Pr Amadou Oury Koré Bah, recteur de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia

Comme annoncé précédemment, un coffre-fort contenant de l’argent a été volé entre les samedi 30 et dimanche 31 janvier 2021, à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia. Rencontré ce mardi 2 février 2021 par un journaliste de Guineematin.com, le recteur de cette institution d’enseignement supérieur a donné des explications sur cette situation.

Selon le Pr Amadou Oury Koré Bah, le coffre-fort volé contenait initialement un montant de 233 millions de francs guinéens, représentant trois mois de salaires des enseignants contractuels, des agents de sécurité de sécurité et des assistants comptables. Mais, dit-il, une bonne partie de cet argent avait déjà été remis aux ayant-droit, avant que des inconnus ne pénètrent par effraction dans le local pour emporter le coffre-fort.

« Entre le samedi 30 janvier 2021 et dimanche 31 janvier 2021, il y eu une infraction commise au bureau qui abritait le coffre-fort du service de billetage et de l’agence de l’Université. De passage, je voudrais dire que c’est là où se trouve le matériel lourd du service de police parce que nous avons hérité cette université du service de police. Les dimensions du mur de ce bâtiment ne sont pas faites de briques 10 ou 15.

C’est plus robuste et c’est plus épais. Je dois dire que depuis 16 ans, le billetage se fait dans ce bâtiment et au sein de ce service, et non au niveau du rectorat ou niveau d’un décanat. C’est à cause de sa robustesse donc de la salle que cette salle a été maintenue depuis 16 ans. Mon équipe est venue il bientôt 3 ans, mais nous avons entériné la chose à cause de ce je viens de dire tantôt.

La deuxième des choses, je voudrais vous que le vol concerne le salaire de 3 mois des contractuels, qui s’élève en tout en 233 millions de francs guinéens. (…) Et, lorsque le vol eu lieu, on n’a pas eu l’idée du montant qui se trouve là-dans parce que le coffre a été pris et les documents qui accompagnaient la chose se trouveraient dedans. Mais, puisque c’est après plus d’une semaine de paie que l’infraction est arrivée, on peut estimer que le montant qui reste est relativement dérisoire (…)

La dame qui s’occupe de la gestion du coffre a dit que le montant pourrait un peu plus de 100 millions. Il y en a qui ont dit que c’était 3 milliards, mais elle, elle dit que c’est un peu plus 100 millions qui se trouveraient là-dedans sur les 233 millions de francs guinéens. Mais nous, on n’a pas vérifié parce qu’on n’a pas eu accès aux documents », a indiqué le recteur.

Il ajoute que la police a retrouvé le coffre-fort volé dans la journée de ce mardi, 2 février 2020, dans la préfecture de Coyah, sans préciser si l’argent était dedans ou pas. Quant aux circonstances du vol et de l’identité des voleurs, le Pr Amadou Oury Koré Bah indique que la police poursuit son enquête pour en savoir davantage.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: 622919225

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com