Ils étaient allés rendre un dernier et vibrant hommage à leurs amis qui ont été récemment tués, eux-mêmes sont ramenés d’urgence à l’hôpital pour des soins, après avoir été blessés par balle ! Cela s’est passé peu avant 14 heures, ce lundi, 4 novembre 2019, à Bambéto, dans la commune de Ratoma.

Selon une source qui a contacté Guineematin.com au téléphone, l’un de ces jeunes blessés par balles ce lundi à Bambéto s’appelle Alpha Oumar Diallo, âgé d’une trentaine d’années. Il aurait reçu une balle au pied.

A en croire certains témoins, à l’approche du cortège funèbre, un véhicule de police qui a quitté Bambéto a foncé en direction de la foule avec des tirs en l’air. C’est à ce moment-là qu’il y aurait eu des blessés qui ont été évacués à l’hôpital pour des soins d’urgence.

Peu après, les leaders front national pour la défense de la constitution (y compris les opposants Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Abdoul Kébélé Camara et Cie) ont pu continuer à la mosquée de Bambéto pour la prière sur les 11 corps, puis l’enterrement.

A suivre !

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin