Cellou Dalein sur ses nerfs : « les Guinéens doivent montrer à Alpha Condé qu’ils sont dignes »

26 février 2021 à 9 09 53 02532

Les propos injurieux du président Alpha Condé fouettent la fierté des Guinéens et irritent plus d’un citoyen. Mobilisés pour réitérer leur engagement derrière « leur président », les responsables des dix fédérations de l’UFDG étaient chez Cellou Dalein Diallo hier, jeudi 25 février 2021. Le principal adversaire du régime en a profité pour demander aux Guinéens de montrer à Alpha Condé qu’ils sont fiers et dignes…

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose un extrait des propos de Cellou Dalein Diallo :

« Nous avons toujours montré notre attachement à la paix. Les gens parlent de la paix. J’ai  toujours dit qu’on n’obtient pas la paix en rappelant ses vertus et ses avantages. On obtient la paix par la justice et le respect des droits  de l’autre.

Cellou Dalein Diallo

Vous connaissez nos conflits avec monsieur Alpha Condé. Il ne respecte jamais la Loi. Il ne respecte jamais ses engagements et il manque de respect à notre peuple. Hier, (mercredi 24 février 2021), il a dit que les Guinéens n’ont pas honte, qu’ils ont peur… C’est une insulte grave pour un homme ! Il dit que c’est comme une tortue, il faut mettre le feu au derrière… C’est une injure grave ! On a toujours dit qu’il n’a pas d’égards pour le peuple de Guinée. Il n’a que du mépris pour notre peuple. Il faut  que les Guinéens tirent les conséquences. Les Guinéens sont réputés être très attachés à leur dignité. En disant qu’ils n’ont pas honte, qu’ils n’ont que peur, il n’y a pas plus grave que ça. Parce que  les Guinéens, ce sont des hommes dignes et fiers. Ce n’est pas parce qu’il corrompt et il choque, il intimide certains qui accourent à la soupe qu’il va dire que tous les Guinéens, c’est des tortues et pour les reprocher il faut mettre le feu sur le derrière. Nous n’accepterons pas ça. Les Guinéens, c’est des hommes et des femmes qui sont très fiers. Et, c’est le moment de le montrer à Alpha Condé ».

A suivre !

Propos recueillis et décryptés par Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Lire

Assassinat de Yéro Malal de l’UFDG : le procès des accusés ouvert au tribunal de Kindia

25 février 2021 à 16 04 19 02192

Feu Yéro Malal Diallo

Environ trois ans après les faits, la justice cherche à faire la lumière sur l’assassinat de Yéro Malal Diallo, tête de liste de l’UFDG lors des élections locales de février 2018 dans la commune rurale de Sinta (Télimélé). Le procès des auteurs présumés de ce crime s’est ouvert ce jeudi, 25 février 2021, au tribunal de première instance de Kindia, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant sur place.

Lire

Mamadou Sylla a parlé des détenus politiques à Alpha Condé : « il m’a dit que son ministre n’est pas là… »

22 février 2021 à 20 08 10 02102

Au lendemain de sa rencontre avec le président Alpha Condé, Elhadj Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition guinéenne, a reçu les membres de son cabinet ce lundi, 22 février 2021. C’était pour leur faire le compte-rendu de son tête-à-tête avec le Chef de l’Etat et échanger avec eux sur les prochaines actions à mener en vue d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Traitrise politique en Guinée : Bogola Haba (UGDD) descend en flammes Bah Oury et Faya Millimouno

20 février 2021 à 8 08 58 02582

Keamou Bogola HABA, président d’honneur de l’UGDD

Comme annoncé précédemment, Bah Oury, leader de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG), et Dr Faya Millimouno du bloc libéral (BL), ont récemment surpris l’opinion en rejoignant Mamadou Sylla. Ils ont même été cooptés dans le cabinet du chef de file de l’opposition comme conseillers. Ce revirement spectaculaire de ces deux opposants qui étaient parmi les plus amères au sein FNDC (front national pour la défense de la constitution) et les plus opposés (par leur discours) à la tenue du double scrutin législatif et référendaire du 22 mars dernier en Guinée est largement commenté à Conakry et sur les réseaux sociaux.

Lire

Hommage : le dernier coup de maître du Chérif de Washington

20 février 2021 à 8 08 21 02212

Feu Chérif de Washington

Par Adama DOUKOURE : Laye, tu as réussi outre-tombe une chose qui était impensable pour le commun des mortels : réunir sous le même toit, Kassory, Dalein, Damaro, Tibou, Kiridi… Qui l’eût cru dans les circonstances actuelles.

Lire

Procès en appel sur la fermeture des locaux de l’UFDG : « nous avons expliqué au juge… »

18 février 2021 à 20 08 25 02252

Comme annoncé précédemment, le procès en appel intenté par l’UFDG contre la fermeture de ses locaux s’est ouvert ce jeudi, 18 février 2021, à la Cour d’appel de Conakry. Les avocats du principal parti d’opposition du pays et ceux de l’Etat guinéen se sont succédé devant le premier président de cette juridiction supérieure pour s’expliquer sur cette affaire. Après avoir écouté les deux camps, le juge a mis l’affaire en délibéré pour décision être rendue le 4 mars prochain.

Lire

Me Santiba Kouyaté : « l’UFDG ne peut pas obtenir l’ouverture de ses locaux »

18 février 2021 à 20 08 21 02212

Me Santiba Kouyaté, avocat à la Cour

Comme annoncé précédemment, le procès en appel intenté par l’UFDG contre la fermeture de ses locaux a eu lieu ce jeudi, 18 février 2021, à la Cour d’appel de Conakry. Les avocats du principal parti d’opposition du pays et ceux de l’Etat guinéen se sont succédé devant le premier président de cette juridiction supérieure pour s’expliquer sur cette affaire. Après avoir écouté les deux camps, le juge a mis l’affaire en délibéré pour décision être rendue le 4 mars prochain.

Lire

Fermeture des locaux de l’UFDG : ce que le parti de Cellou Dalein demande à la Cour d’appel de Conakry

18 février 2021 à 16 04 35 02352

Le procès en appel intenté par l’UFDG contre la fermeture de ses locaux s’est ouvert ce jeudi, 18 février 2021, à la Cour d’appel de Conakry. Les avocats de la formation politique ont cherché à démontrer le caractère illégal de la décision du gouvernement guinéen, demandant à la juridiction d’ordonner la réouverture des locaux qui sont fermés depuis le 20 octobre 2020, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Décès d’Elhadj Sérindé : l’émouvante lettre de la femme de Siradiou à Cellou Dalein

16 février 2021 à 19 07 16 02162

Mme Diallo Hadja Assiatou Bah

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, Elhadj Alpha Ousmane SERINDÉ Diallo a perdu la vie ce mardi, 16 février 2021. Membre fondateur du PRP (le parti créé et dirigé par Siradiou Diallo), puis de l’UPR, Elhadj Sérindé a été la toute première personnalité de haut rang à quitter l’UPR pour rejoindre l’UFDG avec l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo que Bâ Mamadou venait d’accueillir. 

Lire

Décès d’Elhadj Serindé : Cellou Dalein pleure un ami sincère, un pilier de l’UFDG…

16 février 2021 à 18 06 34 02342

Elhadj Alpha Ousmane SERINDÉ Diallo

C’est une triste nouvelle pour l’UFDG (le principal parti politique de l’opposition guinéenne), le secteur du commerce de notre pays et le Fouta Djallon et plus largement la communauté Haali Poular de Guinée. Elhadj Alpha Ousmane SERINDÉ Diallo a été rappelé à Dieu, le Tout puissant Allah, ce mardi, 16 février 2021, à Conakry, après plus de 84 années bien vécues.

Lire

Résurgence d’Ebola en Guinée : ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter, selon Cellou Dalein

15 février 2021 à 10 10 46 02462

Cellou Dalein, président de l’UFDG

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne, suite à la confirmation du retour de l’épidémie d’Ebola en Guinée, cinq ans après son éradication dans le pays. Le principal opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, s’est exprimé sur le sujet ce lundi matin, 15 février 2021. Il a appelé à la mobilisation de tout le monde pour circonscrire et éradiquer rapidement la maladie.

Lire

Violations des droits des prisonniers politiques en Guinée : réaction des avocats

11 février 2021 à 21 09 09 02092

Comme on le sait, au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé à un troisième mandat à la tête de la République de Guinée, plusieurs responsables de l’opposition et des simples citoyens ont été arrêtés et détenus à la maison centrale de Conakry. De leur arrestation au refus de visas à deux avocats français, les violations de leurs droits et libertés laissent penser à leurs avocats que leur longue détention sans jugement pourrait ne pas être leur seul souci. Les avocats de la défense soupçonnent une parodie de justice contre ces compatriotes qui n’ont commis comme seul « crime » la défense de la constitution et de s’opposer à une présidence à vie en Guinée.

Lire

Condamnation de Madic 100 frontière : « il paie sa proximité avec Cellou Dalein » (Francis Haba)

9 février 2021 à 8 08 42 02422

Pépé Francis HABA, président du parti UGDD

Comme annoncé précédemment, Mamadi Condé, alias Madic 100 frontière, a été condamné ce lundi, 8 février 2021, par tribunal de première instance de Dixinn. Ce militant engagé de l’UFDG a écopé de 5 ans d’emprisonnement et une amende de 100 millions de francs guinéens pour avoir fait des publications sur les réseaux sociaux dans lesquelles il s’est attaqué violemment au président Alpha Condé et son régime.

Lire

Condamnation de Madic 100 frontière : Bah Oury trouve excessive la peine infligée à l’opposant

9 février 2021 à 8 08 34 02342

Bah Oury, président du parti UDRG

Comme annoncé précédemment, Mamadi Condé, alias Madic 100 frontière, a été condamné ce lundi, 8 février 2021, par le tribunal de première instance de Dixinn. Ce militant de l’UFDG a écopé de 5 ans d’emprisonnement et une amende de 100 millions de francs guinéens pour avoir fait des publications sur les réseaux sociaux dans lesquelles il s’est attaqué violemment au président Alpha Condé et son régime.

Lire

Condamnation de Madic 100 frontière : « nous rejetons cette décision » (Avocats)

8 février 2021 à 14 02 39 02392

Me Antoine Pépé Lama

Comme annoncé précédemment, Mamadi Condé, alias Madic 100 frontière, a été condamné ce lundi, 8 février 2021, par tribunal de première instance de Dixinn. Ce militant de l’UFDG a écopé de 5 ans d’emprisonnement et une amende de 100 millions de francs guinéens pour avoir fait des publications sur les réseaux sociaux dans lesquelles il s’est attaqué violemment au président Alpha Condé et son régime. Une décision jugée excessive par les avocats de l’opposant, qui décident de relever appel pour demander son annulation.

Lire

Guinée : l’opposant Madic100 frontière condamné à 5 ans de prison

8 février 2021 à 10 10 59 02592

Mamadi Condé, alias Madic 100 frontière

Ses appels au pardon lancés tout au long de son procès n’auront pas porté fruit. Mamadi Condé, alias Madic100 frontière, un militant de l’UFDG très actif sur les réseaux sociaux, va devoir rester en prison. Ce lundi, 8 février 2021, le tribunal de première instance de Dixinn a condamné l’opposant à 5 ans d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 100 millions de francs guinéens.

Lire

De nouveaux ennuis pour Ismaël Condé : des faits plus graves mis à la charge de l’opposant

4 février 2021 à 9 09 09 02092

Ismaël Condé, premier Vice-Maire de Matam et membre du Bureau Exécutif de l’UFDG

La situation se complique davantage pour Ismaël Condé. La justice vient d’ouvrir un nouveau dossier le concernant avec des charges plus graves. C’est dans ce cadre que le 1er vice maire de Matam et membre du bureau exécutif de l’UFDG a été auditionné ce mercredi, 3 février 2021, au parquet du tribunal de première instance de Mafanco, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Boubacar Diallo « Grenade » à la Cour d’Appel de Conakry : « les gendarmes ont tiré sur moi »

29 janvier 2021 à 17 05 47 01471

Boubacar Diallo, alias Grenade, et son avocat, Me Salifou Béavogui

Le procès en Appel de Boubacar Diallo, alias ‘’Grenade’’, s’est ouvert ce vendredi, 29 janvier 2021, à la Cour d’Appel de Conakry. A la barre, ce militant de l’UFDG, détenu depuis juin 2018 à la maison centrale de Conakry pour « tentative de meurtre et port illégal d’arme », a vivement clamé son innocence dans cette affaire. Le prévenu s’est aussi interrogé sur les motifs de son emprisonnement, tout en disant à la Cour que ses geôliers (le régime Alpha Condé) veulent seulement attenter à sa vie, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire