L’Université Nongo Conakry (UNC) a fait un succès éclatant lors de son passage devant l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ). Tous les programmes d’enseignement que l’institution d’enseignement supérieur a soumis à l’évaluation de l’ANAQ ont été accrédités. Un succès que les responsables de l’UNC ont tenu à célébrer à travers une cérémonie organisée dans l’enceinte de l’université, ce mercredi 31 mars 2021, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Depuis quelques années, l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ) procède à l’évaluation des programmes d’enseignement des universités et des écoles professionnelles de Guinée. Cela, dans le but de s’assurer que ces programmes sont performants et qu’ils sont en adéquation avec le besoin du marché de l’emploi. Pour son premier passage devant cette institution étatique, l’Université Nongo Conakry (UNC) a soumis 7 programmes d’enseignement à l’évaluation. Et au terme des travaux, tous ces programmes ont été jugés bons et accrédités par l’ANAQ. Pour célébrer cette réussite, les responsables de l’institution d’enseignement supérieur privée ont organisé une cérémonie de présentation des attestations d’accréditation desdits programmes d’enseignement.

Mamadou Sow, recteur de l’Université Nongo Conakry

« Nos programmes ont été accrédités à 100% grâce à l’engagement, au dynamisme des encadreurs et leur disponibilité, parce que la procédure est très prenante, mais aussi grâce à leur compétence. C’est tout cela qui a prévalu à ce résultat. Chaque programme est accrédité pour 5 ans. Après, il doit repasser pour une autre accréditation. Mais l’accréditation ne veut pas dire que tout est parfait. Ça veut dire que le côté positif domine le côté négatif. Entretemps, il faut corriger les faiblesses et renforcer ce qui est considéré comme positif.  Il faut chaque fois jeter un coup d’œil sur ce que nous sommes en train de faire pour nous remettre en question afin d’améliorer nos performances. Tout ça c’est au profit des étudiants », a indiqué Mamadou Sow, le recteur de l’Université Nongo Conakry.

Amadou Baïlo Baldé, chef du département Gestion à l’Université Nongo Conakry

Les 7 programmes accrédités concernent les filières : Économie, Génie informatique et télécommunications, Droit, Sciences Politiques, Banques et Assurances, Sciences Comptables et Administrations des Affaires. Et, selon Amadou Baïlo Baldé, chef du département Gestion à l’Université Nongo Conakry, plusieurs facteurs ont contribué à ce grand succès. « Premièrement, nous avons l’implication des autorités à tous les niveaux. Ensuite, nous avons la qualité du recrutement, parce qu’à l’Université Nongo Conakry, nous avons 3 critères principaux pour les enseignants : le diplôme, l’expérience et la disponibilité. Donc on se focalise sur ces 3 critères pour recruter les meilleurs enseignants.

Et vous avez vu l’infrastructure qui est là, le fondateur a mis vraiment le paquet pour créer une université digne de nom. L’autre facteur qui a permis d’aboutir à ce résultat, c’est  la compréhension du référentiel d’accréditation des programmes qui ont été soumis. Vous ne pouvez pas autoévaluer votre propre programme si vous n’avez pas la maîtrise préférentielle qui doit servir à surévaluer votre programme. Donc on a pris le temps de comprendre ce référentiel et élaborer nos rapports en fonction de ce référentiel. Après, on a essayé de trouver le maximum de documents de preuves pour prouver tout ce que nous avons dit dans les rapports et cela correspond à la réalité », a dit M. Baldé.

Mamadou Cellou Souaré, fondateur de l’Université Nongo Conakry

De son côté, Mamadou Cellou Souaré, le fondateur de l’Université Nongo Conakry, a exprimé sa satisfaction de voir son institution faire une telle réussite. « Nous sommes très satisfait de ce résultat. C’est l’occasion de remercier le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour avoir mis en place cette agence qualité-assurance qui est en train de faire une très bonne réforme que ça soit au niveau des universités publiques ou privées. Ça crée l’émulation et ça pousse les universités à aller vers la démarche qualité.

L’accréditation de nos programmes, dont certains avec une très bonne note, vient nous renforcer dans notre position de meilleure université privée de Guinée une fois de plus. Donc c’est un ouf de soulagement pour nous, parce ça prouve une fois encore à l’opinion nationale et internationale qu’à l’Université Nongo Conakry, c’est  la qualité », a dit le fondateur.

A noter que quatre autres programmes d’enseignement de l’UNC sont actuellement en cours d’évaluation au niveau de l’ANAQ. Les responsables de l’université espèrent qu’eux aussi connaîtront le même sort que les 7 précédents.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com 

Te:+224622919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com