Boulangers et pâtissiers de Conakry : Alpha Oumar Bah élu président du nouveau bureau

2 mars 2019 à 12 12 34 03343

L’Union Régionale des Boulangers et Pâtissiers Professionnels de Conakry a désormais un nouveau bureau exécutif. Le congrès électif du mouvement s’est tenu dans l’après-midi d’hier, vendredi 1er mars 2019 dans la salle de conférence du gouvernorat de Conakry. La cérémonie a connu la participation de plusieurs cadres du ministère du Commerce, du ministère du Tourisme, du gouvernorat de Conakry et de plusieurs boulangers et vendeurs de pains, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après les régions de N’Zérékoré, de Labé et de Kindia, c’est au tour de Conakry de mettre en place son bureau exécutif. Cette dernière étape du processus de renouvellement des instances régionales des boulangers et pâtissiers a permis aux congressistes de Conakry d’élire leur bureau exécutif, composé de 31 membres, repartis dans 12 postes. Alpha Oumar Bah a succédé à Mamadou Aliou Sow au poste de président de l’Union Régionale des Boulangers et Pâtissiers Professionnels de Conakry.

Présent à cette cérémonie, monsieur Ousmane Bah, directeur national du Commerce, a mis l’occasion à profit pour demander aux membres du nouveau bureau exécutif à jouer un rôle d’interface entre la corporation et les partenaires, notamment le gouvernement. « Il faut que ce bureau joue un rôle d’interface entre les boulangers et leurs partenaires, tel que le gouvernement, en particulier le ministère du commerce. Et ce bureau va s’occuper des relations à l’interne pour la production du pain qui est une denrée à grande consommation, être le partenaire pour discuter des conditions de commercialisation… Il faut que le pain soit consommable, il faut que le pain soit de bonne qualité, c’est-à-dire en respectant les normes de fabrication, les poids. Il faut enfin que le pain soit abordable, accessible et à moindre coup. C’est un aliment qui complète l’aliment de base que tout le monde achète. Alors, il faudrait que le prix soit stable. Toutes les fois que les choses changent, qu’on se retrouve en partenaires, qu’on discute pour que cette ligne soit respectée. Il faut aussi que les conditions d’hygiène soit respectées », a dit le directeur national du Commerce.

Répondant aux préoccupations du directeur national du Commerce, le secrétaire général de l’Union Nationale des Boulangers et Pâtissiers Professionnels de Guinée s’est engagé à agir dans le sens souhaité. Selon Baldé Mamadou Kaba, « nous réitérons notre engagement à fournir à la population guinéenne du pain de bonne qualité et à un prix abordable ».

Le tout nouveau président de l’Union Régionale des Boulangers et Pâtissiers Professionnels de Conakry mesure l’ampleur des tâches qui l’attendent et promet de s’investir vigoureusement pour relever les défis. Selon Alpha Oumar Bah, « les défis sont énormes. La capitale Conakry est plus difficile à gérer que les autres régions à l’intérieur. J’ai une équipe solide. Avec les bénédictions des sages, je vais réussir. J’ai beaucoup de projets, mais je ne vais pas tout dire ici. Mon premier projet d’abord, c’est contrôler toutes les boulangeries, les assainir, savoir il y a combien de boulangeries à Conakry. Il faut savoir aussi comment chaque boulangerie fonctionne. Ensuite, je vais unir les boulangers. Sachez que nous les boulangers, nous sommes les plus patriotes. Vous savez qu’à l’arrivée du président Alpha, on a pris l’engagement en 2011, en disant qu’il n’y aura pas augmentation du prix du pain. Donc, nous ferons tout pour qu’il ait du bon pain », a-t-il promis.

Dans la foulée, Dr Moundjour Chérif, directeur de cabinet du gouverneur de la ville de Conakry, dira pour sa part que « le gouvernorat a l’honneur de porter sous son égide, trois directions régionales, à savoir une en charge de l’industrie et des PME, une qui est chargée du commerce et une autre direction qui va s’occuper de l’artisanat. Avec ce complexe technique et professionnel, le suivi des boulangers va se faire pour que la bonne pratique, à travers cette activité de boulangerie et de pâtisserie, soit de mise. C’est ce qui va être fait ».

A noter que la rencontre a pris fin par une remise d’une centaine de caisses vitrées aux vendeurs et vendeuses de pain à Conakry. Un geste qui va dans le sens de l’amélioration des conditions d’hygiène pour une alimentation saine.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Lire

Labé : récemment gracié par Alpha Condé, un ex-détenu arrêté pour vol

10 janvier 2019 à 18 06 14 01141

L’information a surpris plus d’un à Labé. Un des détenus graciés par le président Alpha Condé à l’occasion de la fin de l’année 2018 vient d’être arrêté à nouveau pour vol. Et cette fois-ci, c’est la moto du commandant de la garde communale de la ville qu’il est accusé d’avoir dérobée, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Mamadou Kouma Diallo (et non Mamadou Foula Diallo comme initialement indiqué) a passé près de 4 ans en détention à la prison civile de Labé pour vol. A l’occasion de la fin de l’année 2018, il a bénéficié d’une grâce présidentielle au même titre que 221 autres détenus à travers le pays. Mais, le jeune homme n’a passé que quelques jours seulement en liberté. Il vient d’être arrêté à nouveau pour un autre cas de vol qu’il est accusé d’avoir commis.

Ousmane Bah, commandant de la garde communale de Labé

Selon Ousmane Bah, le commandant de la garde communale de Labé, Mamadou Kouma Diallo est allé à son lieu de service pour voler sa moto. Il parle d’un règlement de compte. « J’ai été victime de vol, mais pour moi, c’est un règlement de compte. Parce que le voleur en question a tapé plus de trois ans en prison, et c’est la garde communale qui avait mis main sur lui suite à un vol de 80 bidons d’huile à bord d’un camion remorque.

Il a été condamné à 4 ans de prison, mais il a passé 3 ans et 9 mois en détention avant de bénéficier d’une grâce présidentielle. Il est venu dans les locaux de la garde communale à 7 heures, le vendredi dernier. Il a profité de l’absence du chef de poste qui était dans les toilettes pour s’emparer de ma moto et partir avec. Il a dépiécé toute la moto. C’est l’épave que nous avons retrouvée après plusieurs enquêtes », a-t-il expliqué.

Mamadou Kouma Diallo a été arrêté et conduit au commissariat central de Labé. Son accusateur annonce qu’il va le poursuivre devant la justice.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Lire

Veille du Ramadan : voici quelques prix sur les marchés de Matoto et d’Entag

8 mai 2018 à 17 05 30 05305

A une semaine du début du mois de Ramadan, les prix de certaines denrées de première nécessité montent en flèche au marché de Matoto. C’est le cas du maïs et du mil, très consommés pendant ce mois de jeûne musulman. Les prix des autres produits restent pour l’heure stables sur ce marché et celui d’Entag, a constaté Guineematin.com à travers un de se reporters.

Lire

Siège de l’UPR : Ousmane Bah face aux militants apporte des précisions sur « sa nouvelle alliance »

13 mai 2017 à 15 03 02 05025

Venus nombreux au siège du parti assister à la rentrée politique de leur leader, Ousmane Bah, les militants de l’UPR ont eu droit, ce samedi 13 mai 2017, à un discours franc et sincère non seulement sur le fonctionnement de leur structure mais aussi sur les sujets dominants de l’actualité, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son équipe de reportage.

Lire