Visite d’anciens présidents en Guinée : ce qu’en dit Dr Faya du Bloc libéral

20 février 2019 à 13 01 00 02002
Dr. Faya Millimono, président du Bloc Libéral

L’ancien président Français, Nicolas Sarkozy, est attendu à Conakry entre jeudi 21 et vendredi 22 février. Cette visite va intervenir quelques jours après celles de François Hollande et Abdoulaye Wade, respectivement anciens président de la France et du Sénégal, le weekend dernier. Même si peu de choses ont filtré jusque-là de ces rencontres, Dr Faya Millimouno, président du Bloc Libéral, pense que ces visites serviront à Alpha Condé de revoir sa copie par rapport à la modification de la Constitution. Il l’a dit à un reporter de Guineematin.com ce mercredi, 20 février 2019.

On assiste à un ballet d’anciens chefs d’Etats en ce moment à Conakry. François Hollande et Abdoulaye Wade seront suivis très prochainement par Nicolas Sarkozy. Selon Dr Faya Millimouno, président du BL, « sur ces visites, il faut procéder par vaudou pour savoir qu’est-ce qu’il faut dire par rapport à cela ».

Cependant, le leader du BL constate que « ce sont des anciens présidents, qui sont amis à l’actuel président de Guinée, qui a des intentions de tripatouiller la Constitution pour se maintenir au pouvoir. On ne peut parler que par hypothèses. L’hypothèse qu’on peut se faire, c’est en tenant compte de ce que le même Hollande avait conseillé au président Blaise Compaoré du Burkina Faso en lui proposant même un poste à la tête de la francophonie, mais de ne pas toucher à la Constitution de son pays pour se maintenir au pouvoir. Celui-là n’a pas entendu le conseil. Blaise est aujourd’hui en exil ».

En outre, Dr Faya Millimouno espère que ce ballet des anciens présidents auprès d’Alpha Condé « est pour lui dire clairement que son temps tend vers la fin, et que, s’il veut donner un sens au combat qu’il a mené pendant tant d’années, c’est de ne pas penser ni de proposer une nouvelle Constitution, ni de modifier la Constitution actuelle ».

Pour Dr Faya, « si la Constitution guinéenne mérite d’être modifiée, le prochain président le fera. Et, la modification qui se fera ne s’appliquera pas non plus à ce prochain président guinéen. C’est comme ça qu’une république marche. Et, nous espérons qu’il va entendre ces conseils. S’il ne les entend pas, il les entendra autrement aussi », prévient-il.

A la question de savoir à quoi on pourrait s’attendre si Alpha Condé s’entêtait à modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir, Dr Faya pense que le scénario burkinabé ne sera pas à écarter. « S’il n’entend pas les conseils, il les entendra comme Blaise Compaoré les a entendus », martèle-il.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Lire

Tournée des ministres à l’intérieur : Faya Millimouno n’exclut pas de saisir la justice

19 janvier 2018 à 13 01 37 01371

Le débat se poursuit au sein de la classe politique guinéenne, au sujet des tournées que plusieurs ministres mènent depuis quelques jours à l’intérieur du pays. L’argument officiel selon lequel les membres du gouvernement vont sensibiliser les populations sur le maintien de la paix et la quiétude en période électorale, a du mal à convaincre les opposants, qui y voient plutôt une campagne électorale en faveur du parti au pouvoir. C’est le cas de Docteur Faya Millimouno, le président du bloc libéral qui s’est exprimé à Guineematin.com sur la question.

Lire

Formation en technique de montage de projets : plus de 200 jeunes outillés

8 janvier 2018 à 19 07 52 01521

Dans a journée d’hier, dimanche 06 janvier 2018, plus de 200 étudiants venus de huit universités de Conakry ont bénéficié d’une formation en technique de montage de projet. La formation s’est tenue à l’université privée, Cheick Modibo Diarra de Sonfonia, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Kankan : Dr. Faya Millimono veut «créer une surprise»

10 avril 2017 à 9 09 06 04064

Le président du Bloc Libéral, Docteur Faya Millimono séjourne actuellement dans la ville de Kankan. A en croire l’opposant, cette visite a pour objectif de redynamiser les structures du parti à la base et préparer ses militants aux futures élections communales dans le but d’obtenir la mairie de Kankan, à appris Guineematin.com a travers son correspondant local.

Lire

Détention de Désiré Koundouno : l’opposition menace d’organiser une manifestation à Guéckédou et Kissidougou

18 mars 2017 à 16 04 59 03593

L’affaire opposant le maire de la sous-préfecture de Koundou, Fara Désiré Koundouno, au préfet de Gueckedou, El hadj Mohamed V Keita, continue de susciter le débat. La classe politique ne cache pas sa colère devant l’incarcération dudit sous-préfet, accusé de détournement de fonds. Un groupe de leaders politiques de l’opposition est monté créneau ce samedi 18 mars 2017 à travers une conférence de presse animée au siège du RDIG à Yimbayah, dans la commune de Matoto.

Lire

Dr. Faya Milimono ne sera jamais ministre d’Alpha Condé et pense à une transition sans le président actuel, s’il n’y a pas d’élections en 2015 !

2 octobre 2014 à 20 08 28 102810

Dr. Faya Milimono, président du Bloc LibéralA l’occasion d’une interview exclusive accordée à votre quotidien en ligne, nous avons reçu pour vous, dans les locaux de Guineematin.com, hier, mercredi 1er septembre 2014, le leader du Bloc Libéral, Dr. Faya Milimono, ancien directeur de campagne de la NGR et ancien porte parole de l’opposition.

Lire