Me Bérété sur la libération de Takana : « si on n’a pas un non lieu, on le défendra à l’audience »

Juil 26, 2017

Comme nous l’annoncions dans les précédents articles de Guineematin.com, l’artiste reggaeman et leader du mouvement #Wonkhai2020 a été libéré bien qu’il soit placé sous « surveillance judiciaire », dans l’après-midi de ce mercredi 26 juillet 2017. Interrogé peu après la sortie de son client dans le bureau du juge d’instruction du TPI de Kaloum, Me Sidiki Bérété, avocat au barreau de Guinée dit espérer un non lieu pour son client, Takana Zion ; sinon, il ne craint pas d’aller le défendre en audience.

Lire