Les missions de supervision de la direction préfectorale de l’éducation et du bureau de l’association des parents d’élèves et amis de l’école ont noté une reprise timide des cours dans la préfecture de Yomou, a appris Guineematin.com de sources concordantes.

Un professeur de français au Lycée de Yomou, Mamadou Karim Diallo a confié au téléphone de Guineematin.com que la plupart des élèves concernés par cette reprise des cours ne sont pas encore rentrés des zones rurales.

« Ces congés forcés ont coïncidé avec la période de récolte de l’huile de palme dans la zone. Certainement, les élèves sont retenus par les parents pour ce travail dans les plantations de palmier à huile » explique l’enseignant qui estime que les cours reprendront effectivement à partir du lundi prochain.

Un responsable de l’OGDH dans la préfecture, Alain Kpogomou attribue le faible taux de fréquentation des cours par le déficit de communication avec les parents d’élèves qui semble n’avoir pas reçu l’information à temps.

« Vous savez qu’avec ces congés de 3 semaines, les élèves qui viennent de divers horizons étaient dispersés. C’est possibles reviennent ce jeudi, 23 février 2017, à l’occasion du marché hebdomadaire » indique l’acteur de la société civile.

Toujours est-il que cette timide reprise des cours semble n’avoir rien à avoir avec un quelconque mécontentement des enseignants par rapport à la manière par laquelle les leaders syndicaux ont annoncé la suspension de la grève.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin