L’université Mercure International (UMI) a procédé à la sortie de sa 11ème promotion. 130 jeunes (filles et garçons) formés dans cette institution d’enseignement supérieur privée ont reçu leurs diplômes hier, samedi 6 février 2021. La cérémonie de remise de ces diplômes a eu lieu dans la salle des Actes du palais du peuple de Conakry, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

De la joie, mais aussi l’émotion. Ce sont les sentiments qui ont caractérisé la sortie de la 11èmepromotion de l’université Mercure International. Une cérémonie qui marque les adieux entre les nouveaux diplômés et l’institution qui les a formés. Et, ce fut une occasion pour la fondatrice de l’université Mercure International d’exprimer sa fierté par rapport au travail fourni par son institution dans le cadre de la formation des jeunes guinéens. Ce qui leur permet d’être utiles à eux-mêmes et à leur pays.

madame Tounkara Mariama Diallo, fondatrice de l’UMI

« Dans l’enseignement supérieur en Guinée, notre université se distingue par sa notoriété, ses innovations et ses performances. Elle se caractérise aussi par la maturité et le comportement digne de ses étudiants. La qualité de ses infrastructures, l’harmonie au sein de l’équipe dirigeante et surtout la qualification de son corps enseignant.  Il suffit pour s’en convaincre, de se référer aux places occupées par les diplômés de notre université dans l’administration et dans tous les domaines de la vie nationale.

Ils font notre fierté. Ces résultats impressionnants nous imposent tous : professeurs, gestionnaires, encadreurs et étudiants, une vision commune. A savoir, faire de l’UMI un centre de savoir, de recherche scientifique et de création toujours de performance. Nous devons évoluer permanemment en équipe soudée, performante, vigoureuses dans tout notre fonctionnement », a déclaré madame Tounkara Mariama Diallo.

Elle en a profité pour inviter les nouveaux diplômés, issus de plusieurs filières, à appliquer les enseignements reçus à l’université pour réussir dans leur nouvelle vie. « Pendant votre formation, nous vous avons instruit sur la valeur de l’excellence qui sera le garant de votre succès. Nous vous avons instruit sur la passion. La passion de servir, la passion de créer, la passion de don de soi, la passion de s’ouvrir aux autres, la passion d’être à l’écoute de vos semblables.

Partout où vous serez, vous devez faire preuve de professionnalisme et de compétence. Vous devez faire preuve de rigueur, de bonne gouvernance, en toute circonstance. Vous devez innover et surtout respecter vos engagements », conseille la fondatrice de l’université Mercure International, madame Tounkara Mariama Diallo.

Au nom des nouveaux diplômés, Kadiatou Anne Camara, a remercié tous ceux qui ont contribué à leur formation et qui leur ont permis d’arriver à ce stade. Elle a également adressé un message d’encouragement à ses collègues, qui viennent de rentrer dans une nouvelle vie.

Kadiatou Hann Camara, étudiante sortant

« Je m’adresse à nous aujourd’hui, pour nous dire de ne pas arrêter en si bon chemin, de continuer à persévérer. C’est vrai, aujourd’hui marque la fin de notre licence. Mais, il marque aussi le début de la vraie vie. Le plus dur reste à venir. En attendant, je nous félicite pour ce parcours que nous avons eu à passer : pour toutes les nuits blanches, le stress et l’inquiétude que nous avons su passer. Le marché de l’emploi est certes compliqué, mais je nous invite à la persévérance, et au courage, car la lumière se trouve au bout du tunnel. Je lance un appel aux entreprises basées en Guinée afin qu’elles nous laissent une chance de prouver ce que nous vallons dans le monde du travail », a dit la porte-parole des étudiants.

A noter que cette 11ème promotion de l’université Mercure International porte le nom du Pr Amadou Oury Koré Bah, recteur de l’université Général Lansana Conté de Sonfonia.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/654416922

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin