dav

Le calvaire se poursuit pour les citoyens de Mandiana, qui peinent à se déplacer en raison du mauvais état des routes. Un autre pont vient de céder sur l’axe Mandiana-Balandougouba, coupant trois sous-préfectures de la commune urbaine, a appris Guineematin.com à travers son correspondant sur place.

Le pont en question est situé entre Franceila, dans la sous-préfecture de Fralako, et la sous-préfecture de Morodou. En mauvais état depuis un moment, il a cédé à l’aube de ce mardi, 28 juillet 2020, sous le poids d’un camion transportant des marchandises, en provenance de Kankan. Une partie du véhicule s’est retrouvé sous le pont alors que l’autre se trouve sur la route.

Avec l’affaissement de cet ouvrage de franchissement, la circulation des véhicules est complètement coupée entre la ville de Mandiana et les sous-préfectures de Morodou, Kondianakoro, et Balandougouba. Seuls les motards et les piétons parviennent à traverser les lieux. Dans la zone, beaucoup accusent les camions de la société minière de Sidikila d’avoir détruit ce pont.

Une position soutenue par le maire de Morodou, Yaya Diakité. « Les gros camions de la société minière de Sidikila nous fatiguent beaucoup. Car, avec leur poids, ils ont fini de gâter tous les ponts situés sur cet axe routier », a dit l’autorité locale. Face à cette situation, certains citoyens menacent d’empêcher prochainement ces camions d’emprunter cette route.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin