Les examens nationaux de la session 2020 vont débuter dans deux semaines en Guinée à un moment où les préparatifs ont atteint leur vitesse de croisière dans les écoles. Dans les établissements publics de Conakry les préparatifs vont bon train et de nombreux encadreurs se disent être prêts à être dans les délais. C’est le cas du lycée Bonfi et de l’école primaire de Touguiwondy, dans la commune de Matam, où l’on s’active pour achever les programmes. Tel est le constat fait sur place par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier, mardi 21 juillet 2020.

Les examens nationaux devraient se tenir du 05 au 28 août 2020 en Guinée. Encadreurs, enseignants et candidats sont à pied d’œuvre pour l’achèvement des programmes dans les écoles du pays.

Alhassane Bérété, procureur du lycée de Bonfi

Au lycée Bonfi par exemple, les cours sont actuellement exécutés globalement à 96, 35%. C’est ce qu’a indiqué le proviseur Alhassane Bérété, qui a l’esprit tourné vers le baccalauréat unique. « Grâce aux enseignants du lycée Bonfi, les cours se passent bien et nous sommes prêts à affronter le baccalauréat. De nos jours, nous sommes à 96, 35% d’avancement des programmes. Et je suis sûr que nous allons achever les programmes à temps pour que les enfants soient prêts à affronter les épreuves. Dans mon lycée ici, la grève n’a pas eu d’impact sur les cours. Et, c’est à cause de la pandémie du Coronavirus que les cours ont été arrêtés, mais en ce moment, on n’était pas en retard. Je vous avoue que j’ai mis en place un groupe de révision générale de tous les programmes. A 16 heures, les enfants viennent à l’école pour les révisions », a-t-il indiqué.

Alphonse Guilavogui, directeur de l’école primaire de Touguiwondy

Abondant dans le même sens, Alphonse Guilavogui, directeur de l’école primaire de Touguiwondy, a rassuré que les cours sont exécutés à un pourcentage élevé. Ce qui leur permet de mieux préparer les candidats à affronter le Certificat d’Etudes Primaires (CEP). « De nos jours, nous pouvons dire que les cours se passent bien. L’état d’avancement suit son cours normal. Nous sommes à peu près dans les 90% d’exécution des programmes. Et en ce qui concerne les préparatifs, les candidats sont soumis à un emploi du temps minutieusement établi de concert avec les autorités. Nous avons pris des dispositions par rapport aux élèves qui sont un peu faibles, les cours de remédiation sont organisés dans les après-midis pour eux, leur permettant de rehausser un peu le niveau. Et à ce niveau, nous avons des maîtres très disponibles et qui sont dévoués pour l’exécution de ces programmes. Je peux affirmer que les élèves de CM2 sont prêts à affronter l’examen d’entrée en 7ème année. J’ai un effectif total de 224 candidats, dont 126 filles. Nous estimons avoir un taux de réussite appréciable », a-t-il laissé entendre.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin