Ministère du Plan : Mama Kanny fait le bilan de sa gestion et annonce des perspectives

11 mars 2019 à 15 03 20 03203

Comme ses prédécesseurs, la ministre du Plan et du Développement Economique, Hadja Mama Kanny Diallo, était en conférence de presse ce lundi, 11 mars 2019, pour faire le bilan de sa gestion et annoncer les perspectives pour l’année en cours. C’était en présence de certains de ses collègues tels que, Moustapha Naïté, Rachid N’Diaye, Amara Somparé et Damantang Albert Camara, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans son introduction, Hadja Mama Kanny Diallo a fait une rétrospective sur la situation politique de la Guinée avant l’arrivée du Président Alpha Condé au pouvoir, notamment sur la transition militaire de 2008 ayant entraîné à la fois la suspension de la plupart des programmes de coopération avec les partenaires techniques et financiers mais aussi les sanctions politiques après les évènements du 28 septembre 2009.

« En 2009, le taux de croissance du PIB était négatif (-1,1%) ; le revenu par tête d’habitant était en net recul (-3,4%) ; la pauvreté s’est aggravée touchant 3 guinéens sur 5 et les réserves de change s’étaient amenuisées, représentant environ un mois d’importations », rappelle la ministre.

L’autre aspect qui posait problème pendant cette période était, dit-elle, la dualité institutionnelle en matière de gestion du développement. « En matière de planification du développement, il y avait d’un côté, le secrétariat permanent de la stratégie de réduction de la pauvreté relevant du ministère de l’Economique et des Finances, et de l’autre, la Direction nationale du plan et de la prospective, sous la tutelle du ministère du Plan.

De même qu’en matière d’investissements publics où il y avait deux directions nationales : la Direction nationale de la programmation des investissements publics, sous le contrôle du ministère du Plan, et la Direction nationale des investissements évoluant sous la gestion du ministère de l’Economie et des Finances », relève Hadja Mama Kanny Diallo.

Revenant sur les différentes réalisations allant la période 2016 à nos jours, la ministre du Plan et du Développement Economique a d’abord rappelé le contenu de sa lettre de mission qui, selon elle, précise ses attributions. C’est notamment la gestion du développement incluant la production statistique, la planification du développement, la programmation des investissements publics, le développement économique, ainsi que le suivi et l’évaluation des politiques publiques.

« Parmi nos réalisations, nous avons l’amélioration de la gouvernance et de la production statistique ; le renouveau de la planification du développement ; l’organisation de la réunion du groupe consultatif ; la mobilisation accrue des ressources ; l’inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté ».

Au chapitre des perspectives, Hadja Mama Kanny Diallo a annoncé que pour cette année 2019, son ambition est d’accélérer le rythme de la mise en œuvre du PNDES (Programme National de Développement Economique et Social). « L’accent sera particulièrement mis sur : la mise en place et le fonctionnement du Dispositif Institutionnel de Suivi et d’Evaluation du PNDES (DISE) ; la poursuite de la concrétisation des engagements financiers de Paris ;

L’opérationnalisation de la plateforme de gestion des investissements ; la formulation du programme NAFA ; le démarrage du Programme National de Renforcement des Capacités (PNRC) ; la promotion de la planification régionale et de l’aménagement du territoire ainsi que la rédaction d’un manuel de référence pour la gestion du développement en Guinée », rassure le ministre.


Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com
Tél : 622 68 00 41

Lire

Remerciements du ministre Koutoubou Sano à Dadis, Konaté… Voici le discours intégral

12 janvier 2016 à 11 11 10 01101

KoutoubouA l’occasion de la cérémonie de passation de service, le ministre sortant de la Coopération internationale a rappelé à l’assistance qu’il a dû son retour au bercail à des personnalités publiques qui ne sont plus aux affaires aujourd’hui. Moustapha Koutoubou Sano a ainsi remercié le capitaine Moussa Dadis Camara (en exil), Sékouba Konaté, Kabiné Komara, Jean marie Doré, avant le président actuel Alpha Condé.

Lire