La terre a tremblé ce mercredi, 3 février 2021, dans la sous-préfecture de Bangouyah, relevant de la préfecture de Kindia. Ce séisme a causé quelques dégâts matériels, provoquant la stupeur dans les villages touchés, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants.

Selon les témoignages, c’est aux environs de 10 heures que des secousses ont été ressenties dans plusieurs districts de la sous-préfecture de Bangouyah. C’est le cas de Tènè Warkhalan, une localité qui n’est pas à sa première expérience en la matière. Selon un habitant du district, plusieurs séismes de faible magnitude ont été enregistrés ces dernières semaines dans ce village.

« Cela fait plus de 5 fois depuis le début du mois de janvier que la terre tremble dans notre localité. Avant, c’est la nuit qu’on ressentait les secousses, qui vous donnent l’impression que votre lit se détache. Mais pour le cas d’aujourd’hui, c’est vers 10 heures qu’il y a eu le tremblement de terre. Et, celui-ci a causé quelques dégâts.

Notre école primaire et plus de 6 habitations ont été fissurées. En plus, chez le boutiquier Soriba Sylla, il y a plusieurs choses qui sont tombées, dont certaines se sont écrasées. Nos villages voisins, comme Damouya, Woléya, Yaléyakhori et Kolet, ont également tous ressenti ce tremblement de terre », a expliqué Mamadouba Sylla.

Egalement joint au téléphone, le président du district de Tènè Warkhalan, Salif Sylla, a confirmé cette situation. Une situation qui provoque de la stupeur dans le village, explique le responsable local.

« C’est la première fois qu’on enregistre des tremblements de terre successifs dans notre localité. Donc, nous sommes vraiment inquiets. Les gens vivent aujourd’hui avec la peur au ventre. Depuis le premier séisme, on a informé les autorités, mais on n’a vu personne ici », a-t-il dit.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tel: 628518888

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com