Ministère de l’Economie : la nouvelle cheffe de service Genre et Équité décline ses priorités

27 mars 2019 à 22 10 11 03113

Nommée récemment comme cheffe service Genre et Equité au ministère de l’Economie et des Finances, madame Keïta Bountouraby Soumah a conféré ce mercredi, 27 mars 2019, avec les femmes de son département et celles du Budget. La réunion, organisée dans la salle de conférence du département, avait pour objectif de clôturer en beauté le mois de la femme, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Mme Keïta Bountouraby Soumah

Dans son discours, madame Keïta Bountouraby Soumah a remercié le Chef de l’Etat et le ministre de l’Economie et des Finances pour le choix porté sur elle pour diriger ce service. La nouvelle cheffe de service Genre et Equité a dit mesuré l’immensité du chantier qui l’attend. Elle a promis d’œuvrer pour honorer la confiance placée en elle. « De nos jours, le principe Genre et Équité constitue un enjeu de développement. Ceci est consacré aussi bien par le 5ème pilier des Objectifs de Développement Durable (ODD) que le 3ème pilier du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

En effet, la prise en compte du genre dans les programmes et projets de développement est devenue une exigence pour bénéficier de l’accompagnement des partenaires techniques et financiers. C’est pourquoi, promouvoir l’égalité du genre au sein de ce département sera pour moi une manière d’accompagner la volonté du Chef de l’Etat, son excellence le Professeur Alpha Condé, qui a consacré son mandat aux femmes et aux jeunes.

C’est également une opportunité qui m’est offerte pour participer aux efforts de consolidation de la démocratie dans mon pays en faisant la promotion de l’égalité entre tous les fils, toutes les filles, tous les hommes, toutes les femmes de la Guinée évoluant au ministère de l’Economie et des Finances et au ministère du Budget », a-t-elle fait observer.

En outre, madame Keïta Bountouraby Soumah a dit que son service aura pour principale mission, « de veiller à ce que les femmes et les hommes de ce ministère bénéficient du même traitement, des mêmes chances et des mêmes opportunités dans l’exercice de leurs fonctions ; et de mener toutes les activités du genre du département. Pour cela, mon service compte sur chacun de vous présent dans la salle, particulièrement les femmes. Je vous demande de m’accompagner parce que sans vous, je ne pourrais pas aller loin », a-t-elle indiqué.

De son côté, Bakary Sylla, chef de cabinet, représentant le ministre de l’Economie à cette cérémonie, a félicité la cheffe de service Genre et Equité. Selon lui, la nomination de madame Keïta Bountouraby Soumah à ce service confirme les propos du Chef de l’Etat qui a dédié son mandat aux femmes et aux jeunes. « C’est d’autant plus facile pour nous que le président de la République, le professeur Alpha Condé, a dédié son mandat aux femmes et aux jeunes de la Guinée.

Bakary Sylla

Ainsi, le chef de cabinet du ministère de l’Economie inscrit au cœur de son action politique, l’autonomisation des femmes, leur éducation et leur indépendance vis-à-vis des hommes. Qu’il en soit remercié puisque nous déclinons sa vision dans ce cadre. En Guinée, il y a eu beaucoup de femmes leaders. Je parle de Loffo Camara, de Mafory Bangoura, de Jeanne Martine Cissé, des femmes connues dans le monde entier. Nous voulons des femmes comme elles. Nous voulons que des femmes puissent être préfets, que des femmes puissent être des ministres, puissent être des Premiers ministres », a-t-il souhaité.

Enfin, Bakary Sylla a dit qu’au regard des dernières nominations, il croit à l’égalité entre hommes et femmes en Guinée. « Je crois aussi à l’égalité salariale. Il ne faut pas qu’à compétence égale que l’homme soit plus payé que la femme. Non. Je souhaite qu’il y ait même salaire, même compétence entre les hommes et les femmes. Egalité aussi en termes de droits. Il faut qu’on ait le même droit. Mais, je ne dis pas qu’il faut que l’homme entre en cuisine pour cuisiner. Un foyer bien tenu, c’est qu’il y a une femme forte derrière. Un homme fort, c’est qu’il y a une femme forte qui est derrière », a-t-il laissé entendre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Le maire de Dixinn à Guineematin : « j’ai trouvé deux millions et quelques dans les caisses »

5 décembre 2018 à 21 09 05 120512

Récemment porté à la tête de la commune de Dixinn, Mamadou Samba Diallo se dit très ambitieux. Devant les nombreux défis qui se dressent sur son chemin, le nouveau maire, qui se succède à lui-même, compte parachever l’œuvre entreprise il y a de cela quelques temps. Il l’a dit dans une interview accordée à un reporter de Guineematin.com quelques jours après son installation officielle.

Lire