Le devoir de mémoire … Adieu à l’ami Cissé ! Par Ibrahima Ahmed BARRY

28 mars 2017 à 19 07 01 03013

Jusqu’au bout, l’homme a été fidèle à sa réputation : imprévisible, tenace  et déroutant ! Même face à la mort, la grande faucheuse,  l’ami Cissé,  comme je l’appelais  affectueusement, a tenu la dragée haute, l’affrontant en face, les armes à la main hélas, avant d’être emporté par un foudroyant et fatal arrêt cardiaque à Genève au bord du lac Léman,  loin, très loin de sa Guinee natale qu’il chérissait tant.

Read More