Les défections se multiplient dans les rangs du pouvoir guinéen à quelques jours des élections législatives et du référendum constitutionnel du 1er mars 2020. Un double scrutin contesté par l’opposition, qui menace d’empêcher le vote.

En plus du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé qui a démissionné du gouvernement le jeudi, 27 février 2020, la présidente de la commission en charge d’organiser le vote des Guinéens vivant au Royaume Uni et en Irlande du Nord a également jeté l’éponge.

Madame Martin Zeinab Fofana a expliqué les raisons de cette décision dans sa lettre de démission que Guineematin.com vous propose ci-dessous.

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com