Deux morts et dix blessés, c’est le bilan provisoire de la répression de la manifestation des citoyens de Kouroussa ce samedi, 17 avril 2021. Selon des informations confiées à un reporter de Guineematin.com, les dix blessés se font actuellement  traiter à l’hôpital préfecture et les deux corps à la morgue dudit hôpital.

À en croire Facely Kourouma de la radio rurale de Kouroussa, les deux victimes ont été tuées par balles. « C’est encore chaud pour le moment à Kouroussa ! Plusieurs renforts de militaires aux bérets rouges sont venus de Kankan ; et, les tirs à balles réelles se poursuivent… Déjà, deux personnes touchées par balle sont mortes », a précisé notre confrère.

Également joint au téléphone pour vérifier cette information, Maurice Béavogui, le Directeur de l’hôpital préfectoral de Kouroussa, a confirmé que les corps des deux victimes sont à la morgue de l’hôpital.

« Depuis le début de cette manifestation le matin, jusqu’à maintenant, nous avons reçu en tout dix (10) cas de blessés graves et 2 cas de morts », a dit le médecin.

Mais, le premier responsable de l’hôpital préfectoral n’a pas voulu se prononcer sur l’origine des blessures. « Pour le moment, nous sommes débordés de travail. On n’a pas encore eu le temps de faire des analyses. On a juste reçu les corps », a-t-il martelé.

Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin