir ce que nos devanciers ont fait et qu’est-ce qu’ils ont eu comme acquis.

Il fallait aussi leur donner des informations sur les conventions qui protègent un syndicaliste, qui les autorisent à agir sur le terrain. Aujourd’hui, un syndicaliste mal formé, c’est quelqu’un qui est dans les nuages, dans le noir et c’est quelqu’un qui peut détruire la société. Mais, quand on est bien formé et qu’on connait son droit et son devoir, tu sais comment agir. C’est ce qui nous a motivé de communiquer avec nos structures à la base pour la tenue de cette formation », a fait savoir Salifou Camara.

Au cours des échanges entre les participants, un diagnostic des difficultés rencontrées par les syndicalistes a été fait par les organisateurs. Selon le secrétaire général de la Fédération Syndicale des Professionnelle de l’Education, ces difficultés sont : « le manque de la tenue régulière des réunions syndicales. Ensuite, il faut aller vers eux pour les enseigner, pour les sensibiliser. Le mouvement syndical n’est pas un mouvement politique. Le syndicaliste défend les travailleurs et protège le travail », a laissé entendre Salifou Camara.

Les thèmes abordés au cours de cette formation ont été fortement appréciés par les participants. Interrogé à ce sujet, André Michel Léno, secrétaire général de la FSPE à Kissidougou, a donné son point de vue. « Nous avons appris comment les syndiqués doivent vivre dans leur mouvement syndical et appeler d’autres membres à adhérer au mouvement syndical. Ce que j’ai reçu dans la formation me donne une nouvelle motivation pour prendre un nouvel élan dans la vie du mouvement syndical », s’est réjoui André Michel Léno.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Lire

CAN GABON 2017 : Amadou Diouldé Diallo en lice dans la commission des médias de la CAF

26 novembre 2016 à 10 10 18 111811

elhadj-amadou-dioulde-dialloL’historien et journaliste guinéen, Amadou Diouldé Diallo, est l’un des treize (13) membres, en plus du président et de son vice-président, de la Commission des Médias de la Confédération africaine de football (CAF) pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) du Gabon 2017. Plus qu’un simple honneur, c’est une lourde responsabilité pour notre compatriote et confrère.

Lire

Rabiatou Serah, Lansana Komara, Amadou Diallo, Lansana Diawara… voici la liste des membres du bureau du CES

10 août 2015 à 20 08 11 08118

Hadja Rabiatou Serah Diallo, présidente du Conseil économique et social

Hadja Rabiatou Serah Diallo, présidente du Conseil économique et social

Comme nous l’annoncions ce matin, Hadja Rabiatou Serah Diallo, seule candidate à la présidence, a été portée sans surprise à la tête du Conseil économique et social pour cinq ans : 2015-2020. A ses côtés, huit autres personnalités ont été élues pour deux ans et demi membres du bureau du CES.

Lire

Débrayage des CARLE : la CENI étudie une amélioration des primes pour tous les membres

30 avril 2015 à 19 07 12 04124

Ibrahima Kalil Kéita VP de la CENIDes responsables du bureau de la commission électorale nationale indépendante dont le président Bakary fofana et son vice président Ibrahima Khalil Keita et certains commissaires de l’institution électorale se sont réunis en urgence dans la journée d’hier, mercredi 29, et d’aujourd’hui, jeudi 30 avril 2015, au siège de la CENI, a appris Guineematin.com du vice-président de la CENI.

Lire

Révision électorale : payés à six mille par jour, les membres des CARLES abandonnent à Kipé

28 avril 2015 à 18 06 47 04474

révision des listes électorales Les membres des commissions administratives de révision des listes électorales numéros 348 et 350 du quartier Kipé dans la commune de Ratoma ont arrêté ce mardi 28 avril 2015 toute activité de révision des listes électorale. Ces agents qui sont payés à 300.000 francs guinéens pour les 45 jours de révision (exactement six mille six cent francs guinéens par jour, de 9 heures à 18 heures) exigent de la CENI une amélioration de leur traitement salariale pour continuer.

Lire