Meurtre du policier Bakary Camara à Wanindara (Conakry) : 6 des 13 accusés condamnés à 30 ans de prison !

27 janvier 2021 à 9 09 52 01521

Brigadier chef Bangaly Camara

Le tribunal criminel de Dixinn a rendu hier, mardi 25 janvier 2021, son verdict dans l’affaire du meurtre de Bakary Camara, un agent de police tué en novembre 2018 à Wanindara, un quartier de la commune de Ratoma, dans la haute banlieue de Conakry. Et, sur les 13 accusés qui ont été renvoyés devant cette juridiction de première instance pour être jugés, 7 ont été déclarés non coupables et acquittés par le tribunal. Cependant, les six autres accusés et qui sont en fuite ont été condamnés par défaut à 30 de réclusion criminelle. Le tribunal a également décerné un mandat d’arrêt à leur encontre, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

L’UFR promet : « le combat continuera tant que Sidya Touré ne sera pas président de la République »

23 janvier 2021 à 19 07 06 01061

Au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé pour un nouveau mandat de 6 ans à la tête de la Guinée, beaucoup pensent que ces principaux opposants Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré doivent oublier leur rêve de devenir président de la République. Mais, tel n’est pas l’avis de l’Union des Forces Républicaines (UFR). Le parti dirigé par Sidya Touré reste convaincu que son leader a encore des chances d’accéder à la magistrature suprême.

Lire

Reconduction des membres du gouvernement : le PEDN prédit « l’augmentation de la souffrance » en Guinée

23 janvier 2021 à 18 06 47 01471

En marge de l’assemblée générale hebdomadaire du PEDN, ce samedi 23 janvier 2021, le secrétaire général de la formation politique s’est prononcé sur la composition partielle du nouveau gouvernement guinéen. Elhadj Ibrahima Kalil Diallo a déploré la reconduction de la majeure partie des ministres à leur poste, estimant que le changement annoncé par le président Alpha Condé n’aura pas lieu dans ces conditions. Il pense même que la souffrance de la population va augmenter en raison de la mauvaise gouvernance, caractérisée par la corruption et les détournements des deniers publics.

Lire

Fermeture des locaux de l’UFDG : la décision du juge des référés attendue le 3 février

21 janvier 2021 à 11 11 00 01001

Les avocats Salifou Béavogui et Alsény Aïssata Diallo

Le procès sur la fermeture des locaux de l’UFDG s’est tenu ce mercredi, 20 janvier 2021, devant le juge des référés du tribunal de première instance de Dixinn. Les avocats du principal parti d’opposition du pays ont dénoncé une « injustice », demandant au magistrat d’ordonner la réouverture du siège et des bureaux de la formation politique.

Lire

Siradio Deen Barry : la Guinée est comme un no man’s land dans lequel s’impose le plus fort, le médiocre, le fourbe, le corrompu…

20 janvier 2021 à 13 01 15 01151

Siradio Deen Barry

Pour revenir à l’actualité politique de notre pays, le constat ténébreux. Notre président actuel, autrefois chantre de la démocratie, défenseur du bas peuple et des sans voix, s’est transformé en bourreau du peuple, monarque absolu, maître suprême, roi de la censure et de la répression, valet et défenseur des régimes autoritaires. À qui la faute ? Est-ce le premier président guinéen qui se comporte ainsi ? Non, de toute évidence ! Sera-t-il le dernier qui nous fera déchanter ? Si rien n’est fait pour changer de paradigme, les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’avenir me paraît sombre.

Lire

Guinée : que faire des coordinations régionales ?

18 janvier 2021 à 17 05 05 01051

Elhadj Sekhouna Soumah, le Kountigui de la Basse Côte

Libre Opinion : Pour certains, elles sont des tentacules des factions politiques qui menacent notre Etat de désintégration. Pour d’autres, ce sont des entités fantoches créées par des cadres à la retraire sans attache avec les régions dont ils disent être les patriarches. Entités informelles constituées par cooptation ou par auto-désignation, selon la résolution de l’Assemblée Nationale du 6 janvier 2020, les coordinations régionales sont sources de tensions et de crises sociales et ont de relents ethniques et régionalistes.

Lire

Madic 100 frontière à la barre : « je demande pardon à Alpha Condé, Bafoé… »

18 janvier 2021 à 14 02 51 01511

Comme annoncé précédemment, le procès de Mamadi Condé, alias Madic 100 frontière, un militant de l’UFDG résidant au Canada, s’est ouvert ce lundi, 18 janvier 2021, au tribunal de première instance de Dixinn. A la barre, l’opposant a plaidé coupable des faits qui lui sont reprochés, demandant pardon au président Alpha Condé et à tous ceux qu’il a vexés dans ses sorties, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Lire

Biro Soumah du PPC : « avec Kassory Fofana, la réconciliation des Guinéens n’est pas possible »

16 janvier 2021 à 17 05 55 01551

Aboubacar Biro Soumah, président du Parti pour le Progrès et le Changement

Comment la reconduction de Kassory Fofana à la Primature est-elle accueillie au PPC ? Le président de la formation politique d’opposition a répondu à cette question dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce samedi 16 janvier 2021. Aboubacar Biro Soumah estime que cette décision n’est pas surprenante au regard des actes posés par Ibrahima Kassory Fofana depuis son arrivée à la tête du gouvernement guinéen, en 2018. L’opposant parle d’un mariage éternel entre le président Alpha Condé et son chef de gouvernement.

Lire

Manifeste de la jeunesse pour une société guinéenne démocratique

15 janvier 2021 à 18 06 29 01291

La jeunesse guinéenne est un orphelin politique, car ses besoins de justice et d’égalité continuent d’être ignorés par les acteurs et décideurs politiques. Ce qui s’explique tout d’abord par un rapport de subordination que la classe politique entretient avec la jeunesse, réduite à être un valet de pied au service de partis politiques dont le seul souci est le renforcement des privilèges liés au pouvoir.

Lire

Détention d’opposants : « l’Etat peut se rétracter au nom de la paix » (Dansa Kourouma)

12 janvier 2021 à 15 03 42 01421

Dr. Dansa Kourouma, président du CNOSC

Le Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) ne reste pas les bras croisés face à l’incarcération de nombreux opposants au 3ème mandat du président Alpha Condé. La structure faitière dit avoir mené plusieurs démarches au cours des dernières semaines en vue de leur libération. C’est son président Dr Dansa Kourouma qui l’a fait savoir dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce lundi 11 janvier 2021.

Lire

Crise politique en Guinée : le P.U.R plaide pour la libération des opposants détenus

10 janvier 2021 à 12 12 01 01011

La détention de nombreux opposants au 3èmemandat du président Alpha Condé préoccupe le Parti de l’Unité et du Renouveau (P.U.R). Au nom de la paix et de la quiétude, la formation politique exhorte les autorités guinéennes à libérer tous les prisonniers politiques. C’est son président Mamadou Louda Baldé qui a lancé cet appel à l’occasion d’un match de gala auquel il a participé ce samedi, 9 janvier 2021, à Dixinn, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Conakry : Fonikè Menguè (un des prisonniers d’Alpha Condé) évacué d’urgence à l’hôpital Ignace Deen

8 janvier 2021 à 15 03 18 01181

Oumar Sylla, Foniké Menguè

On vient de l’apprendre. L’activiste Oumar Sylla, dit Fonikè Menguè, vient d’être évacué d’urgence de la maison centrale (où il détenu depuis quatre mois maintenant) pour l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Le responsable des actions et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) serait très malade après avoir observé deux semaines de grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée et ainsi exiger l’ouverture de son procès.

Lire

« L’année 2020 a été marquée par beaucoup de violations des droits de l’homme » (OGDH)

5 janvier 2021 à 11 11 29 01291

Que retenir de l’année 2020 en matière des droits de l’homme en Guinée ? Le président par intérim de l’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme et du citoyen (OGDH) a répondu à cette question dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce lundi 4 janvier 2021. Elhadj Mamadou Malal Diallo dresse un bilan négatif caractérisé par plusieurs violations des droits humains.

Lire

Les voeux de nouvel an 2021 du Président de l’ UGN Dr. Diao Baldé

4 janvier 2021 à 18 06 22 01221

Dr. Diao Baldé, président du parti UGN

Chers cadres, militantes, militants, sympathisantes et sympathisants du parti UGN.

Chers compatriotes de la Guinée et de la diaspora.

C’est avec un sentiment de profonde gratitude et d’immense espoir que je viens vous présenter nos voeux pour la nouvelle année 2021.

Lire

Éventuel dialogue politique : « l’UFDG ne se sent pas concernée pour l’instant »

4 janvier 2021 à 17 05 38 01381

Après la réélection du président Alpha Condé à un 3ème mandat (contestée par une partie de l’opposition), de plus en plus de voix s’élèvent pour appeler à l’ouverture d’un dialogue politique afin d’aplanir les divergences entre le pouvoir et l’opposition. Même certains partis d’opposition, comme l’UFR de Sidya Touré et l’UDRG de Bah Oury s’inscrivent dans cette logique. Mais qu’en est-il de l’UFDG, le principal parti d’opposition qui continue toujours de revendiquer la victoire de son candidat à la présidentielle du 18 octobre 2020 ?

Lire

Les mots et les maux d’un opposant

3 janvier 2021 à 13 01 29 01291

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Comme tu as dû l’apprendre, le pouvoir illégal et illégitime m’a empêché de quitter mon pays. Cette mesure, qui n’est basée sur aucune décision de justice, n’a d’autres objectifs que d’accentuer la pression sur moi afin que je renonce à ma victoire. Peine perdue. Car rien ne me fera renoncer à la légitimité populaire que mon peuple m’a accordée.

Lire

Droits de l’homme en Guinée : « le bilan de l’année 2020 n’est pas reluisant » (Avocats Sans Frontières)

2 janvier 2021 à 20 08 27 01271

Maître Koné Aimé Christophe Labilé, président de l’ONG avocats sans frontières Guinée

Dans un entretien accordé à Guineematin.com, le jeudi 31 décembre 2020, le président de l’ONG Avocats Sans Frontières a fait le point sur la situation des droits de l’homme en Guinée durant l’année écoulée. Maître Koné Aimé Christophe Labilé dépeint un tableau très sombre, caractérisé notamment par beaucoup de tueries qui n’ont jamais été élucidées mais aussi de nombreuses arrestations d’opposants. Il estime que notre pays a amélioré son statut de mauvais élève en matière des droits de l’homme en 2020.

Lire

Discours de nouvel An : « Alpha Condé a occulté plusieurs questions d’intérêt national » (Bah Oury)

2 janvier 2021 à 9 09 39 01391

Bah Oury, président de l’UDRG (Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée)

Comme annoncé précédemment, plusieurs voix se sont fait entendre au sein de la classe politique guinéenne pour analyser l’adresse à la nation du président Alpha Condé à l’occasion du nouvel an. C’est le cas notamment de Bah Oury, le président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG). Dans un entretien accordé à Guineematin.com, l’opposant relève plusieurs questions d’intérêt national qui n’ont pas été abordées par le Chef de l’Etat dans son discours.

Lire

Adresse à la nation d’Alpha Condé : « ce n’est pas un discours digne d’un président » (UFDG)

1 janvier 2021 à 15 03 23 01231

Alpha Condé, président de la République

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne suite à l’adresse à la nation du président de la République à l’occasion du nouvel an. Le directeur adjoint de la cellule de communication de l’UFDG, Joachin Baba Millimouno, trouve que le discours tenu par Alpha Condé « n’est pas digne » d’un Chef d’Etat. L’opposant estime que le N°1 guinéen n’a pas évoqué plusieurs aspects importants de la vie de la nation. Il l’a dit dans un entretien accordé à Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Lire