Alpha Condé aux habitants de Siguiri : « cette élection, c’est comme si nous sommes en guerre »

22 septembre 2020 à 20 08 29 09299

En prélude à la présidentielle du 18 octobre prochain, le RPG Arc-en-ciel a lancé officiellement sa campagne électorale ce mardi, 22 septembre 2020, à Siguiri. Et comme ce fut le cas à Kankan samedi dernier, le président Alpha Condé s’est adressé également par visioconférence aux habitants de cette préfecture. Candidat à un troisième mandat, le chef de l’Etat guinéen a demandé pardon à tous ses partisans qui sont frustrés à cause du non-respect de ses promesses. Selon lui, cette élection ressemble à une guerre pour le parti au pouvoir.

Lire

Manifs du FNDC, candidature de Cellou, gonflement des électeurs en Haute Guinée… Un conseiller d’Alpha Condé à Guineematin

19 septembre 2020 à 10 10 17 09179

Ibrahima Konaté, conseiller chargé de mission du président Alpha Condé

Dans un entretien accordé Guineematin.com dans la soirée d’hier, vendredi 18 septembre 2020, Ibrahima Konaté, le conseiller chargé de mission du président Alpha Condé, s’est exprimé sur des sujets d’actualité. Avec assurance, ce cadre du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir) a notamment abordé les questions liées à l’appel à manifester du FNDC et à la présidentielle du 18 octobre prochain en Guinée, etc.

Lire

Aly Kaba : « je suis révolté d’entendre Sidya Touré qualifier le bilan d’Alpha Condé de négatif »

17 septembre 2020 à 9 09 28 09289

Honorable Aly Kaba, président du Groupe parlementaire RPG arc-en-ciel

La sortie de Sidya Touré hier, mercredi 16 septembre 2020, dans laquelle il qualifie le bilan du président Alpha Condé de totalement négatif, suscite des réactions dans les rangs du pouvoir. Le président du groupe parlementaire du RPG Arc-en-ciel à l’Assemblée nationale n’a pas tardé à réagir aux déclarations tenues par le président de l’UFR, qui estime que le régime actuel a détruit même les acquis obtenus sous le régime du Général Lansana Conté. Aly Kaba se dit révolté par les « propos mensongers et incohérents » de l’opposant, à qui il demande d’avoir une dose de moralité et d’honnêteté intellectuelle.

Lire

Guinée : « Une certaine idée d’Alpha Condé »

17 septembre 2020 à 9 09 27 09279

(Libre Opinion)- Qu’est-ce qui compte : l’opinion qu’on a de soi ou celle que les autres se font de nous en raison de nos choix, dires et actes ?  Il est rare de voir les hommes qui ont une mauvaise opinion  d’eux.  Qu’ils se croient en contradiction avec leurs valeurs ou non, les hommes évoquent rarement l’opinion qu’ils se font d’eux-mêmes. Fatuité ?  Bien souvent, contrariés, ils s’expriment pour se faire comprendre, pour dissiper ce qu’ils croient être un malentendu sur leurs choix  et leurs personnes. Alors, ils trouvent nécessaire et même urgent de parler d’eux : de leur enfance, de leur jeunesse, de leur engagement et surtout des valeurs auxquelles ils ont souscrit.

Lire

Bah Oury prédit : « après l’élection présidentielle, la Guinée va exploser dans un cocktail de crises »

17 septembre 2020 à 8 08 35 09359

président du parti UDRG (Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée)

Comme annoncé précédemment, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a tenu une plénière hier, mercredi 16 septembre 2020, à Conakry. Et, au sortir de cette rencontre, Bah Oury, le président l’UDRG (Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée), a réitéré son attachement à la limitation des mandats présidentiels et à l’alternance démocratiques en Guinée. L’opposant au régime Alpha Condé assure cependant que la Guinée a accumulé des crises qui font que même après les élections du 18 octobre, le pays va exploser dans un cocktail de crises, rapporte un journaliste que Guineematin.com avait dépêché sur place.

Lire

Aliou Bah sur la lutte contre le 3ème mandat : « l’alternance va se faire, quel que soit le prix à payer »

17 septembre 2020 à 8 08 05 09059

Aliou Bah, président du Model

C’est l’avertissement fort que le jeune leader Aliou Bah vient de lancer à l’endroit de ceux qui font la promotion d’un troisième mandat en République de Guinée. Au sortir d’une plénière du FNDC hier, mercredi 16 septembre 2020, le leader du Model (mouvement démocratique libéral) a martelé que « l’alternance va se faire en Guinée, quel que soit le prix à payer ». Ce jeune opposant exhorte le peuple à répondre à l’appel du FNDC pour manifester et exiger le départ du « dictateur » Alpha Condé, rapporte un journaliste que Guineematin.com avait dépêché sur place.

Lire

« Ceux qui sont allés aux élections sont sur le front de lutte… Nous allons chasser Alpha Condé » (Etienne Soropagui)

17 septembre 2020 à 7 07 47 09479

président du mouvement politique « Nos valeurs communes »

A l’issue de la plénière du FNDC (Front national pour la défense de la constitution), tenue à Conakry hier, mercredi 16 septembre 2020, Etienne Soropogui a invité les Guinéens à continuer le combat pour « chasser Alpha Condé » du pouvoir. L’ancien commissaire de la CENI (actuellement président du mouvement politique « Nos valeurs communes ») a dénoncé l’asservissement du guinéen, tout en appelant le peuple à lutter pour obtenir l’alternance et changer de système de gouvernance, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Mandiouf Sidibé a-t-il vendu une maison familiale pour participer à l’élection présidentielle ? Sa version des faits

13 septembre 2020 à 16 04 45 09459

Quelques jours après avoir déposé sa candidature pour la présidentielle du 18 octobre prochain, Dr Mandjouf Moron Sidibé, le président de l’Alliance pour les forces du changement (AFC), se retrouve au centre d’une polémique. Il est accusé d’avoir vendu une concession familiale pour payer la caution afin de participer à cette élection. L’intéressé dénonce une « campagne de diffamation » orchestrée par le pouvoir pour le discréditer, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Affaire 3ème mandat : et si le complot contre Alpha Condé avait réussi !

4 septembre 2020 à 8 08 57 09579

Pour persuader le président Lansana Conté de modifier les intangibilités de la constitution en 2001, les thuriféraires l’avaient supplié de ne pas « abandonner le pays entre les mains d’un aventurier ». Allez savoir à qui ils faisaient allusion. Avec moins de difficulté qu’aujourd’hui, ils atteindront leur objectif. La constitution fut taillée sur mesure. Ils ont commis un véritable sacrilège avec le slogan l’éternité pour le président. Alors que l’éternité est l’apanage du seul Créateur. Sept ans plus tard, ce Créateur mit fin à leur utopie.

Lire

Manifestation à Macenta : les jeunes dénoncent le mauvais état des routes

3 septembre 2020 à 11 11 15 09159

Les jeunes de Macenta, qui manifestent depuis quelques semaines contre le mauvais état de leurs routes, sont descendus à nouveau dans les rues de la ville ce jeudi, 3 septembre 2020, pour se faire entendre. Mais contrairement aux deux précédentes sorties, ils ont été cette fois, empêchés de manifester. Les forces de l’ordre sont intervenues pour les disperser à coups de gaz lacrymogène, a appris Guineematin.com de sources locales.

Lire

Guinée : Alpha Condé annonce lui-même qu’il sera candidat pour un 3ème mandat

2 septembre 2020 à 15 03 31 09319

C’est désormais officiel et le doute n’est plus permis, même si ce n’était qu’un secret de polichinelle ! Le président Alpha Condé annonce qu’il ne quittera pas le pouvoir après son second mandat. Il tient à briguer un 3ème mandat à la tête de la Guinée, malgré toutes les contestations enregistrées depuis un peu plus d’un an et qui ont fait plusieurs morts à Conakry et à l’intérieur.

Lire

Attaque du domicile d’Elhadj Sékhouna : « nous ne sommes plus dans un Etat démocratique »

2 septembre 2020 à 10 10 39 09399

Dr Jean Dimiti Tolno, président de la coordination des unions forestières de Guinée

Comme annoncé précédemment, le domicile du Kountigui de la Basse Côte, Elhadj Sékhouna Soumah, a été victime d’attaque dans la journée d’hier, mardi 1er septembre 2020. Alors que les sages des quatre coordinations régionales du pays étaient réunis pour exprimer leur opposition au projet de troisième mandat du président Alpha Condé, les forces de l’ordre ont fait une descente musclée sur les lieux. Les agents ont pulvérisé la concession de l’autorité morale de la Basse Guinée de bombes lacrymogènes, dispersant la foule et obligeant les sages à se barricader dans la maison.

Lire

Election présidentielle du 18 octobre : Cellou Dalein ne doit pas y prendre part

1 septembre 2020 à 18 06 42 09429

Par Amadou Diouldé Diallo, journaliste historien : Souvenez-vous qu’en 2003 quand le général Lansana Conté a fait modifier la constitution pour s’octroyer un 3ème mandat, aucun parti d’opposition – y compris le RPG- n’avait accepté d’y prendre part. Face à ce boycott unanime, courageusement mené par des leaders politiques de gros calibre comme Bâ Mamadou, Alpha Condé, Siradiou Diallo, Jean Marie Doré, Sidya Touré, le pouvoir s’est vu obligé de fabriquer un candidat : un certain Mamadou Bhoye Barry, de Kindia. L’opposition avait auparavant boycotté le référendum qui avait permis au vieux général de briguer un 3e mandat. La suite, on la connaît. A peine réélu, les problèmes vont s’accumuler pour atteindre leur paroxysme en 2006- 2007 avec le vaste mouvement de grève mené par les syndicats qui se transforma en une véritable insurrection populaire dans tout le pays. Le régime réprima violemment les manifestants avec plus d’une centaine de morts, de blessés et des dégâts matériels importants et ne dut sa survie qu’à la proclamation de l’état de siège.

Lire

Guinée : Alpha Condé candidat pour un 3ème mandat (communiqué du RPG)

31 août 2020 à 20 08 49 08498

C’est désormais officiel ! Le président Alpha Condé tient bien à se maintenir à la tête de la République de Guinée, si sa volonté se matérialise le 18 octobre prochain. C’est un communiqué du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, qui l’a annoncé dans la soirée de ce lundi, 31 août 2020, à la télévision nationale.

Lire

Du CNC à la HAC : le come-back de Boubacar Yacine Diallo

27 août 2020 à 8 08 06 08068

Boubacar Yacine Diallo, nouveau président de la Haute Autorité de la Communication

15 ans après sa première nomination à la tête du Conseil national de la communication (CNC), devenue Haute autorité de la communication (HAC), Boubacar Yacine Diallo revient dans les mêmes fonctions. Ce journaliste de carrière remplace ainsi celle qui est désormais l’ancienne présidente de la HAC. Martine Condé, dont il s’agit, a dirigé cette institution depuis l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir, il y a dix ans.

Lire

Le mouvement LGV officiellement lancé : « nous sommes farouchement opposés à un 3ème mandat »

26 août 2020 à 11 11 43 08438

Mamadou Tallou Barry, président de La Guinée Visionnaire

Un nouveau mouvement politique dénommé La Guinée Visionnaire (LGV) vient de naître en Guinée. Il a été officiellement lancé hier, mardi 25 août 2020, au cours d’une conférence de presse que ces responsables ont animée à Conakry. Opposé à un troisième mandat pour le président Alpha Condé, ce mouvement annonce son intention de conquérir le pouvoir pour débarrasser la Guinée de la pauvreté et de tous les maux dont souffre le pays, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Réconciliation à N’Zérékoré : des jeunes leaders dénoncent « une scène montée »

10 août 2020 à 18 06 56 08568

Près de 5 mois après les violences inter-communautaires qui ont émaillé le double scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020 à N’Zérékoré, la situation n’est toujours pas rassurante dans la ville. Beaucoup d’habitants de la capitale de la Guinée forestière sont mécontents de la détention des personnes accusées d’être à l’origine de ces violences, qui ont fait plusieurs morts, de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels. C’est ce qu’a fait savoir une structure de jeunes leaders de la région qui s’est fait entendre le samedi, 8 août 2020. Elle dénonce le processus de réconciliation mis en œuvre récemment et interpelle le président Alpha Condé, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Affaire 3ème mandat : « Alpha Condé est bon dans une maison de retraite », estime Saïkou Yaya de l’UFR

6 août 2020 à 22 10 21 08218

Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines

Après la désignation du président Alpha Condé comme candidat à un troisième mandat à la tête de la Guinée, les réactions des acteurs politiques, notamment de l’opposition, ne se sont pas faits attendre. Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com, le secrétaire exécutif de l’UFR, Saïkou Yaya Barry, a estimé que cette action des partisans du RPG dénote que c’est tout le pays qui a perdu sa morale.

Lire

Bah Oury : « La CEDEAO doit sauver la Guinée pour éviter une déstabilisation aggravée de l’Afrique de l’Ouest » (Lettre)

6 août 2020 à 11 11 03 08038

Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG)

La Guinée premier pays francophone d’Afrique de l’ouest a accédé à l’indépendance en 1958, peine jusqu’à présent à asseoir les bases institutionnelles pour assurer sa stabilité politique. Malgré un potentiel économique portant sur ses ressources minières, hydro-énergétiques et agricoles, son niveau de développement est nettement en dessous des espoirs et des attentes de sa population. Les raisons de ces médiocres performances sont dues principalement à la faible capacité managériale de ses élites politiques. Encore une nouvelle fois, la Guinée oscille entre la persistance d’une déstabilisation progressive de l’Etat et le plongeon dans un environnement d’in-gouvernabilité à cause de la volonté du Président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Cet état de fait, doit retenir l’attention de la communauté ouest-africaine de la CEDEAO car les risques de déstabilisation peuvent affecter l’ensemble de la sous-région. Aussi il est nécessaire d’envisager des mesures énergiques préventives pour stopper la fuite en avant des dirigeants guinéens.

Lire