Fermeture des locaux de l’UFDG : la décision du juge des référés attendue le 3 février

21 janvier 2021 à 11 11 00 01001

Les avocats Salifou Béavogui et Alsény Aïssata Diallo

Le procès sur la fermeture des locaux de l’UFDG s’est tenu ce mercredi, 20 janvier 2021, devant le juge des référés du tribunal de première instance de Dixinn. Les avocats du principal parti d’opposition du pays ont dénoncé une « injustice », demandant au magistrat d’ordonner la réouverture du siège et des bureaux de la formation politique.

Lire

Crise post électorale en Guinée : Cellou Dalein échange avec plusieurs diplomates européens

20 janvier 2021 à 18 06 20 01201

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG

C’est le président de l’UFDG lui-même qui l’a annoncé ce mercredi, 20 janvier 2021. Cellou Dalein Diallo dit avoir rencontré hier plusieurs diplomates européens en poste à Conakry. Cette rencontre intervient plus de deux mois après l’arrestation de nombreux responsables et militants du principal parti d’opposition du pays, qui sont détenus encore sans jugement à la maison centrale de Conakry.

Lire

Fermeture des locaux de l’UFDG : l’ouverture du procès reportée

19 janvier 2021 à 16 04 05 01051

Le procès intenté par l’UFDG contre la fermeture de ces locaux par les autorités guinéennes ne s’est finalement pas ouvert ce mardi, 19 janvier 2021, comme c’était prévu. Le tribunal de première instance de Dixinn a ajourné l’audience de 24 heures, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Madic 100 frontière à la barre : « je demande pardon à Alpha Condé, Bafoé… »

18 janvier 2021 à 14 02 51 01511

Comme annoncé précédemment, le procès de Mamadi Condé, alias Madic 100 frontière, un militant de l’UFDG résidant au Canada, s’est ouvert ce lundi, 18 janvier 2021, au tribunal de première instance de Dixinn. A la barre, l’opposant a plaidé coupable des faits qui lui sont reprochés, demandant pardon au président Alpha Condé et à tous ceux qu’il a vexés dans ses sorties, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Lire

Détention prolongée d’opposants : l’appel de Mme Bah Hadja Maïmouna Diallo au président Alpha Condé

11 janvier 2021 à 12 12 38 01381

Déjà plus de deux mois que des responsables de haut niveau de l’UFDG et de l’ANAD sont arrêtés et détenus à la maison centrale de Coronthie, Conakry. Interrogée le samedi dernier, 9 janvier 2021, par un journaliste de Guineematin.com, madame Bah Hadja Maïmouna Diallo a exprimé ses inquiétudes face à cette détention prolongée et sans jugement des opposants dont son époux et vice-président de l’UFDG, Elhadj Ibrahima Chérif Bah. La vice-présidente du bureau national des femmes de l’UFDG a dénoncé les arrestations arbitraires, les mauvaises conditions de détention des opposants et plaidé pour sa mise en liberté provisoire, à défaut d’une liberté définitive.

Lire

Cellou Dalein à la levée de corps de Roger Bamba : « le pouvoir d’Alpha Condé mène la guerre même contre les morts »

8 janvier 2021 à 18 06 42 01421

C’est un Cellou Dalein Diallo très affligé et amère contre le régime Alpha Condé qui a pris part ce vendredi, 08 janvier 2021, à la lavée du corps de Roger Bamba (ce militant de l’UFDG décédé le 17 décembre dernier en détention à la maison centrale de Conkry). Devant la famille, les proches et les amis politiques de Roger Bamba qui étaient ce vendredi à Ignace Deen, le président de l’UFDG a déploré « une grande perte » et loué les qualités d’un jeune « courageux, éduqué, dévoué, sincère, respectueux… ».

Lire

2020 : l’année de toutes les violences à Kankan

6 janvier 2021 à 18 06 07 01071

La bande à Moussadjan Condé qui terrorise la ville, le Mouvement Citoyen pour l’Électrification de la Haute Guinée qui occupe la rue pour réclamer une meilleure desserte du courant électrique, l’opposant Cellou Dalein Diallo qui se voit refusé l’accès à la ville de Kankan, des partisans ou supposés proches de l’UFDG qui sont attaqués et violentés, l’actualité aura été bouillonnante en 2020, dans la ville de l’érudit Cheick Fanta Mady Chérif.

Lire

Interdiction du symposium de Roger Bamba : « on se trompe de combat » (Me Labilé Koné)

6 janvier 2021 à 9 09 11 01111

Me Koné Aimé Christophe Labilé, président de l’ONG avocats sans frontières de Guinée

Le refus des autorités guinéennes de permettre à l’UFDG de tenir le symposium de Roger Bamba au palais du peuple et à la maison des jeunes de Ratoma continue de susciter des réactions. Maître Aimé Christophe Labilé Koné, président de l’ONG Avocats Sans Frontières, s’est prononcé sur la question dans un entretien qu’il a accordé à un journaliste de Guineematin.com, ce mardi 5 janvier 2021. Il dénonce une « violation » et un manque de respect pour la mémoire de l’opposant, décédé à la maison centrale de Conakry où il était détenu depuis trois mois sans avoir été jugé.

Lire

Obsèques de Roger Bamba : voici un communiqué de l’UFDG

5 janvier 2021 à 15 03 54 01541

Roger Bamba

La Direction Nationale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) informe le peuple de Guinée que les obsèques de Mr Bamba Roger, fonctionnaire à l’Assemblée Nationale, membre du Comité National des Jeunes et Assistant Technique du Parti, décédé en détention, le 17 Décembre 2020, se dérouleront selon le programme ci-après :

• Vendredi 08 Janvier 2021 :

o 09H : Levée du corps à la Morgue de l’Hôpital Ignace Deen

Lire

Éventuel dialogue politique : « l’UFDG ne se sent pas concernée pour l’instant »

4 janvier 2021 à 17 05 38 01381

Après la réélection du président Alpha Condé à un 3ème mandat (contestée par une partie de l’opposition), de plus en plus de voix s’élèvent pour appeler à l’ouverture d’un dialogue politique afin d’aplanir les divergences entre le pouvoir et l’opposition. Même certains partis d’opposition, comme l’UFR de Sidya Touré et l’UDRG de Bah Oury s’inscrivent dans cette logique. Mais qu’en est-il de l’UFDG, le principal parti d’opposition qui continue toujours de revendiquer la victoire de son candidat à la présidentielle du 18 octobre 2020 ?

Lire

Les mots et les maux d’un opposant

3 janvier 2021 à 13 01 29 01291

Habib Yembering Diallo

Cher ami,

Comme tu as dû l’apprendre, le pouvoir illégal et illégitime m’a empêché de quitter mon pays. Cette mesure, qui n’est basée sur aucune décision de justice, n’a d’autres objectifs que d’accentuer la pression sur moi afin que je renonce à ma victoire. Peine perdue. Car rien ne me fera renoncer à la légitimité populaire que mon peuple m’a accordée.

Lire

Guinée : 2020 s’en va avec la démocratie naissante

3 janvier 2021 à 8 08 29 01291

L’année 2020 s’annonçait des plus agitées. Elle aura tenu toutes ses promesses. Notamment dans le combat politique. Dès octobre 2019, le front de refus contre le troisième mandat avait entamé la résistance. Celle-ci aura été fatale à beaucoup de militants de l’opposition. Mais aussi à nos libertés individuelles.

Lire

Guinée : Aly Kaba dresse le portrait-robot du prochain Gouvernement

31 décembre 2020 à 18 06 50 125012

Honorable Aly Kaba, président du groupe de la majorité parlementaire

Le Chef de la majorité parlementaire, l’Honorable Aly Kaba, était ce jeudi, 31 décembre 2020, face à la presse, pour aborder des questions d’intérêt national, a suivi Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Lire

Chef de file de l’opposition : l’UFDG ne reconnaît pas le camp Mamadou Sylla

29 décembre 2020 à 14 02 51 125112

Elhadj Mamadou Sylla et Cellou Dalein Diallo


L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ne reconnaît Mamadou Sylla, président de l’UDG, comme étant le nouveau chef de file de l’opposition guinéenne. Le parti de Cellou Dalein Diallo indique qu’il ne peut pas reconnaître ce statut qui est issu du double scrutin du 22 mars 2020. C’est Joachim Baba Millimouno, le coordinateur adjoint de la cellule de communication de l’UFDG, qui l’a annoncé dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce mardi 29 décembre 2020.

