15 km de goudron pour Labé : le préfet Safioulahi Bah, objet de critiques acerbes

22 janvier 2019 à 18 06 40 01401
Elhadj Safioulahi Bah, préfet de Labé

Le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah est accusé actuellement par une frange importante de la population de la commune urbaine d’avoir privilégié sa famille et ses amis dans la clef de répartition qu’il a faite autour des 15 km de goudron offerts à la ville par le président Alpha Condé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Fin 2018, le président Alpha Condé a effectué une visite éclaire à Labé pour lancer les travaux de bitumage de 15 km de la voirie urbaine. Partant de cette visite présidentielle, le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah s’est approprié le projet en élaborant une clef de répartition entre les principaux axes routiers de la ville.

Malheureusement, le document officiel publié par les autorités locales donne l’impression que le seul préfet de la localité fait la part belle à sa famille de Dow-Saré. Ce qui a provoqué plusieurs frustrations et des vives protestations dans la cité. Car, les principaux axes routiers menant vers la ville et qui sont fréquentés par un grand nombre d’usagers n’ont pas été prévus.

Certains citoyens de Dombi, un secteur du quartier Daka I demandent aujourd’hui que le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah trouve une autre route pour transporter le granite de bitumage de la ville.

Une autre source a indiqué que les autorités communales ont déjà saisi le gouverneur de région pour protester contre la clef de répartition par le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, autour de ces 15 km de goudron offerts par le président Alpha Condé.

Il semble aussi que ce document ne tient pas compte de l’avis des techniciens des directions préfectorales et régionales des Travaux Publics (TP) de Labé. Les intéressés comptes même, dit-on, modifier le schéma indiqué dans le tableau officiel au fur et à mesure que les travaux évoluent sur le terrain : « c’est le terrain qui commande » a lancé un des fonctionnaires des Travaux Publics en poste à Labé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Lire

Manifestation des élèves à Labé : les précisions du directeur préfectoral de l’éducation

10 janvier 2019 à 16 04 41 01411

Le directeur préfectoral de l’éducation par intérim (DPE) de Labé, Ousmane Baïlo Diallo, vient de se confier à votre quotidien en ligne pour apporter des précisions sur l’origine de ce mouvement d’humeur des élèves qui a perturbé les cours, dans la matinée de ce jeudi, 10 janvier 2019, dans certains établissements scolaires de la ville, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Selon le directeur préfectoral de l’éducation par intérim (DPE) de Labé, Ousmane Baïlo Diallo le mouvement des élèves qui a perturbé les cours dans certains établissements scolaires de la commune urbaine est venu de l’école primaire de Bowounloko, située du côté Est de la mosquée centrale.

«Certaines écoles ont été perturbées à partir de 9h 30. C’est parti de l’école primaire de Bowounloko d’où le groupe est parti pour faire sortir les élèves qui étaient dans le complexe scolaire Thyndel-Wouro, avant de continuer sur Saint André et Konkola » a-t-il expliqué.

Ousmane Baïlo Diallo

Contrairement au témoignage de Daouda Diallo, porte-parole des élèves de Labé, le directeur préfectoral de l’éducation (DPE), Ousmane Baïlo Diallo, indique que les enfants de Yacine Diallo ont été libérés par la Direction du groupe scolaire un peu avant le mouvement qui a paralysé la ville.

« Au niveau de Yacine Diallo, les élèves ont été libérés parce que ce complexe a perdu un enseignant. Ils ont libéré les élèves très tôt pour compatir à ce décès » a-t-il ajouté.

Parlant de bilan de la journée, notre interlocuteur qui a été interrogé aux environs de 15h 30 a expliqué au téléphone de Guineematin.com n’avoir pas reçu d’abord de compte rendu des différents chefs d’établissement et délégués communaux de l’éducation.

Il a simplement révélé que l’administratrice du complexe scolaire privé Saint André a rencontré le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah pour se plaindre pour des menaces qu’elle aurait reçu et des dommages causés au préjudice de son établissement.

« A l’heure où je vous parle, je n’ai pas reçu d’informations en terme de bilan. Seulement, la sœur de Saint André est allée à la préfecture pour dire qu’elle est victime de menaces et que les bâtiments de son école ont été caillassés. Le préfet a répondu qu’elle peut porter plainte » a confié le DPE par intérim, Ousmane Baïlo Diallo.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (0024) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Lire

Labé : des bacheliers orientés à l’ENI réclament des diplômes de licence

14 décembre 2018 à 13 01 12 121212

Plusieurs élèves-maîtres de l’ENI de Labé étaient dans la rue hier, jeudi 13 décembre 2018. Ils manifestaient pour exiger des diplômes de licence en lieu et place du BTS qui leur est proposé, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Les manifestants sont tous des bacheliers qui ont été orientés par l’Etat à l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) de Labé. Ils sont en fin de cycle et ne veulent pas recevoir un diplôme de BTS. Les étudiants réclament un diplôme de licence à l’image des autres bacheliers orientés dans les institutions d’enseignement supérieur.

Après un mouvement de colère caractérisé par quelques jets de pierres qui n’ont pas fait de dégâts, les manifestants sont allés à la Préfecture pour déposer une plateforme revendicative. Le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, leur a demandé de déléguer quelques-uns d’entre eux pour aller discuter avec les autorités sur la question.

En attendant, les étudiants ont décidé de bouder les cours et de rester à la maison.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Lire

Labé : un poste de police incendié au quartier Madina

13 septembre 2018 à 19 07 23 09239

Un poste de police situé au quartier Madina, dans la commune urbaine de Labé, a été incendié par des inconnus. Les faits se sont produits très tôt ce jeudi, 13 septembre 2018, au moment où le gardien est parti à la mosquée pour la prière de l’aube, rapporte Guineematin.com, à travers un de ses correspondants dans la région.

Lire

Lutte contre l’excision, les mariages précoces et forcés : le CIRD s’active sur le terrain

11 septembre 2018 à 10 10 43 09439

Le CIRD, en collaboration avec GIZ, poursuit sa campagne de sensibilisation contre l’excision, et les mariages précoces et forcés sur le terrain. Une mission du Centre International de Recherche et de Documentation s’est rendue hier lundi, 10 septembre 2018 à Labé. Elle a échangé avec les habitants de la ville autour des méfaits de ces pratiques récurrentes dans notre pays, a constaté un correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Sérima (Labé) : le gouvernement du Japon au secours des populations agricoles

20 juin 2018 à 19 07 17 06176

Dans l’après-midi d’hier mardi, 19 juin 2018, l’ambassadeur du Japon en Guinée, Son Excellence Hisanobu Hasama, en collaboration avec la FAO et le PAM a procédé au lancement du projet ‘’renforcement des moyens d’existence des populations affectées par les catastrophes naturelles en Guinée’’.

Lire

Débauche au Palais de la Kolima (Labé) : le DPJ parle de simple manipulation de l’opinion

21 avril 2018 à 8 08 14 04144

Le directeur préfectoral de la jeunesse (DPJ) de Labé, Thierno Aliou Barry a déclaré que la clameur publique relayée par la presse locale annonçant que le Palais de la Kolima a été transformé en un centre de débauche, de débit de boisson et de consommation de la drogue est une simple extrapolation ayant pour but de manipuler l’opinion contre les occupants et le gérant de l’infrastructure, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Plainte contre le préfet de Labé : le gouverneur Sadou Keïta en sapeur-pompier

28 février 2018 à 10 10 51 02512

Le procès initié par l’opérateur économique, Elhadj Mamadou Bhoye DIALLO contre le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah qui devait se tenir ce mercredi, 28 février 2018, au Tribunal de Première Instance (TPI) n’aura pas lieu, suite à une demande de renvoie à deux semaines formulée par la partie civile pour donner une chance à la médiation du gouverneur de région, Sadou Keïta, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Labé : la procédure pénale contre le préfet annulée pour vice de forme

17 janvier 2018 à 13 01 32 01321

Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

La procédure pénale engagée contre le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah depuis le 8 janvier dernier par le jeune opérateur économique Elhadj Mamadou Bhoye Garambé DIALLO a été annulée dans la matinée de ce mercredi, 17 janvier 2018, par le Tribunal Correctionnel de la même ville pour vice de forme, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Abus d’autorité : le préfet de Labé sera jugé le 17 janvier

9 janvier 2018 à 8 08 46 01461

Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

Suite à la requête du jeune commerçant Elhadj Mamadou Bhoye Garambé DIALLO, un cabinet d’huissiers associés a donné, lundi, 8 janvier 2018, au préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, une citation directe à comparaître et se trouver présent le mercredi 17 janvier 2018 à 8 heures du matin, jours et heures suivants s’il y a lieu à l’audience et par devant le Tribunal de Première Instance de Labé siégeant en matière correctionnelle dans la salle ordinaire des audiences de la dite juridiction, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Plainte contre le préfet de Labé : Elhadj Safioulahi Bah risque jusqu’à 10 ans de prison ferme

6 janvier 2018 à 8 08 09 01091

Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

C’est finalement le cabinet de Maître Aboubacar Télimélé Sylla et Aboubacar Camara, Huissiers de Justice Associés Près les Juridictions de Conakry qui a été recruté pour donner à Elhadj Safioulahi Bah, préfet de Labé une citation directe à comparaître devant le Tribunal Correctionnel de ladite ville, suite à la plainte pour « abus d’autorité, usurpation de titre et fonction, faux et usage de faux » formulée par le jeune opérateur économique, Elhadj Mamadou Bhoye Garambé Diallo, a appris un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Labé : qui a détourné la moto du sous-préfet de Kaalan ?

1 novembre 2017 à 9 09 46 114611

La disparition de la moto officielle du sous-préfet de Kaalan fait polémique actuellement dans la préfecture de Labé. Selon les informations confiées à Guineematin.com, cette moto s’est miraculeusement retrouvée dans les mains du sous-préfet de Tountouroun.

Lire

Journée des Nations-Unies : la célébration reportée sine-die à Labé par le gouverneur

31 octobre 2017 à 16 04 14 101410

La célébration la journée des Nations-Unies initialement prévue dans la matinée de ce lundi, 31 octobre 2017, à Labé a été reportée au mardi, 14 novembre 2017 prochain, par le gouverneur de la Région Administrative (RA), Sadou Keïta, non satisfait de la mauvaise qualité de la mobilisation des partenaires locaux, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Interdiction de la marche de l’opposition : voici le communiqué du préfet de Labé

3 octobre 2017 à 23 11 20 102010

Faute d’avoir pu rencontrer les acteurs concernés à la résidence du gouverneur de région, le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah vient de diffuser un communiqué sur les antennes d’une radio privée locale répercutant la décision de son ministre de tutelle portant interdiction de la manifestation de l’opposition ce mercredi, 4 octobre 2017, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Lire

SEG-Labé : les robinets sont à sec depuis près d’une semaine

13 juillet 2017 à 15 03 09 07097

Depuis le weekend dernier, les robinets de la Société des Eaux de Guinée sont à sec dans la commune urbaine de Labé. Une panne sur la conduite principale reliant la station de pompage de Touri à la ville, au niveau de Maléya en est la principale cause de cette pénurie qui frappe les foyers, rapporte une correspondante de Guineematin.com dans la région.

Lire