Mamou : le concours préfectoral de lecture du Coran clôturé dans la satisfaction

8 avril 2019 à 13 01 19 04194

La 3ème édition du concours préfectoral de mémorisation et d’interprétation du saint Coran a bouclé ses travaux avant-hier samedi, 06 avril 2019, dans la commune urbaine de Mamou. La cérémonie a connu la présence des autorités religieuses et administratives, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette 3ème édition a regroupé 118 candidats, dont 15 filles, répartis en cinq catégories. Au terme de la compétition, c’est le jeune Mahmoudou Diallo, venu du foyer coranique Alpha Mamadou, situé dans la commune urbaine de Mamou, qui a raflé le premier prix du premier groupe. Ce jeune, à la voix sublime et au niveau d’instruction solide en islam, a tenu en haleine les fidèles musulmans venus suivre ce concours préfectoral.

Selon Elhadj Ila Diallo, secrétaire général adjoint de la ligue islamique préfectoral de Mamou, « après 4 jours de compétition, nous voici au terme de ce concours préfectoral qui nous a permis de connaitre les points forts et faibles de nos enfants. C’est ainsi que nous saluons l’implication inconditionnelle de la ligue régionale. A notre inspecteur régional des affaires religieuses, Elhadj Amadou Kolon, qu’Allah veille sur lui. Nous remercions tous ceux et celles qui ont contribué financièrement, physiquement et matériellement durant ces moments précieux dans le champ d’Allah ».

De son côté, l’inspecteur régional des affaires religieuses de Mamou, Elhadj Amadou Kolon Barry, a tout d’abord loué Allah, qui a permis la finalisation de ce concours préfectoral, avant de prier les fidèles musulmans d’accompagner dorénavant cette initiative. « Nous louons Allah, le Tout puissant qui a permis l’organisation et la finalisation de ce concours. Mais, nous regrettons très fort le désintéressement des populations de Mamou face à cette rencontre religieuse.

Surtout que le coran est notre guide, notre boussole sans lequel le musulman ne peut adorer convenablement son seigneur. Aux résidents et aux ressortissants de Mamou, nous vous demandons tout le soutien pour l’intérêt de notre région, de nos enfants. Ce concours est annuel. Donc, tâchons à former nos futurs imams, nos futurs cadres qui seront des cadres compétents et compétitifs », a laissé entendre Elhadj Barry.

Présent à cette cérémonie, Samba Héry Camara, chef de cabinet du gouverneur de Mamou, a invité les parents à s’investir dans l’éducation des enfants, notamment sur le plan religieux. « Au nom du gouverneur de la région, nous remercions les initiateurs de cette rencontre religieuse, les encadreurs, les parents et l’ensemble de la population de Mamou. Nous demandons à Dieu qu’il guide davantage ces enfants et nous prions Allah que le premier de la Guinée sorte de Mamou au prochain concours national qui va se tenir à Conakry pendant le mois de Ramadan.

C’est la meilleure éducation pour obtenir demain des hommes responsables pour notre nation. Avant, nos enfants partaient dans les foyers coraniques avant les écoles étrangères. C’est pourquoi ils brillaient toujours. Suivons donc les traces laissées par nos parents pour l’avenir de nos progénitures », a conseillé monsieur Camara.

Il est à noter que ce concours préfectoral a permis de sélectionner au moins cinq (5 ) candidats qui représenteront la préfecture de Mamou au concours national prévu à Conakry pendant le mois saint de Ramadan.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel : 657 34 39 39 /625 69 89 19

Lire

Religion : une semaine pour sortir les meilleurs jeunes lecteurs du Coran en Guinée, les dés sont jetés

26 mai 2018 à 8 08 28 05285

Le secrétariat général des affaires religieuses a lancé hier, vendredi 25 mai 2018, la 37ème édition du concours national de lecture, de mémorisation, et d’interprétation du saint Coran. Le lancement officiel de cet événement religieux a eu lieu au Palais du peuple de Conakry sous le patronage du président de la République, Professeur Alpha Condé, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire