Guinée : la coalition Publiez Ce Que Vous Payez Guinée sensibilise autour du contenu local

14 janvier 2019 à 14 02 22 01221

La Coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) Guinée a organisé ce lundi, 14 janvier 2018, une formation en faveur des organisations de la société civile guinéenne, des représentants des sociétés minières et de l’Etat. Cet atelier d’information et de formation sur le mécanisme de reporting sur l’approvisionnement local dans le secteur minier regroupe des acteurs venus de tous les horizons, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Plusieurs acteurs impliqués dans la gestion du contenu local prennent part à cette session qui marque le démarrage d’un projet sous régional qui concerne la Guinée, le Mali, le Niger et la Côte d’Ivoire.

Dr. Alpha Abdoulaye Diallo

Dans son discours, Dr. Alpha Abdoulaye Diallo, président de la coalition Publiez Ce que Vous Payez a donné les grandes lignes de cette session de formation et d’information. « Vous savez, notre code minier offre beaucoup d’avantages. Et, il y a beaucoup d’articles qui parlent du contenu local. Le contenu local, c’est l’apport des biens et services par des locaux au niveau de ces compagnies minières. C’est pour permettre non seulement de développer une expertise locale en termes de petites et moyennes entreprises au tour des mines, pour créer ce qu’on appelle la plus-value, l’apport de services et de biens à ces sociétés, pour éviter que ces sociétés importent ces biens et services. Parce que, si ces biens et services sont développés localement ici, ça permet d’apporter beaucoup plus non seulement au pays en termes de taxes et de redevances, mais en aussi en termes de développement de tissus local. Donc nous, en tant qu’acteur de la société civile, nous estimons que la mine est importante. Mais aussi, les biens et services que la mine peut créer autour d’elle, ces biens et services sont aussi très importants par rapport au développement de notre pays».

Pour le président du PCQVP, la mine peut fermer un jour, mais les biens et les services qu’on crée reste pour le développement du pays. « La Guinée a une politique en matière de contenu local. Nous, notre rôle, c’est de suivre cette politique, faire ce qu’on appelle le monitoring, mais aussi apporter notre contribution pour que cette politique soit une réalité. Parce que nous sommes convaincus que la politique du contenu local peut apporter autant que les mines ou même d’ailleurs plus que les mines dans un pays. C’est un concept auquel nous croyons et nous voulons vraiment, qu’à travers ce projet, démarrer des activités de formation et d’information des populations minières, des compagnies minières en exploitation pour que véritablement ce contenu local soit épousé et par les communautés riveraines mais aussi par les sociétés minières en termes de politique de développement de leurs mines, mais aussi en politique d’accompagnement des communautés riveraines», a-t-il dit.

le Ministre Taran Diallo

De son côté, Elhadj Mamadou Taran Diallo, ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, représentant le gouvernement à cet atelier, a dit que deux aspects ressortent dans le contenu local : « les approvisionnements, les retombées et bénéfices des retombées de l’exploitation minière sur nos communautés. Le président de la République, le professeur Alpha Condé a déjà décrété la zone de Boké comme zone économique spéciale. Et cette zone par extension, on peut y voir Boffa, Télimélé et Gaoual. De l’autre, vous avez des pools comme Dinguiraye, comme Siguiri. C’est comment faire en sorte que les jeunes, les femmes, les habitants de ces localités puissent bénéficier de ces retombées de l’exploitation minière, en termes de création de petites entreprises, en termes d’emplois, en termes de revenus, en fait en termes de bien -être. Maintenant, cela aussi n’est possible que lorsqu’il y a la quiétude, lorsqu’il y a la paix dans ces différentes zones. Parce que, lorsqu’il y a la quiétude, et ceux qui exploitent, et ceux qui habitent, tout le monde en profite », a-t-il fait remarquer.

Lui-même fondateur et ancien président du PCQVP, le ministre Mamadou Taran Diallo indique que lorsqu’il y a des mécontentements dans ces zones minières, des stratégies peuvent être trouvées pour résoudre la crise, sans qu’on use de la violence. « On a par exemple dans certaines zones minières, ce qu’on appelle les comités de paix qui sont connus, qui sont installés. On peut venir là, exprimer une insatisfaction, un mécontentement et tout. Mais, quel que soit ce qui arrive, que tout se résolve toujours dans la concertation, dans la paix et dans les échanges ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Kissidougou : deux jours de concertation sur la mobilisation et la gestion des revenus miniers en Guinée forestière

25 novembre 2017 à 11 11 03 110311

L’hôtel FRITZ de Kissidougou a abrité, les 23 et 24 novembre 2017, un atelier pour la mise en place d’un cadre de concertation pour la mobilisation et la gestion des revenus miniers en Guinée forestière. Cette rencontre a mobilisé les élus locaux, les acteurs de la société civile et les services techniques de l’Etat, rapporte un correspondant de Guineematin.com qui a assisté à ces deux jours de travaux.

Lire

Taran Diallo pour une modification de la Constitution : les seuls textes sacrés inamovibles sont le Coran et la Bible !

2 janvier 2017 à 15 03 22 01221

Favorable à une modification de la Constitution au moment où on prête au président Alpha Condé l’intention de s’accrocher au pouvoir après son mandat constitutionnel en 2020, monsieur Mamadou Diallo Taran a accordé une interview à Guineematin.com le vendredi dernier, 30 décembre 2016. Selon le président de la coalition « Publiez Ce Que Vous Payez » (PCQVP) et également de l’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT), il y a des choses à corriger dans la Constitution dont il a participé à la rédaction en tant que membre du CNT. C’est notamment permettre des candidatures indépendantes à toutes les élections nationales et locales.

Lire

Gestion des revenus miniers, scandales de corruption, gouvernance… Diallo Taran, président de PCQVP à Guineematin (Interview)

30 décembre 2016 à 21 09 06 120612

Dans la journée de ce vendredi 30 décembre 2016, Guineematin.com a reçu monsieur Mamadou Taran Diallo, président de la coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) et de l’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT). Il a été question notamment de ce qui a été réalisé sur le terrain pour l’année 2016 par sa coalition, du regard que monsieur Diallo jette sur la gestion des revenus provenant des ressources minières, des scandales de corruption dans le domaine, mais aussi des accords politiques du 12 octobre dernier… 

Lire