Santé animale : les Etats-Unis offrent plusieurs équipements de valeur à la Guinée

20 mars 2019 à 14 02 09 03093

Les Etats-Unis d’Amérique appuient la Guinée dans le renforcement de son système de santé animale. C’est dans ce cadre que l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID), en collaboration avec la FAO, vient d’offrir plusieurs équipements au ministère guinéen de l’Elevage.

La cérémonie de remise officielle de ce don a eu lieu ce mercredi, 20 mars 2019, au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), à Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Ce don est composé de matériels techniques d’autopsie, de conservation, de conditionnement et de transport. D’une valeur de 45 860 dollars américains, ces équipements permettront d’améliorer la qualité du système de surveillance et de détection des maladies infectieuses à potentiel épidémique chez les animaux.

En effet, selon Jeff Bryan, le directeur de l’USAID en Guinée, les résultats d’une étude menée par l’Organisation Internationale de la Santé Animale (OIE) montrent que « près de 70% des maladies infectieuses proviennent des animaux. Le Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale (GHSA) financé par le gouvernement des Etats-Unis dans plus de 10 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre dont la Guinée a pour but de détecter ces maladies. (…).

Aujourd’hui, à travers l’Organisation des Nations Unis pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’USAID a doté le ministère de l’Elevage d’équipements de prélèvement et de conservation d’échantillons suspects pour faciliter le transport vers le laboratoire central vétérinaire de diagnostic. Ces équipements arrivent à propos pour renforcer la surveillance et la détection rapide des maladies », a-t-il indiqué.

Les équipements en question sont : « 9 congélateurs/réfrigérateurs solaires de 315 litres avec panneaux et batteries, 38 trousses d’autopsie, 100 glacières, un lot de matériel de prélèvement composé de de 6000 tubes secs de prélèvement de sang, 6000 tubes de prélèvement de sang avec anticoagulant, 50 cryoboxes, 5000 tubes eppendorf, 5000 sacs de prélèvement, 5000 flacons de prélèvement, 5000 écouvillons, 50 paquets de gants, 300 porte tubes, 5000 aiguilles vacutainer », a énuméré Dr Mohamed Hama Garba, représentant de la FAO en Guinée.

Dr Garba ajoute que ces équipements sont destinés aux préfectures de Labé, Dabola, Koubia, Koundara, Gaoual, Kérouané, Lélouma, Dalaba et Macenta. « Le choix de ces neuf (9) préfectures constitue la première étape d’un processus qui doit couvrir l’ensemble du territoire nationale », a souligné le responsable onusien.

En recevant ce don, le ministre de l’élevage et des productions animales, Roger Patrick Millimono a exprimé sa satisfaction, avant de remercier, au nom du gouvernement guinéen, la FAO et l’USAID pour leur soutien à la Guinée. « La remise ce jour de d’un lot de matériels techniques de prélèvement et de conservation des échantillons, vient à point nommé, pour illustrer l’engagement de la FAO en faveur du département.

Ce lot de matériels permettra aux services vétérinaires de terrain d’être plus opérationnels dans la détection, la surveillance et la riposte contre les maladies animales qui entrainent des pertes économiques énormes pour les éleveurs, mais également représentent une menace pour la santé de nos populations. (…)

Je voudrais vous rassurer que mon département ne ménagera aucun effort pour une utilisation judicieuse de ce lot de matériels que nous réceptionnons aujourd’hui. C’est pourquoi, je voudrais inviter la direction nationale des services vétérinaires et les directions préfectorales de l’élevage, dont les représentants sont ici présents, à prendre des dispositions pour leur gestion efficace et rationnelle », a dit le ministre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

LFI 2019 : le budget de l’Elevage augmente de 79, 52%

8 décembre 2018 à 18 06 32 123212

Les ministres continuent à défiler devant l’Assemblée nationale pour défendre leurs budgets sectoriels pour l’exercice 2019. Ce samedi, 08 décembre 2018, c’est le ministre de l’Elevage, Roger Patrice Millimono qui était face aux élus du peuple. Il a présenté un projet de budget largement à la hausse par rapport à celui de 2018,

Lire

Attaqué par le syndicat, Tall répond : « le ministère de l’Elevage reçoit 0,0003% du budget national »

7 juin 2018 à 8 08 56 06566

Considéré comme le parent pauvre du Gouvernement, puisque rejeté par certains ministrables, le Département de l’Elevage et des productions animales a enfin un occupant ! Malgré l’opposition de sa communauté (Kissi), Roger Patrick Millimono a officiellement pris fonction au ministère de l’Elevage, à Kaloum, dans l’après-midi de ce mercredi, 6 juin 2018, en remplacement de Mohamed Tall.

Lire

Kérouané : les groupements professionnels, unions et fédérations se préparent à l’élection de la faîtière nationale

19 mai 2017 à 16 04 52 05525

Dans la journée d’hier, jeudi 18 mai 2017, une mission du ministère de l’Elevage et des productions animales s’est rendue à Kérouané. Conduite par le Directeur national dudit département, cette mission avait pour objectif de relancer les organisations socioprofessionnelles du secteur, a constaté sur place Guineematin.com à travers son correspondant local.

Lire