Lire

Guinée : malade, Mamadi Condé, « Madic100frontières », renvoyé en prison sans soins (ministère de la justice)

21 décembre 2020 à 16 04 50 125012

Mamadi Condé, alias Madic 100 frontières

C’est dans un communiqué de ce lundi, 21 décembre 2020, que le ministère de la Justice a annoncé que Mamadi Condé, alias « Madic100frontières » est renvoyé en prison, à la maison centrale de Conakry, sans avoir bénéficié des soins, malgré sa maladie. A en croire le département de la justice, c’est la deuxième fois ce lundi que Madic100frontières s’est fait hospitaliser sans recevoir des soins.

Lire

Mort de Roger Bamba : après les États-Unis, l’Union européenne demande à son tour des comptes à Alpha Condé

19 décembre 2020 à 15 03 49 124912

Roger Bamba

La mort en détention « préventive » de Roger Bamba dérange et indigne au-delà de nos frontières a constaté Guineematin. Elle a plongé la Toile guinéenne dans l’émoi, suscitant un profond sentiment de colère et de dégout. C’est maintenant autour des chancelleries occidentales de s’émouvoir et de demander des comptes au gouvernement guinéen et en premier lieu au président Alpha Condé dont le régime est résolument embarqué dans une aventure de répression aveugle de toute forme de contestation, même pacifique.

Lire

Conakry : qu’est-ce qui tue les Guinéens à la maison centrale ?

17 décembre 2020 à 23 11 12 121212

Roger Bamba, responsable du CNJ de l’UFDG, arrêté en septembre dernier à l’Assemblée nationale, décédé dans la nuit d’hier à ce jeudi 17 décembre 2020, peu après son admission à l’hôpital national Ignace Deen

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, après Thierno Ibrahima Sow et Mamadou Lamarana Diallo, Roger Bamba est lui aussi décédé en détention provisoire dans la nuit d’hier, mercredi 16 décembre 2020, quelques petites heures seulement après son admission à l’hôpital national Ignace Deen. Ce responsable du Comité National des Jeunes (CNJ) de l’UFDG- le parti de Cellou Dalein Diallo- a été arrêté le 06 septembre dernier à l’Assemblée nationale (son lieu de travail) et mis en détention provisoire à la maison centrale de Conakry. On apprend qu’on lui reprocherait des échanges privés qu’il aurait eu avec ses adversaires politiques via les réseaux sociaux.

Lire

Mort en détention de Roger Bamba : la grosse colère de Me Frédéric Loua

17 décembre 2020 à 19 07 52 125212
Maitre Foromo Frédéric Loua, président de l’ONG Mêmes Droits pour Tous,

Maitre Foromo Frédéric Loua, président de l’ONG Mêmes Droits pour Tous

La mort de Roger Bamba, un militant de l’UFDG qui était détenu à la maison centrale de Conakry, suscite une vague d’indignation chez les défenseurs des droits de l’Homme. S’exprimant sur le sujet dans un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce jeudi 17 décembre 2020, maître Frédéric Foromo, président de l’ONG « Les Mêmes Droits pour Tous », a réclamé toute la lumière sur les circonstances du décès de l’opposant.

Lire

Décès en détention de Roger Bamba : Cellou Dalein « pleure un militant dévoué »

17 décembre 2020 à 19 07 44 124412

Une délégation de l’UFDG conduite par son président s’est rendue ce jeudi, 17 décembre 2020, au domicile de Roger Bamba, un membre actif de la formation politique qui est décédé la nuit dernière en détention. L’opposant qui était détenu depuis plus de trois mois à la maison centrale de Conakry, a rendu l’âme quelques heures après son évacuation à l’hôpital Ignace Deen, des suites de maladie. Cellou Dalein Diallo et sa suite sont allés présenter leurs condoléances à sa famille biologique et compatir à la douleur de ses proches, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire