Le ministre des TP, Mohamed Traoré à l’AG du RPG : « Le professeur n’a jamais incité ses militants à plus forte raison le peuple de Guinée à la guerre ou à la rébellion… »

23 août 2014 à 22 10 19 08198

AG du RPGLe ministre des TP au l’AG du RPG : « Quand quelqu’un dit qu’on va se lever pour combattre l’ennemi, tu ne veux pas la vérité, tu ne veux pas la justice. Je pense que c’est trop dit ! On ne peut pas dire ça au prof Alpha Condé…..»

La déclaration du leader de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, à partir des Etats-Unis était au centre des débats au siège du parti au pouvoir, le RPG. Apres avoir été qualifiée comme un leader qui a toujours de l’essence et d’allumette pour brûler le pays par Alassane Diakité, membre du bureau politique dudit parti, le ministre des travaux Public Mohamed Traoré a essayé à son tour de répondre à ces propos qu’il qualifie d’irresponsables. Guineematin.com vous propose un extrait de cette intervention du ministre des TP :

« Je veux intervenir sur deux sujet : la déclaration du leader de l’opposition à partir des Etats Unis et l’état des routes. Quand quelqu’un dit qu’on va se lever pour combattre l’ennemi, tu ne veux pas la vérité, tu ne veux pas la justice. Je pense que c’est trop dit ! On ne peut pas dire ça au professeur Alpha Condé. Le professeur n’a jamais incité ses militants à plus forte raison  le peuple de Guinée à la guerre ou à la rébellion. Le professeur est un homme sans haine. Ceux qui lui ont fait du mal sont parmi nous, il pouvait les arrêter, mais c’est le contraire, car c’est la démocratie, il est derrière la vérité, la justice.  Ceux qui lui ont fait du mal et qui parle aujourd’hui de vérité, ce n’est pas du patriotisme, ni du civisme.

Il parle de l’arbitraire dans les administrations, mais on a vu avant comment les  élections se  fessaient en Guinée. Mais, on a compris qu’ils sont habitués à cela, c’est la raison pour laquelle ils nous accusent, car ils  ne vivent  que  de  mensonge, l’injustice, l’arbitraire… Avant, on ne parlait pas de la neutralité de l’administration. C’est le temps du professeur que nous avons parlé de neutralité. C’est la CENI qui a organisé les élections.

On parle de détournement, mais ça c’est une maladie. Fria n’est pas l’œuvre d’Alpha Condé, les rails sont partis, les trains sont partis, la société du transport, les avions, etc. Mais, tous ceux-ci ne sont pas l’œuvre du président ! Mais, ces gens parlent de détournement, c’est dangereux.

Pendant qu’on était étudiants, on a vu que le ministre de la défense de la Guinée a toujours habité à Dixinn dans un bâtiment qui n’appartient plus à l’Etat plutôt pour un individu qui se dit de combattre le détournement. Je parle d’un logement administratif d’un membre du gouvernement ! Il faut se dire la vérité.

On appelle à la guerre,  on dit levez-vous, on doit se sacrifier, mais quand il y aura les morts, la responsabilité sera  à celui qui a fait cet appel. Ses déclarations sont toujours claires, est-ce que vous êtes prêts à mourir ? Et, aujourd’hui, il est entrain de dire, « on va se sacrifier, je vous appel à la guerre » ! Mais, je crois que c’est un non-sens parce que nous avons vu l’intéressé à Bambéto. Quand ça a chauffé, il a été le premier à laisser ses militants et partir. Ce n’est pas comme ça qu’on peut développer le pays.

On parle de la Basse Côte, on dit que ces gens (les ressortissants de la Basse Côte) sont prêts à accompagner un individu à la guerre, c’est honteux. Je pense que dans c’est dans ce sens que la Basse Côte a répondu, car elle n’a jamais dit cela. En parlant, il faut bien réfléchir, tout ce qui peut contribuer à la division, il faut laisser. On a fini les audits, mais le professeur a dit que personne ne peut être arrêté sans qu’il ne s’explique et je me demande pourquoi ces gens-là ne peuvent pas approcher la justice pour s’expliquer ?

Aujourd’hui, on peut tout dire au professeur sans son manque de patience. Le président Conté avait dit qu’il ne connait rien et il a fait appel à eux-là. Et, ce sont eux qui ont été à la base de tout ; mais on ne peut rien reprocher au professeur. Aujourd’hui, le pays est en chantier et on se félicite de cela. Nous nous donnons la main pour soutenir Alpha, car on ne lui reproche rien.

Le professeur a dit de construire les routes mais, des routes durables. On a construit des routes qui ont pour une longévité de 30 ans, contrairement aux autres qu’on avait dit 15 ans, mais qui n’ont même pas un an… »

Assy Diallo

 

Lire

Le parti de Dr Saliou Béla Diallo a repris ses réunions périodiques à son siège à Pounthioun dans la commune urbaine de Labé, a appris Guineematin.com de source officielle

19 août 2014 à 8 08 44 08448

Au cours d’une réunion tenue le samedi 16 août dernier, le bureau fédéral a tiré les leçons des dernières élections législatives et envisagé de reprendre immédiatement le travail d’implantation en prélude aux prochaines consultations locales, a indiqué le secrétaire fédéral du parti Afia à un journaliste de la place.

Lire

Urgence sanitaire contre la fièvre hémorragique à virus Ebola : pas d’assemblée générale à l’UFDG ce samedi

15 août 2014 à 11 11 21 08218

C’est désormais officiel ! Le parti de Cellou Dalein Diallo ne fera pas d’assemblée générale ce samedi 16 août 2014, à cause de la recrudescence de la fièvre hémorragique à virus Ebola dans la sous région et particulièrement en République de Guinée, a appris Guineematin.com d’un communiqué de la direction nationale de l’UFDG.

Lire

Réorganisation de l’UFDG : Guineematin.com vous présente le tout nouveau directeur de la Com’

15 août 2014 à 10 10 09 08098

Souleymane Thiâ’nguel Bah

Le directeur de la Communication de l’UFDG, il est vrai, n’est pas un inconnu du grand public. Mais, Souley Thiâ’nguel- puisque c’est de lui dont-il s’agit- est surtout connu des amoureux des chroniques (surtout satiriques) et du théâtre. Il a l’habitude de s’occuper de tout et de tout le monde. Et, si on s’occuper un peu de lui ?

Lire

Départ de Cellou Dalein ce soir : « il rejoindra le vice président, Bah Oury, à Paris », confirme le porte parole de l’UFDG

14 août 2014 à 21 09 01 08018
Cellou Dalein Diallo Président de l'UFDG

Cellou Dalein Diallo
Président de l’UFDG

Le principal opposant au régime guinéen est décidé de rémobiliser ses militants de l’intérieur comme de l’extérieur dans la perspective des prochaines élections présidentielles qu’il est décidé de remporter « coûte que coûte »… Au sein de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Elhadj Cellou Dalein Diallo a opéré des réaménagements et confié des responsabilités des personnes choisies pour leurs compétences.

Lire

Ramatoulaye Camara, UFDG Kaloum, à l’AG de ce samedi 9 août 2014

9 août 2014 à 17 05 56 08568

Ramatoulaye Camara« Les soussous vont montrer aux peuls qu’ils osent ! Si on nous demande de sortir, sortons nous aussi. Et puis, sortons en étant prêts. Dans les partis politiques, il n’y a rien. Il faut donc savoir garder patience. Celui qui n’est pas patient risque de perdre aujourd’hui et demain… », a notamment dit l’une des plus braves militantes de la fédération UFDG à Kaloum, Ramatoulaye Camara.

Lire

Lettre ouverte du député Ousmane Gaoual Diallo au Président du RPG dans la République dite de « Guinée »

7 août 2014 à 8 08 38 08388
Ousmane Diallo, député uninominal de l'UFDG à Gaoual

Ousmane Diallo, député uninominal de l’UFDG à Gaoual

Vous serez peut-être surpris, Monsieur Alpha Condé, ou plutôt ferez semblant de l’être, par cette appellation entre guillemets. Car, selon les textes fondateurs, vous êtes censé défendre les intérêts de la République et les principes de droit qui en assurent le fonctionnement.

Lire

Drame de Rogbané, Dr. Fodé Oussou exige la démission du gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara !

5 août 2014 à 8 08 07 08078

Fodé Oussou aéroportL’honorable Fodé Oussou Fofana est à l’extérieur de la Guinée. Pourtant, le vice-président de l’UFDG est aussi bien informé de la moindre actualité guinéenne que ceux qui vivent au pays. Dans un entretien téléphonique qu’il a eu cette nuit avec Guineematin.com, le président du groupe parlementaire des Libéraux-démocrates a sévèrement condamné la légèreté avec laquelle le gouvernement guinéen traite le dossier sur le drame de Rogbané.

Fodé Oussou

Lire