Immigration clandestine : un voilier de 36 passagers en direction de Madrid (Espagne) arraisonné (officiel)

17 octobre 2016 à 18 06 32 103210
Le commandant Mamadou Alpha Barry Porte parole de la Gendarmerie

Le commandant Mamadou Alpha Barry
Porte parole de la Gendarmerie

Selon des informations confiées à Guineematin.com par l’officier en chargé de la communication du Haut Commandement de la Gendarmerie, une filière de trafic de clandestins vers l’Europe est en passe d’être démantelée. Selon le commandant Mamadou Alpha Barry, c’est dans les eaux territoriales Bissau-guinéennes qu’un voilier en provenance de Conakry a été retrouvé avec une trentaine de jeunes guinéens.

Read More

Kamsar-Bissau : 5 morts dans le naufrage d’une barque à Nampou ! Les explications du maire Trésor Bangoura

15 avril 2016 à 12 12 16 04164
Monsieur Djibril Trésor Bangoura, maire de Kamsar

Monsieur Djibril Trésor Bangoura, maire de Kamsar

Dans la soirée du mardi 12 avril 2016, une barque de transport maritime qui transportait 29 passagers a chaviré aux larges de Kamsar, dans la préfecture de Boké. Selon le maire de la commune rurale de Kamsar, joint au téléphone par le correspondant de Guineematin.com à Boké, il y a eu cinq morts (dont une femme) qui ont été repêchés et 24 rescapés qui ont été conduits à l’hôpital pour des soins.

Read More

Espace maritime : Les côtes Guinéennes envahies par des algues aquatiques

4 septembre 2014 à 16 04 27 09279

AlgueUne quantité importante d’algues est présentement rejetée par les vagues sur le long des bordures maritimes guinéennes a constaté sur place un reporter Guineematin.com, ce jeudi 4 septembre 2014.

Comme vous le constater déjà sur ces images, ces organismes végétaux  aquatiques de couleur orange  qui longent  en ce moment même le long des bordures maritimes de Conakry inquiète plus d’un citoyen.

Il faut préciser que ces végétaux  qui envahissent  le long des  côtes maritimes ont une couleur orange et une odeur piquante, mais personne ne connait encore d’où est venu ces végétaux aquatiques.

Ce genre de  phénomène est un fait nouveau, déclare le gardien d’une somptueuse villa superbement bâtie en bordure de mer. «Depuis plusieurs années, je suis en service ici, mais c’est ma première fois de constater cette repoussée vertigineuse des algues au bord de la mer », s’est-il inquiété.

Avec les  yeux rivés sur les vagues qui rejettent ces algues sur les côtes, M. Ousmane Barry qui se dit environnementaliste sur place, nous a fait savoir que ce sont des algues qui se trouveraient en haute mer qui ont subit une explosion au fond de la mer. Et, explique-t-il, comme la mer ne garde pas de saleté les vagues renvoient toutes les ordures en bordure de mer. Donc, c’est ce que nous vivons présentement. « Mais, en réalité, il y a rien  de grave » a-t-il rassuré.

Il faut souligner que de Lambanyi, jusqu’au port de Dixinn le constat est le même. Alors, les spécialistes et les autorités compétentes  n’ont qu’à prêter attention  à ces faits nouveaux pour mieux éclairer la lanterne au sein des citoyens riverains qui demeurent cependant dans un état inquiétant.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

 

Read More