Signature du Contrat Commercial du barrage de Koukoutamba : discours du ministre Taliby Sylla

27 février 2019 à 11 11 59 02592
Cheick Taliby Sylla

Le contrat commercial du Projet d’Aménagement hydroélectrique de Koukoutoumba a été signé hier mardi à Conakry. Cette cérémonie qui a rehaussé de la présence de plusieurs grandes personnalités du pays, a été présidée par le Président de la République, Pr Alpha Condé. Ci-dessous, Guineematin vous propose l’intégralité du discours du Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla.

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

Excellence Messieurs les Ambassadeurs ;

Monsieur le Haut-Commissaire ;

Mesdames et Messieurs les Experts de l’OMVS ;

Mesdames et Messieurs les Experts de SINOHYDRO ;

Mesdames et Messieurs ;

Chers invités ;

La tenue à Conakry de la cérémonie de signature du Contrat Commercial du Projet d’Aménagement hydroélectrique de Koukoutamba en Guinée, qui nous réunis aujourd’hui, est pour nos quatre (04) Etats membres et le système OMVS un réel motif de fierté et de satisfaction.

Excellence Monsieur le Président de la République, votre présence à cette cérémonie nous honore et nous interpelle. Votre présence démontre à suffisance s’il en était besoin l’importance que vous accordez à l’énergie dans la sous-région et l’intégration sous-régionale.

Je me souviens Monsieur le Président lors de la conférence des Chefs d’états et de gouvernement tenue à Conakry les objectifs qui ont été assignes au Conseil des Ministres et au Haut-commissariat de l’OMVS. Un de ces objectifs est entrain de se réaliser aujourd’hui à travers la signature du contrat commercial pour la réalisation du barrage hydroélectrique de Koukoutamba.

Ce barrage sera le plus important de tous les ouvrages réalisés par l’OMVS depuis sa création

Mesdames et Messieurs ;

Le rôle moteur de l’énergie dans le développement économique, social et culturel d’un pays n’est plus à démontrer. C’est conscient de ce rôle que nos Gouvernements, pour répondre aux énormes besoins de nos populations, font de l’énergie l’une des priorités de leur politique de développement.

Les Etats membres de l’OMVS savent qu’ils peuvent compter sur les partenaires chinois pour faire face aux défis énergétiques auxquels ils sont confrontés.

Nous osons espérer que les engagements renouvelés ici par la signature de ce Contrat, permettront le démarrage, dans un bref délai, les travaux de réalisation de l’aménagement hydroélectrique de Koukoutamba.

Aussi, je vous exhorte à œuvrer en apportant, chacun en ce qui le concerne, une contribution significative et efficiente pour la réussite du présent projet.

Mesdames et Messieurs ;

L’organisation de cette cérémonie de signature du Contrat Commercial est une des conditions à remplir pour aboutir à la signature de la convention de financement entre les Etats membres avec Exim Bank de Chine. Donc, nous devons tous nous engager pour une conclusion heureuse de ce processus.

Nous savons tous que les principaux défis auxquels est confronté le secteur de l’électricité dans notre sous-région sont l’insuffisance des capacités de production, l’électrification limitée, le manque de fiabilité des services et les coûts élevés.

Ces défis appellent à un changement de paradigme dans le développement du secteur de l’électricité, qui vise à utiliser nos ressources renouvelables, notamment le potentiel hydroélectrique.

Mesdames et Messieurs ;

Chers invités ;

En acceptant donc d’accompagner la réalisation de ce méga projet énergétique de l’OMVS, nos Etats membres ont l’ambition de se donner les moyens de base d’une politique énergétique leur permettant de relever les défis majeurs qui caractérisent le secteur de l’énergie des pays de notre sous-région.

Mesdames et Messieurs ;

Chers invités ;

Je saisis cette opportunité pour exprimer à l’endroit de notre partenaire SINOHYDRO, toute la gratitude de notre Organisation et singulièrement des Gouvernements des Etats membres pour leur engagement à faire aboutir ce projet.

Pour terminer, permettez-moi une fois de plus, au nom des peuples de l’espace OMVS et singulièrement de leurs Excellences Messieurs les Présidents des Etats membres, le Pr Alpha CONDE, Ibrahima Boubacar KEITA, Macky SALL et Mohamoud Abdel AZIZ, de vous souhaiter la bienvenue et un agréable séjour de travail en Guinée.

Vive la coopération internationale ;

Vive l’intégration sous régionale et africaine ;

Vive l’OMVS.

Transmis par la Cellule de Communication du Département

Lire

Energie : vers le démarrage des travaux d’aménagement de Koukoutamba

26 février 2019 à 21 09 47 02472

Le Haut-commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal, monsieur Hamed Diane Séméga et le PDG de la société chinoise Sinohydro corporated, Ding Zheng Guo, ont procédé ce mardi, 26 février 2019, à la signature du contrat commercial pour la réalisation du projet d’aménagement hydroélectrique de Koukoutamba. La cérémonie de signature a été présidée par le chef de l’Etat, le Pr. Alpha Condé, en présence de certains ministres, des partenaires chinois, d’une délégation des ressortissants de Tougué, ainsi que de plusieurs autres personnalités, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Cheick Taliby Sylla

Dans son discours de bienvenue, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, président en exercice du Conseil des ministres de l’OMVS, a expliqué que la signature de ce contrat était l’un des objectifs assignés au conseil des ministres et au haut-commissariat de l’OMVS lors de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements, tenue à Conakry. « Ce barrage de Koukoutamba, sera le plus important de tous les barrages réalisés par l’OMVS depuis sa création », a indiqué le ministre.

S’adressant aux partenaires chinois, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a dit compter sur eux pour faire face au défi énergétique au quel ces Etats sont confrontés. « Nous osons espérer que les engagements pris lors de la signature de ce contrat permettront le démarrage dans un bref délai des travaux de réalisation de l’aménagement hydroélectrique du barrage de Koukoutamba. C’est cette signature du contrat commercial qui était la condition à remplir pour aboutir à la signature de la convention de financement entre les Etats membres et Exhing bank de Chine », a dit le ministre Taliby Sylla.

Hamed Diane Séméga

Pour sa part, le Haut-commissaire de l’OMVS, Hamed Diane Séméga, a indiqué que le projet d’aménagement de Koukoutamba a été conçu pour résorber le déficit énergétique des pays membres de cette organisation. « L’aménagement favorisera la disponibilité d’une énergie bon marché et davantage respectueuse des exigences de préservation de l’environnement. Ce sera ainsi un productible de 888 GW qui viendra renforcer de façon significative la fourniture d’énergie à faible coût », a promis le Haut-commissaire de l’OMVS.

Selon Hamed Diane Séméga, le processus de sélection de l’entreprise Sinohydro pour la réalisation du projet a duré près de 3 ans. Et, il rassure aussi que l’écosystème sera protégé en limitant les impacts environnementaux et en assurant la prise en charge de toutes les personnes qui pourraient être affectées par le projet.

Ding Zheng Guo

Le PDG de la société chinoise Sinohydro corporated, Ding Zheng Guo, chargé de la réalisation des travaux a, de son côté, fait savoir que cette signature est indissociable du soutien des dirigeants des quatre pays membres de l’OMVS. C’est pourquoi Ding Zheng Guo a salué les efforts de toutes les parties prenantes dans la réalisation du projet. « Au fil de ces dernières années, Sinohydro a activement participé à la mise en valeur du bassin du fleuve Sénégal. Cette signature pour la réalisation de la centrale hydroélectrique de Koukoutamaba et le développement de l’énergie dans ce bassin favoriseront le développement de l’économie de toute la région de l’Afrique de l’Ouest, les moyens de subsistance des populations et amélioreront leur qualité de vie », a indiqué le PDG de la société chinoise Sinohydro corporated.

Alpha Condé

Enfin, le président Alpha Condé a félicité l’équipe de l’OMVS pour la conduite de ce projet jusqu’au bout. « Le travail n’a pas été facile. Nous avons été confrontés à des problèmes environnementaux qui nous ont pris au moins 3 ans. Mais, grâce à la contribution de tous, nous sommes arrivés à cette signature. Je dois féliciter la société Sinohydro qui a gagné l’appel d’offres et nous espérons qu’ils iront très vite dans e démarrage des travaux», a souhaité le chef de l’Etat guinéen.

A rappeler que le coût du projet est estimé à 812 millions 798 milles 559 01 dollars et le mode de financement retenu est l’Engineering Procurement Construction (EPCF) ; c’est-à-dire, construction clé en mains, avec apport financement. Le délai prévisionnel de réalisation des travaux est de 4 ans.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Lire

Eau et Energie : une délégation de la SFI chez le ministre Taliby Sylla

24 février 2019 à 6 06 44 02442

Une délégation de la Société Financière Internationale, filiale du groupe Banque Mondiale, a eu une importante séance de travaille avec Docteur Cheick Taliby Sylla, Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique hier, samedi 23 février 2019.

Ladite délégation était conduite par Monsieur Olivier Buyoya, son représentant résident en Afrique de l’Ouest, accompagné de Madame Dina Manita, de Monsieur Cheick Oumar Sylla, respectivement, chargée d’Investissements Infrastructures et chargé d’Infrastructures Principal ( Africa Infrastructure).

Au premier abord, le représentant résident de la SFI a salué le dynamisme et la diversification des investissements dans le secteur de l’énergie. Il a réitéré l’engagement de son organisme à poursuivre inlassablement sa collaboration financière avec la Guinée. Selon lui :

« C’est un engagement indéfectible pour la construction des Centrales solaires photovoltaïques en Guinée. Toutes choses qui permettront aux populations d’avoir l’électricité à moindre coût, tout simplement à un coup compétitif ».

Impressionné par l’excellence de la coopération avec la SFI, et sachant qu’il est impératif aussi de réglementer, de réguler et d’apporter un soutien aux tarifs. Docteur Cheick Taliby Sylla dira que :

« La présence de la Société Financière à nos côtés a suscité des intérêts de la part de plusieurs compagnies spécialisées dans la construction des Centrales solaires photovoltaïques. Aussi, l’une des grandes réussites de la collaboration financière avec la SFI est celle de la reforme d’EDG, Notre souhait est de voir la SFI, assister le département de l’énergie et de l’Hydraulique, à la Reforme Institutionnelle de la Société des Eaux Guinée ».

En outre il estime que ce compagnonnage financier consisterait à attirer en Guinée des compagnies crédibles, capables de financer leurs projets.

Pour le Ministre de l’Energie et l’hydraulique, la qualité de l’operateur est importante, cela compte beaucoup dans la balance. D’ailleurs son objectif constant est de voir la Guinée s’engager dans la mise en œuvre d’un très grand projet spécifique des Energies renouvelables.

Dans son accompagnement constant, la Société Financière Internationale regarde les meilleurs profits pour l’Etat Guinéen. Dans l’élan d’une assistance constante en vue d’un redimensionnement technique de certains projets, L a Société Financière Internationale exprime le souhait d’institutionnaliser les rencontres, pour étayer les aspects de certains projets qu’elle finance en Guinée.

Par l’Unité Fonctionnelle de l’Information et de la Communication du MEH.

Lire

Retard de la réhabilitation du site de Yessoulou : Taliby Sylla exige des explications au DG de la SEG

4 février 2019 à 20 08 19 02192
Cheick Taliby Sylla, ministre de l’Energie et de l’hydraulique

Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a visité, ce lundi 04 février 2019, certaines installations des sociétés Electricité De Guinée (EDG) et de la Société des Eaux de Guinée (SEG). Cheick Taliby Sylla qui était accompagné de son secrétaire général, Sékou Sanfina Diakité, a fait constat pas reluisant sur le site de Yessoudou, dans la préfecture de Coyah. Et, le ministre a promis de demander des explications au directeur général de la SEG, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

A Yessoulou 1, dans la sous-préfecture de Kouriah, préfecture de Coyah où se trouve une station de traitement d’eau installée depuis 1964, avec capacité de 50.000 m3 d’eau au départ, le ministre a fait savoir que c’est de cet endroit que l’essentiel de l’eau utilisée à Conakry provient. Selon ses explications, l’eau brute vient des grands sites par gravitation à travers deux conduites, et c’est à l’arrivée que l’eau est distribuée entre les différentes stations de traitement.

Dans cette même installation, se trouve la station de Yessoulou 2 qui est divisée en deux compartiments d’où l’appellation Yessoulou 2 et 3 avec une capacité de production de 75.000 m3 d’eau. Mais, vu la forte demande d’eau par les populations, Cheick Taliby Sylla trouve cette production insuffisante. « Par rapport à la croissance démographique que nous connaissons, cette production est extrêmement peu. C’est pourquoi, nous sommes là pour voir comment ces stations fonctionnent afin de voir qu’est-ce qu’on peut apporter comme aide à la Société des Eaux de Guinée », a dit le ministre.

Revenant sur les travaux de réhabilitation du site de Yessoulou 1, lancés depuis 2014, le ministre s’est dit non satisfait du retard accusé. A cet effet, il entend demander des comptes au Directeur général de la SEG, Mamadou Diouldé Diallo. « Ce que j’ai vu ici ne me satisfait pas. Après 4 ans, jusqu’ici les travaux ne sont pas terminés et les installations que nous avons vues ne correspondent pas à une réhabilitation de cette ampleur avec un montant de plus de 15 millions de dollars financé par la BID.

Il était question de réhabiliter avec la restauration de Yessoulou 1 pour un volume de 6.000 m3 d’eau ; mais, ce que j’ai vu là ne donne pas cette quantité. Donc, il faut que nous demandions au Directeur Général de la SEG de nous fournir des explications. Et, je sais qu’aucun décaissement n’est plus possible pour terminer ces travaux », a-t-il déclaré. Par contre, Cheick Taliby Sylla s’est dit satisfait de la qualité de l’eau fournie à la population et remercie les partenaires de la BID pour leur appui financier.

A la rivière Kitèma où le ministre et sa suite ont fait un crochet, le secrétaire général du ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, Sékou Sanfina Diakité, a expliqué que l’endroit peut servir de barrage pour une retenue d’eau. Mais, dit-il, malgré les recommandations du ministre à la direction de la SEG, aucun travail n’a été effectué sur les lieux. « En cette saison, il y a encore de l’eau qui coule ici. Il y a une canalisation qui est faite ; mais, aujourd’hui, elle est très petite. Je pense qu’avec même l’université Gamal Abdel Nasser, on peut faire des aménagements de ce site », estime le secrétaire général.

Après Coyah, le ministre et sa délégation se sont rendu au centre national de dispatching de l’électricité sis à Matato. Là également, un vaste chantier est ouvert et les travaux sont en cours de réalisation.

Selon le ministre, ces travaux ont été lancés en 2017 par le chef de l’Etat et ils connaissent une grande avancée. « En un an et quelques mois, les résultats sont concluants. Ça va permettre de sécuriser toutes les lignes de transport d’énergie et surtout de production d’électricité. Toutefois, Cheick Taliby Sylla a recensé des difficultés, dont la principale est le raccordement à la fibre optique pour avoir des informations en temps réel permettant, dit-il, de vite réagir et éviter les coupures d’électricité.

Quant à Alain Walliser, ingénieur de communication à Intec, l’un des responsables des travaux, il a indiqué que ce site permettra de gérer les réseaux électriques tout s’assurant que la production est en concordance avec la consommation. « Le dispatching est une plateforme informatique qui engrange des milliers de données et qui permet non seulement de piloter en temps réel le réseau ; mais également, il y a des logiciels qui permettent de s’assurer en permanence qu’on est en situation de sécurité », explique l’ingénieur qui ajoute que le centre permettra de gérer la stabilité du réseau de la Guinée, de la Sierra Léone et du Libéria.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Lire

10ème session du conseil des ministres de l’OMVG : le discours du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique

28 novembre 2018 à 13 01 51 115111

La 10ème session du conseil des ministres de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Gambie (O.M.V.G) a ouvert ses portes ce mercredi 28 novembre 2018 à Conakry. Les représentants de ces différents pays membres dont entre autres la Gambie, le Sénégal, la Guinée et la Guinée aborderons plusieurs questions afin de redonner une bonne image pour cette organisation sous régionale.

Lire

Avis à Manifestation d’Intérêt : le PUEG recrute un (e) Spécialiste en Suivi-Évaluation de l’Unité de Gestion du Projet

5 octobre 2018 à 13 01 41 104110

Cheick Taliby Sylla
Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique

Sous l’autorité du Coordonnateur du Projet, le responsable de suivi-évaluation est responsable de la préparation des Etudes de système de suivi-évaluation y compris la mise en œuvre des Plans de Gestion de suivi et l’évaluation des impacts de toutes les activités du projet dans le cadre de ses compétences. Il exécutera sa mission conformément aux dispositions en vigueur en République de Guinée et aux politiques et procédures de la Banque mondiale en matière de suivi-évaluation.

Lire

Taliby Sylla sur le 02 octobre : « voilà ce que nous avons de commun, que nous devons préserver »

2 octobre 2018 à 20 08 14 101410

Le 60ème anniversaire de l’accession de la Guinée à la souveraineté a été célébré avec brio à travers la Guinée, ce mardi 2 octobre 2018. Dans la préfecture de Kindia, une forte mobilisation a caractérisée cette fête en présence des autorités à tous les niveaux, des femmes, des jeunes ainsi que des quatre coordinations de la Guinée, rapporte Guineematin.com à travers un de ses correspondants basé à Kindia.

Lire

Desserte en électricité : vers la réalisation du complexe hydroélectrique Kogbédou-Frankonedou sur le Milo

25 juin 2018 à 20 08 19 06196

Après Amaria, sur le fleuve Konkouré, en Basse Guinée, les résultats sur l’étude de faisabilité pour la réalisation du complexe hydroélectrique de Kogbédou-Frankonedou, situé sur le fleuve Milo, en Haute Guinée ont été présentés ce lundi, 25 juin 2018, par les partenaires marocains de la société TRAMAG-concessionnaire, en collaboration avec l’entreprise guinéenne Kaba Guiter S.A. Les deux sites ont un potentiel théorique de l’ordre de cent mégawatts (100 MW) installés fournissant une production moyenne de l’ordre de 480 GWH/an.

Lire

Guinée : Alpha Condé et son nouveau Gouvernement au siège du RPG-AEC

2 juin 2018 à 12 12 49 06496

Le président de la République, le professeur Alpha Condé ; le Premier ministre, chef du Gouvernement, Dr. Ibrahima Kassory Fofana ; le ministre d’Etat en charge des Affaires présidentielles et de la Défense nationale, Dr. Mohamed Diané ; le ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire, Dr. Ibrahima Kourouma ; le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla ; le ministre des Sports, de la Culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow et plusieurs autres ministres et hauts cadres de l’Etat sont actuellement au siège du parti présidentiel, le RPG arc-en-ciel.

Lire

Guinée : « Ecopole Norvège » offre 50 poteaux écologiques à EDG

25 avril 2018 à 17 05 06 04064

Dans le cadre de l’amélioration et de la modernisation des performances du secteur de l’énergie en Guinée, la société « Ecopole Norvège » a offert un lot de 50 poteaux écologiques à la société « Electricité de Guinée (EDG) ». La cérémonie de remise de ce don a eu lieu ce mercredi, 25 avril 2018, sur le site de l’EDG à Hamdallaye, en présence du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla, des responsables de la société, et du consul de Norvège en Guinée, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Conakry : le ministre Taliby Sylla accusé de menace de mort

15 avril 2018 à 22 10 59 04594

Dr. Cheick Taliby Sylla, ministre de l’énergie et de l’hydraulique

Fodé Moussa Sylla, un citoyen guinéen, accuse le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla, d’avoir proféré des menaces de mort à son encontre. Le jeune entrepreneur qui a contacté Guineematin.com, dit avoir déjà fait les frais d’une première menace du ministre qui l’a fait perdre son boulot. Aujourd’hui, il craint sérieusement pour sa vie.

Lire

Kindia : Taliby Sylla vante les réalisations du président Alpha Condé à Samayah

18 janvier 2018 à 11 11 33 01331

Le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla poursuit sa mission d’information dans les communes rurales de sa ville natale. La démarche vise à expliquer aux communautés les efforts déployés par le gouvernement guinéen pour améliorer leurs conditions de vie. Il est notamment question de ce qui a été réalisé dans le cadre des infrastructures routières, de l’énergie, de l’eau, de l’hydraulique urbaine et villageoise et les perspectives de développement qui s’ouvrent à la Guinée, a constaté sur place Guineematin.com à travers son correspondant local.

Lire

Kindia : le ministre Taliby Sylla vante les acquis de l’Alpha gouvernance

17 janvier 2018 à 13 01 52 01521

Le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Cheick Taliby Sylla, est en tournée depuis plusieurs jours dans les dix (10) collectivités rurales de Kindia. La démarche vise à exposer les acquis du gouvernement guinéen à la population de ces localités, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Lire

Électrification rurale : vers la réalisation de 6 micro- barrages dans les 4 régions du pays

6 décembre 2017 à 19 07 10 121012

Dans la matinée de ce mercredi, 06 décembre 2017, le ministère de l’Energie et de l’Hydraulique en collaboration avec Facilité d’Assistance Technique de l’Union Européenne (TAF) Pour l’initiative Energie Durable Pour Tous (SE4ALL) a présenté les résultats de l’étude de Pré-faisabilité de 6 micro-barrages devant être aménagés à l’intérieur du pays. La cérémonie de présentation a eu lieu dans un réceptif hôtelier de la place, en présence du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, du chef de la délégation de l’UE, Gerardus GIELEN, du Directrice de l’Agence Française de Développement (AFD) ainsi que plusieurs autres personnalités.

Lire

Adduction d’eau pour la ville de Siguiri : arrivée de 8 conteneurs 40 pieds de tuyaux présentés

29 juillet 2017 à 20 08 12 07127

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’adduction d’eau potable pour la ville de Siguiri, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, a présidé la cérémonie de réception de tuyaux (8 conteneurs de 40 pieds) ce samedi, 29 juillet 2017, à la Direction générale de la société des eaux de Guinée (SEG) à Almamya. Financé par l’Etat guinéen, à travers le Budget National de Développement (BND) à un coup estimé à huit (8) millions de dollars américains, ce projet a un délai de réalisation de 15 mois, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui a assisté à la cérémonie à la cérémonie de réception de ces tuyaux.

Lire

Electricité : les Émirats Arabes Unis financent un projet de près de 13 millions d’euros en Guinée

21 juillet 2017 à 15 03 45 07457

Comme indiqué dans les précédentes dépêches de Guineematin.com, c’est le président Alpha Condé en personne qui a présidé la cérémonie de lancement des travaux de réalisation du centre de Dispatching électrique national dans l’après-midi de ce jeudi, 20 juillet 2017, à Simbaya, dans la commune de Matoto avec un financement de nos partenaires des Émirats Arabes Unis. Cette importante cérémonie a mobilisé les membres du gouvernement, notamment du Premier ministre, Mamady Youla, du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, le Ministre conseiller à la présidence de la République et président de l’UPR, Elhadj Bah Ousmane, l’ambassadeur de France en Guinée, les représentants d’Abu Dhabi (bailleurs de fonds de ce projet), les responsables de la société Électricité de Guinée (EDG)…

Lire