Un présumé voleur a été lynché ce jeudi, 4 jeudi 2021, par une foule en colère à N’Zérékoré. L’acte s’est au dans le secteur 2 du quartier Gonia III, dans la commune urbaine. La victime, non encore identifiée, aurait été surprise en train de défoncer la porte d’une concession. Le jeune homme a été battu à mort par des citoyens, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon nos informations, ce présumé voleur a été appréhendé avec son complice. Mais, ce dernier a réussi à se soustraire des mains de la foule et prendre la poudre d’escampette. Moins chanceux que son ami, lui, a été battu et laissé pour mort dans un premier temps par la foule. Quelques instant plus tard, il retrouve conscience et part s’asseoir non loin de là où il a été battu pour reprendre son souffle. Et, c’est là que la foule est revenue l’achever, abandonnant son corps sur les lieux.

Marcel Malick Oularé, substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré

« Nous avons été informés par le maire de la découverte d’un corps dans le quartier Gonia III, secteur 2. Aussitôt, j’ai été désigné par le procureur pour se rendre sur les lieux. Pour la circonstance, nous avons réquisitionné les services de l’hôpital et de la police pour nous rendre sur les lieux afin de pouvoir constater l’état du corps et surtout, ressortir s’il s’agit d’une mort violente, si la responsabilité est imputable à qui que ce soit et qu’une enquête soit ouverte afin que les auteurs soient retrouvés. Alors, quand nous sommes venus sur le terrain, j’ai été voir le Chef de secteur pour pouvoir recueillir les premières informations.

L’hôpital a examiné le corps, la police également a fait son constat, et les enquêtes vont être ouvertes pour situer les responsabilités. Parce qu’à vue d’œil, tout porte à croire que ce monsieur a été lynché. Mais, malheureusement, il n’a pas été identifié, parce que toutes les personnes que nous avons rencontrées nous ont fait comprendre qu’il n’est pas connu dans cette localité », a expliqué Marcel Malick Oularé, substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré.

De N’Zérékoré Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : 620 16 68 16 /666 89 08 77

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com