Mandat de plus pour Alpha Condé ? Ce que le ministre Sangaré demande aux enseignants

1 mai 2019 à 20 08 09 05095
Mory Sangaré, ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation à N’zérékoré

En tournée dans la région forestière, le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation s’est entretenu avec les enseignants de N’zérékoré. Mory Sangaré les a appelés à soutenir le projet de nouvelle Constitution prôné par le pouvoir, et qui devrait permettre au président Alpha Condé de briguer un nouveau mandat, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’zérékoré.

Mory Sangaré est-il en campagne pour un troisième mandat pour le président Alpha Condé ? C’est ce qui ressort en tout cas de sa rencontre avec les enseignants et les autorités éducatives de N’zérékoré. Rencontre qui a eu lieu le mardi, 30 avril 2019, à l’Ecole Normale d’Instituteurs (ENI) de la ville. Après une longue allocution portant sur le système éducatif, le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation a parlé politique. Il a invité les enseignants à se joindre au gouvernement pour faire la promotion du projet de nouvelle Constitution.

Mory Sangaré

« Je voudrais vous parler de l’actualité qui est de passer à un référendum (…) Si les nouvelles autorités, après avoir tiré les leçons des problèmes rencontrés dans le pilotage, nous expliquent qu’il faut un changement constitutionnel approuvé par le peuple, je pense que vous qui êtes de l’ANESPAC (Association Nationale des Enseignants pour Soutien des Actions du Président Alpha Condé) et qui soutenez les actions du président de la République, vous devez vous ajouter à nous, pour convaincre qu’il y a nécessité de changement constitutionnel », a dit Mory Sangaré.

Guineematin.com vous propose de cliquer sur le lien suivant pour écouter le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré, sur la nouvelle Constitution

L’audio du ministre de Mory Sangaré sur la nouvelle Constitution

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél. : +224620166816/666890877

Lire

Coopération Guinée-Japon : bientôt 186 nouvelles salles de classes à Ratoma et Matoto

24 avril 2019 à 20 08 22 04224

Le gouvernement guinéen et l’Ambassade du Japon en Guinée ont procédé, ce mercredi 24 avril 2019, à la pose de la première du projet de construction d’écoles primaires et de collèges en zones urbaines. Financé par le Japon, le projet va permettre la construction de 186 nouvelles salles de classe dans 12 établissements scolaires de Conakry, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

C’est en compagnie du ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation et celle de la Coopération et de l’Intégration Africaine que l’ambassadeur du Japon en Guinée, a lancé ces travaux. Ce projet, d’un montant de 1 milliard 913 millions de Yens soit environ 147 milliards de francs guinéens, sera mis en œuvre par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) à travers des sociétés japonaises.

Mme Soumah Aïssatou Sy

Il permettra la construction de nouvelles salles de classe qui augmenteront les capacités d’accueil de 12 écoles publiques des communes de Ratoma et Matoto. Parmi les établissements scolaires bénéficiaires, figure l’école primaire de Dar es-Salam où la cérémonie de lancement officiel des travaux a eu lieu. Un motif de joie et de satisfaction pour la direction de cette école, madame Soumah Aïssatou Sy. « Le choix porté sur nous dans le cadre de l’extension de notre école pour une seconde fois à travers la coopération Japon-Guinée, nous réconforte. Et, nous les remercions du fond de notre cœur. Nous remercions le peuple japonais et toutes les autorités de notre système éducatif, du sommet à la base », a-t-elle dit dans son discours de bienvenue.

SE Hideo Matsubara

Hideo Matsubara, ambassadeur du Japon en Guinée, a rappelé que l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) qui doit réaliser le projet, a déjà une longue expérience dans tout le pays à travers la construction de 1000 salles de classe depuis 1991. En ce qui concerne ce nouveau projet de construction de 186 salles de classe, le diplomate indique que « 09 écoles primaires et 3 collèges seront construits dans les communes de Ratoma et de Matoto. Ces réalisations viendront augmenter les capacités des établissements existants dans ces deux communes de forte urbanisation pour environ 17 000 élèves. Il est à préciser que les écoles seront également équipées d’un nouveau mobilier scolaire et de blocs de latrines », a-t-il dit.

Dr Djenè Keïta

Pour sa part, Dr Djenè Keïta, ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, a affirmé que « ces différentes réalisations dans le domaine de l’éducation, témoignent le plus éloquemment de l’excellente des relations d’amitié et de coopération existant entre le Japon et la République de Guinée. Elles illustrent aussi notre commune volonté de créer les conditions d’accès à la connaissance d’un nombre de plus en plus croissant de guinéens. Le gouvernement guinéen tient par ma voix, à exprimer sa profonde reconnaissance et ses sincères remerciements au gouvernement japonais pour ces nouveaux acquis de notre coopération bilatérale ».

Mory Sangaré

Enfin, Mory Sangaré, ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, a profité de l’occasion pour rassurer les élèves et parents d’élèves en ces termes : « le gouvernement du professeur Alpha Condé s’est engagé dans un vaste programme d’amélioration de l’accès ; quand on parle d’accès, ça veut dire qu’on parle de salles de classe. Nous sommes engagés dans un programme de normalisation de salles de classe surtout dans la capitale Conakry.

C’est pour cette raison qu’à travers la coopération japonaise, le gouvernement vient d’entamer la construction de cette infrastructure et dans cette logique, il construira 186 salles de classe dans les zones jugées défavorisées en termes d’écoles publiques. Le gouvernement du professeur Alpha Condé ne s’arrête pas à ce niveau, nous sommes engagés dans l’achat d’écoles (racheter des écoles privées, ndlr) dans ces mêmes zones », a annoncé Mory Sangaré.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 0 31

Lire

Dubréka : la GIZ lance des stations de lavage des mains et des kits d’éclairage solaire

21 février 2019 à 14 02 34 02342

En marge de la célébration, en différé, de la journée mondiale du lavage des mains, les autorités guinéennes et leur partenaire, la GIZ, ont lancé officiellement hier, mercredi 20 février 2019, la dotation des écoles encadrées par la GIZ en stations de lavage des mains et d’éclairage solaire.

La cérémonie a eu lieu à l’école primaire de Néguéya dans la commune urbaine de Dubréka, en présence du Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, de l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en Guinée, des autorités préfectorales, communales et scolaires de Dubréka ainsi que plusieurs responsables de la GIZ et de Plan Guinée, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

C’est sous le slogan « Mains propres : une recette pour la santé », que la cérémonie de dotation des stations de lavage des mains et d’éclairage solaire s’est déroulée.

Dans son discours de bienvenue, le Directeur Préfectoral de l’Education de Dubréka, Mohamed Lamine Touré, s’est réjoui du choix porté sur sa préfecture, particulièrement sur l’école primaire de Néguéya. Il a rappelé que cette école fait partie des 5 écoles encadrées par la GIZ dans la préfecture.

Un encadrement qui vise, dit-il, l’amélioration des conditions d’apprentissage et de travail dans les écoles, la formation initiale et continue des enseignants et la prévision de l’introduction d’approches innovantes dans le nouveau programme sectoriel de l’éducation 2019-2029.

Peter Hillen

Prenant la parole, l’expert senior de la GIZ, Peter Hillen, a fait savoir que cette cérémonie est l’aboutissement des efforts de son institution, la GIZ, sur la coopération internationale de l’Allemagne dans la promotion d’une approche innovante dans le secteur de l’éducation, notamment « être en forme pour apprendre ».

Selon lui, ces installations sont des équipements importants pour l’amélioration de l’hygiène dans les écoles. « L’apprentissage nécessite que les élèves soient en bonne santé. La bonne santé est le résultat d’une bonne hygiène en milieu scolaire », a insisté l’expert de la GIZ, avant d’indiquer que l’initiative sera élargie à plusieurs autres établissements scolaires du pays dans le cadre du futur plan décennal d’Education.

Revenant sur l’importance de l’éclairage solaire dans les écoles, Peter Hillen a souligné que cela permettra aux élèves d’apprendre aux heures pendant lesquelles il n’y a pas assez de lumière dans les salles de classes.

S.E Mathias Feitig

Quant à l’ambassadeur d’Allemagne en Guinée, S.E Mathias Feitig, il s’est dit fier que son pays, à travers la GIZ, puisse contribuer à la formation de la jeunesse guinéenne. « La coopération allemande dans le secteur de l’enseignement a plusieurs approches. C’est surtout un investissement dans les infrastructures, notamment dans le programme de construction des écoles à l’intérieur du pays avec Plan Guinée, dans la formation des enseignants, des administrateurs et des enfants », a dit le diplomate allemand.

Il a promis aussi de soutenir les efforts du gouvernement dans le combat contre la fièvre Lassa découverte récemment en Guinée. « Le lavage des mains n’est pas seulement propre aux enfants, mais c’est l’affaire de tous », rappelle Mathias Feitig.

Mory Sangaré

Egalement présent à la rencontre, le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré, a salué la coopération allemande pour son soutien dans le cadre de l’amélioration du système éducatif guinéen. Selon lui, dans cette amélioration, plusieurs actions sont en train d’être menées par le gouvernement et ses partenaires.

La cérémonie s’est poursuivie par des séances de démonstration de lavage des mains au savon en utilisant les stations fournies par la GIZ. C’est ainsi que les autorités présentes, les élèves et les enseignants ont tour à tour procédé au lavage des mains.

« La pratique de lavage des mains est de nature à développer chez l’enfant des habitudes conduisant à l’amélioration de sa santé physique et mentale, des conditions premières de sa réussite à l’école », a dit le ministre. Mory Sangaré invite donc les élus locaux et les écoles partenaires de la GIZ à s’engager dans la dynamique de l’entretien et de la conservation des installations.

De retour de Dubréka, Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Lire

Boké : le nouvel IRE à la rencontre des responsables et partenaires du système éducatif

26 octobre 2017 à 22 10 07 100710

Après les étapes de Koundara, Gaoual, Boffa et Fria, le nouvel inspecteur régional de l’éducation de Boké, Monsieur Moriba Sidibé a convié ce jeudi, 26 octobre 2017, l’ensemble des acteurs du système éducatif de la commune urbaine de Boké, à une rencontre de prise de contact et d’échanges, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Boké.

Lire