Maréchal Idriss Deby Itno, défunt dictateur tchadien

Comme indiqué dans une de nos précédentes dépêches, la mort du dictateur tchadien a été annoncée dans la matinée de ce mardi, 20 avril 2021 par l’Armée. Âgé de 37 ans, jusque-là à la tête de la garde présidentielle (la DGSSIE), Mahamat Idriss Déby Itno a été désigné président du conseil militaire de transition. Les élections ne pourraient donc se tenir qu’après 18 mois de transition.

Mahamat Idriss Déby Itno

Déjà, le gouvernement et l’Assemblée nationale sont dissouts, un couvre-feu (allant de 18 heures à 5 heures du matin) est instauré sur toute l’étendue du territoire national ; et, les frontières terrestres et aériennes fermées.

Bref, s’il n’a pas pris le pouvoir à N’Djamena, le FACT (Front pour l’alternance et la concorde au Tchad), dirigé par le général Mahamat Mahadi Ali est aujourd’hui heureux d’avoir tué Idriss Deby et libéré leur pays de ce dictateur à la tête du Tchad depuis plus de trente ans. Il demande à la société civile d’exiger une transition civile.

Rappelons que Idriss Déby Itno était au pouvoir depuis 30 ans. Et, il venait juste d’être réélu pour un sixième mandat à la tête de son pays quand il a trouvé la mort.

À suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin