Mise en place d’un cadre de dialogue : « c’est un acte salutaire », réagit le PADES

30 janvier 2021 à 19 07 08 01081

Le décret annonçant la mise en place d’un cadre permanent de dialogue politique et social en Guinée continue de susciter des réactions au sein de la classe politique guinéenne. Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) s’est prononcé sur le sujet au cours de son assemblée générale hebdomadaire de ce samedi, 30 janvier 2021. La formation politique dirigée par Dr Ousmane Kaba a salué l’initiative tout en espérant qu’elle donnera le résultat escompté, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Travaux Publics : ce que compte faire la nouvelle ministre, Emilie Diaby

29 janvier 2021 à 18 06 58 01581

Dix jours après sa nomination à la tête du ministère des Travaux publics, Kadiatou Emilie Diaby a pris fonction. La cérémonie de passation de témoin entre la nouvelle ministre et son prédécesseur, Moustapha Naïté, a eu lieu ce vendredi, 29 janvier 2021, dans les locaux du département. Elle a promis d’apporter sa contribution à la réalisation du programme de développement des infrastructures routières, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Taran Diallo (ADR) sur la mise en place du cadre de dialogue : « les problèmes de la Guinée ne se régleront pas par un décret »

29 janvier 2021 à 8 08 35 01351

Alpha Oumar Taran Diallo, président du parti ADR

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a annoncé le mercredi dernier, 27 janvier 2021, la mise en place d’un « cadre permanent de dialogue politique et social » en Guinée. Selon le décret, ce cadre sera une plateforme permanente de concertation et d’échanges entre les partis politiques, les organisations sociales, les collectivités et le gouvernement autour des questions d’intérêt national. Et, il sera présidé par le Premier ministre chef du gouvernement. Mais, cette initiative du chef de l’Etat est saluée avec beaucoup de méfiance par les acteurs politique de l’opposition.

Lire

Francis Haba (UGDD) sur la condamnation de Foniké Menguè : « Alpha Condé est prêt à tout pour se maintenir au pouvoir »

29 janvier 2021 à 8 08 27 01271

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Comme annoncé précédemment, le responsables des antennes et de la mobilisation du FNDC, Oumar Sylla, alias Fonikè Mengué, a été condamné hier, jeudi 28 janvier 2021, à 11 mois de prison par le tribunal correctionnel de Mafanco. Cet activiste de la société civile guinéenne a été jugé coupable de « participation directe à un attroupement non armée ».

Lire

Mise en place d’un cadre de dialogue : « nous ne pouvons que saluer l’initiative » (Bah Oury)

28 janvier 2021 à 21 09 16 01161

Bah Oury, président du parti UDRG (Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée)

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a annoncé hier, mercredi 27 janvier 2021, la mise en place d’un « cadre permanent de dialogue politique et social » en Guinée. Selon son décret, ce cadre sera une plateforme permanente de concertation et d’échanges entre les partis politiques, les organisations sociales, les collectivités et le gouvernement autour des questions d’intérêt national.

Lire

Confirmé au ministère de la pêche, Frédéric Loua s’engage « à répondre aux attentes »

28 janvier 2021 à 21 09 06 01061

Frédéric Loua, ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime

Dans un décret rendu public hier, mercredi 27 janvier 2021, le président Alpha Condé a confirmé Frédéric Loua à la tête du ministère de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime. Au lendemain de l’annonce de cette décision, le ministre a réagi au micro d’un journaliste de Guineematin.com ce jeudi 28 janvier. Il a exprimé sa satisfaction et sa reconnaissance envers le Chef de l’Etat.

Lire

Création d’un cadre de dialogue en Guinée : ce qu’en dit Jacques Gbonimy de l’UPG

28 janvier 2021 à 16 04 29 01291

Jacques Gbonimy, président de l’UPG

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a annoncé hier, mercredi 27 janvier 2021, la mise en place d’un « cadre permanent de dialogue politique et social » en Guinée. Selon le décret, ce cadre sera une plateforme permanente de concertation et d’échanges entre les partis politiques, les organisations sociales, les collectivités et le gouvernement autour des questions d’intérêt national.

Lire

Mise en place d’un cadre de dialogue politique : Dansa Kourouma salue « un acquis important »

28 janvier 2021 à 14 02 09 01091

Dr Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne

La création d’un « cadre permanent de dialogue politique et social » en Guinée suscite des réactions dans les milieux politique et social. Dr Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG), parle d’un « acquis important » pour le pays.

Lire

Nouveau Gouvernement : l’erreur stratégique et fatale de Mouctar Diallo

28 janvier 2021 à 9 09 46 01461

Mouctar Diallo, ancien ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes

Devant le casse-tête auquel il est confronté pour la formation du nouveau gouvernement, le président Alpha Condé procède à la nomination des ministres au compte-goutte. Ce mercredi encore certains ministres ont été nommés. D’autres remplacés. Parmi les partants, il y a un qui s’était récemment tiré une balle dans le pied. Il s’agit de Boubacar Barry qui, en pleine bataille pour le maintien ou le départ de ministres, avait pris une décision impopulaire : celle relative à l’augmentation du prix du pain.

Lire

Tron (Kankan) réclame à Alpha Condé des postes au Gouvernement : « il ne faut pas oublier nos enfants… »

27 janvier 2021 à 14 02 08 01081

A l’occasion d’une réunion tenue ce mercredi, 27 janvier 2021, au quartier Dalakö (dans la commune urbaine de Kankan), les notables de Tron (une localité composée de plusieurs sous-préfectures de Kankan) ont demandé au président Alpha Condé de nommer leurs enfants dans son Gouvernement pour les récompenser des efforts déployés pour sa réélection à la tête de la Guinée.

Lire

« Incursions à Yenga » : Julius Maada Bio (Sierra Léone) saisit la CEDEAO contre son voisin Alpha Condé

24 janvier 2021 à 12 12 06 01061

Le général Julius Maada Bio, président de la République de Sierra Léone

A l’occasion de la 58ème session ordinaire du sommet des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, le président de la République de Sierra Leone, Julius Maada Bio, ne s’est pas plaint du président Alpha Condé que contre la fermeture des frontières. Lors de la vidéoconférence organisée hier, samedi 23 janvier 2021, à Abuja (Nigéra), le général Maada Bio a également demandé aux dirigeants de la CEDEAO de se pencher sur les problèmes frontaliers entre la Guinée et la Sierra Léone, à Yenga.

Lire

Reconduction des membres du gouvernement : le PEDN prédit « l’augmentation de la souffrance » en Guinée

23 janvier 2021 à 18 06 47 01471

En marge de l’assemblée générale hebdomadaire du PEDN, ce samedi 23 janvier 2021, le secrétaire général de la formation politique s’est prononcé sur la composition partielle du nouveau gouvernement guinéen. Elhadj Ibrahima Kalil Diallo a déploré la reconduction de la majeure partie des ministres à leur poste, estimant que le changement annoncé par le président Alpha Condé n’aura pas lieu dans ces conditions. Il pense même que la souffrance de la population va augmenter en raison de la mauvaise gouvernance, caractérisée par la corruption et les détournements des deniers publics.

Lire

Formation partielle du Gouvernement : Abdoulaye Magassouba, Bano Barry et Dr. Ballo reconduits

21 janvier 2021 à 21 09 56 01561

Alpha Condé, président de la République

Après une journée d’hésitation et de tâtonnement, suite à des rumeurs portant sur les premiers postes attribués aux 16 ministres qui ont été nommés avant-hier, le président Alpha Condé a signé le décret sur une deuxième liste de 3 chefs de Département sur les 37 attendus dans son premier gouvernement de son troisième mandat à la tête de la Guinée.

Lire

Antonio Souaré contre Sadio Bah : le journaliste lâché par ses avocats ?

21 janvier 2021 à 18 06 21 01211

Ibrahima Sadio Bah

Le procès du journaliste sportif Ibrahima Sadio Bah, jugé pour diffamation à l’encontre de Mamadou Antonio Souaré (président de la Fédération guinéenne de football), s’est poursuivi ce jeudi, 21 janvier 2021, au tribunal de première instance de Dixinn. Pour cette troisième audience, le prévenu a comparu tout seul devant la juridiction. Il a laissé entendre que ses avocats l’ont lâché parce qu’ils ont eu peur du dossier, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Liste partielle du nouveau gouvernement : réactions des acteurs sociopolitiques à Kankan

20 janvier 2021 à 21 09 39 01391

On connaît désormais 16 des 36 ministres qui vont composer le nouveau gouvernement guinéen. Le président Alpha Condé a dévoilé hier, mardi 19 janvier 2021, cette première liste dans laquelle figurent 14 membres de l’ancien gouvernement, qui ont été reconduits à leurs postes. Comment cette décision du chef de l’Etat est-elle accueillie par les acteurs de la vie politique et sociale de Kankan. Quelques-uns d’entre eux ont réagi ce mercredi au micro du correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Nouveau gouvernement d’Alpha Condé : ce qu’en pensent les citoyens de N’Zérékoré

20 janvier 2021 à 20 08 44 01441

Ahmed Camara

« Gouverner autrement », un nouveau principe ou un nouveau coup de bluff ? Les citoyens guinéens commencent à répondre à cette question au lendemain de la nomination partielle du nouveau gouvernement du président Alpha Condé. Le chef de l’Etat guinéen a publié mardi soir, 19 janvier 2021, une première liste de 16 ministres (sur les 36 attendus) dans laquelle figurent 14 membres de l’ancienne équipe gouvernementale qui ont été reconduits à leur poste.

Lire

Mandiana : les citoyens saluent la composition partielle du nouveau gouvernement

20 janvier 2021 à 20 08 11 01111

Mamady 3 Keïta, fonctionnaire à la retraite

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a rendu publique hier, mardi 19 janvier 2021, la première liste des membres de son nouveau gouvernement. Parmi les 16 ministres nommés (sur les 36 attendus), 14 ont été reconduits aux postes qu’ils occupaient dans le précédemment gouvernement. Et, ce choix du chef de l’Etat d’aller dans la continuité est bien accueilli à Mandiana, un fief du parti au pouvoir.

Lire

Jacques Gbonimy (UPG) sur la composition partielle du gouvernement : « c’est la continuité qui a été prônée »

20 janvier 2021 à 18 06 31 01311

Jacques Gbonimy, président du parti UPG

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a nommé hier, mardi 19 janvier 2021, quelques membres du premier gouvernement de son troisième mandat. Et, au constat général, quasiment tous les ministres qui ont bénéficié de la confiance du chef de l’Etat sont des membres de l’ancienne équipe gouvernementale qui l’a aidé à changer la constitution guinéenne pour rester au pouvoir. Le locataire du palais Sékhoutouréyah semble vouloir faire du neuf avec de l’ancien. Une démarche qui ne surprend guère Jacques Gbonimy, le leader de l’UPG (Union et du Progrès pour la Guinée).

Lire

Francis Haba (UGDD) sur le nouveau Gouvernement : Alpha Condé maintient le même système de corruption, d’enrichissement illicite…

20 janvier 2021 à 12 12 08 01081

Pépé Francis HABA, président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD)

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le président Alpha Condé vient de procéder à la nomination partielle des membres du tout premier gouvernement de son troisième mandat. Et, la publication de son décret ne laisse pas indifférent les acteurs politiques guinéens. Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com Pépé Francis Haba, le président du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD), estime qu’Alpha Condé n’ira nulle part en continuant à faire du neuf avec de l’ancien.

Lire