C’est finalement dans la matinée de ce jeudi, 28 janvier 2021, que le verdict a été rendu par le tribunal de première instance de Mafanco. Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, responsable des antennes et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) a été condamné à 11 mois de prison.

Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, responsable des antennes et de la mobilisation du FNDC (Front national pour la défense de la Constitution)

Mais, loin des complaintes de certains prévenus qu’elle condamne, madame Djeinabou Donghol Diallo, la présidente du tribunal, a été « disculpée » par le responsable de la mobilisation du Front national pour la défense de la Constitution. Toujours déterminé à mener son combat contre un troisième mandat à la tête de la République de Guinée, Foniké Mengué, a indiqué que « ce n’est pas la pauvre femme qui a rendu cette décision de justice, c’est Alpha Condé ! « , ajoutant que le président-fondateur du RPG a peur. Mais, que « le troisième mandat n’aboutira pas »…

A rappeler que Foniké Menguè a été arrêté le 29 septembre 2020 et détenu depuis à la maison centrale de Conakry. Immédiatement après sa condamnation, ses avocats ont annoncé qu’ils relèveront appel.

A suivre !

Du TPI de Mafanco, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin