Lutte contre le chômage : « il y a lieu d’accompagner le secteur privé », dit Kassory Fofana

13 mars 2019 à 16 04 11 03113

Le Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN) a été officiellement lancé ce mercredi, 13 mars 2019, dans un réceptif hôtelier de Conakry. La démarche vise à outiller les entrepreneurs pour faire décoller leur business par le biais d’ateliers pratiques. La cérémonie a été présidée par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, en présence de très nombreux invités venus de tous les horizons, a constaté sur place Guineemtin.com à travers un de ses reporters.

Ils sont au total 2 000 participants, venus de toutes les régions de la Guinée et de l’étranger, à prendre part au SADEN qui va s’étaler sur deux jours. Le thème retenu pour cette première édition est « Entreprenariat, puissant levier du développement économique et social ».

Cet évènement des créateurs, entrepreneurs et dirigeants d’entreprises, a pour objectif de lutter contre le chômage et l’immigration clandestine des jeunes en créant des activités génératrices de revenus par le biais de l’entrepreneuriat, a-t-on appris sur place.

Dans son discours, Arancha Gonzalez, directrice exécutive du Centre du Commerce International (CECI) a souligné que si les entrepreneurs veulent aller loin, il faut qu’ils soient unis. « Si on est ensemble aujourd’hui, c’est parce qu’on veut aller loin. Loin, ça veut dire construire un écosystème propice aux entrepreneurs, ce n’est pas seulement faire beaucoup d’efforts éparpillés. Loin, c’est de s’assurer que les entrepreneurs dans ce pays ont accès aux financements et pas simplement pour de belles idées. Aller loin, ça veut dire connecter les entrepreneurs à des marchés.

Aller loin, ça veut dire ne laisser personne derrière. Que ça soit des jeunes, que ça soit des femmes, qu’ils soient dans les villes ou dans les campagnes, qu’ils soient dans l’agriculture ou dans la culture, on veut que tout le monde fasse partie de ce voyage. Aller loin, ça veut dire capitaliser sur les grands marchés en construction, qui sont les marchés de l’Afrique. Aller loin, ça veut dire donner de l’espoir aux jeunes d’avoir une vie meilleure ici en Guinée », a-t-elle expliqué.

De son côté, madame Elizabeth Peri, Chef de la section politique de la Délégation de l’Union Européenne, s’est réjouie de prendre part au SADEN 2019. Selon elle, le « programme INTEGRA s’inscrit parfaitement dans la trajectoire de la création d’emplois. Catalyseur de projets destinés aux jeunes guinéens, il est destiné à encourager l’entrepreneuriat dans le cadre de chaines de valeur sélectionnées en apportant des fonds sous forme de dons et de prêts aux jeunes entrepreneurs.

Mais également des assistances techniques aux porteurs de projets à travers les agences de mise en œuvre et les ministères d’encrage des projets. Le Gouvernement de la Guinée a reconnu que ce programme représente une opportunité d’amélioration du climat des affaires, de la promotion du tissu économique local et de la compétitivité de certaines chaines de valeur », a-t-elle laissé entendre.

Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a exprimé sa joie de savoir qu’à côté des entrepreneurs et des experts internationaux qui participent à ce salon, il y a plus de 140 jeunes qui sont venus de toutes les régions de la Guinée. « Il est agréable de noter que la plupart des participants sont porteurs de projets susceptibles d’apporter des solutions innovantes afin d’accélérer la transformation économique en cours dans notre pays.

Je m’empresse de saluer cette initiative portée par des entrepreneurs guinéens et appuyée par le gouvernement et le CECI (Centre du Commerce International). Mesdames et messieurs, le thème de ce salon est certainement un thème d’actualité qui est en parfaite adéquation avec les priorités du gouvernement telles que répétées dans notre Plan de Développement Economique et Social (PNDES) », a dit le chef du gouvernement guinéen.

Poursuivant, Kassory Fofana a dit que pour atteindre les objectifs que s’est fixé son gouvernement, « il y a lieu d’accompagner, d’impulser le secteur privé, générateur d’emplois et facilitateur d’une redistribution partagée de la richesse nationale. Il s’agit pour la Guinée, en proie à des défis pressants de chômage et d’extrême pauvreté, de promouvoir le secteur privé, en offrant à celui-ci un environnement propice aux affaires pour lui permettre de jouer le rôle qui est le sien, c’est-à-dire celui du moteur de la croissance.

La présence hier parmi vous du Chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, en prélude à ce salon, est le témoignage de son engagement personnel et avec lui, celui du gouvernement, à accompagner les entreprises guinéennes et les autres acteurs de l’écosystème entrepreneurial du pays dans les efforts respectifs de développement des affaires ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

L’ambassadeur de l’UE au chef du Gouvernement : « nous ne sommes pas contents…»

19 novembre 2018 à 19 07 19 111911

L’Union européenne en a marre des multiples crises enregistrées en Guinée ! C’est l’ambassadeur de l’organisation en Guinée qui l’a fait savoir. Josep COLL qui s’exprimait devant le Premier ministre guinéen, a dit que l’UE n’est pas contente de la crise sociopolitique qui secoue notre pays et demandé aux autorités du pays de faire en sorte qu’une solution soit trouvée à cette situation, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

44ème session du Conseil des Ministres de l’OHADA : la cérémonie d’ouverture officielle dirigée par le Premier ministre

8 juin 2017 à 18 06 39 06396

Le Premier Ministre guinéen, Mamady Youla, accompagné des membres de son gouvernement, a présidé l’ouverture des travaux de la 44ème session du Conseil des Ministres de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), ce jeudi 8 juin 2017 dans un réceptif hôtelier de la capitale. Pendant deux jours, les ministres de la justice, de l’économie et des finances des 17 pays membres de l’organisation vont discuter du programme annuel d’harmonisation et d’autres questions de la vie de l’organisation, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire