Compagnie de Gendarmerie départementale de Mandiana

Deux jeunes âgés chacun d’une quinzaine d’années sont arrivés ce jeudi, 1er avril 2021, à la compagnie de gendarmerie départementale de Mandiana. Ils ont arrêtés il y a près d’une semaine à Kiniéran, une sous-préfecture située à 75 kilomètres du chef-lieu de la préfecture, pour viol collectif. Les deux adolescents ont abusé d’une jeune fille de 13 ans, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Mandiana.

Dans la nuit vendredi, 27 mars 2021, Sidafa Condé et Noumoury Doumbouya, tous les deux âgés d’une quinzaine d’années, ont fait vivre un cauchemar à une jeune fille de 13 ans. Le premier a intercepté la victime et l’a fait entrer de force dans sa case. Il s’est ensuite fait aider par son ami pour la violer.

« Lorsque j’ai vu la fille qui était de passage, je l’ai appelée, mais elle ne s’est pas arrêtée. C’est ainsi que je l’ai saisie pour la conduire de force dans ma case. Ensuite, j’ai appelé mon ami Noumory Doumbouya pour l’informer et lui demander de venir. Il est immédiatement venu et il a fermé la porte. Après, j’ai déshabillé la fille et je me suis couché sur elle. Quand elle a commencé à crier, mon ami a pris sa bouche. Mais il y a quelqu’un qui avait déjà entendu les cris de la fille. C’est lui qui est venu m’arrêter et me remettre à la gendarmerie », explique Sidafa Condé.

Noumory Doumbouya, lui, avait réussi à s’enfuir, mais pas pour longtemps. Il a aussi été arrêté et conduit au poste de gendarmerie de Kiniéran. Informée de la situation, la direction préfectorale de l’action sociale et de l’enfance a saisi le procureur de Mandiana. Et sur ordre de ce dernier, le dossier a été transféré ce jeudi 1er avril à la gendarmerie de Mandiana. L’affaire est désormais entre les mains de Bachir Diallo, le responsable de l’OPROGEM (Office de protection du genre et des mœurs) à la compagnie de gendarmerie départementale de Mandiana.

« J’ai parlé avec le juge d’instruction qui est en même temps le juge pour enfants, qui suit de près le dossier. Donc nous sommes en train de faire les auditions avant de les présenter à la justice au plus tard demain. En ce qui concerne l’état de santé de la fille, on ne peut rien dire d’abord. Elle est encore à l’hôpital et les examens sont en cours », a indiqué M. Diallo

A suivre !

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel. 00224 625 81 03 26

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com