Libre opinion : Mandela se préoccupait de comment sauver la nation sud-africaine… Alpha est un adepte de Machiavel

1 juillet 2017 à 11 11 55 07557

Aborder la notion d’un bon gouvernement, intéressante qu’elle soit, est un exercice difficile. Difficile non pas peut-être au regard du travail de recherche et de réflexion qu’une telle analyse mobilise, mais plutôt au regard de la casquette de militant que je porte. L’exercice est moins aisé qu’il n’y paraît. Dans cette dernière dimension, j’ai peur que ma parole ne soit interprétée comme celle d’un militant au risque de moins donner une pleine mesure à mon analyse. C’est la raison pour laquelle, je préfère, pour reprendre la formule belle et heureuse d’un contemporain « garder ma liberté de parole sur mon tapis de prière ».

Read More