L’institut des Arts de Dubréka va porter le nom de Mory Kanté : ce qu’en dit Isto Kéira

28 mai 2020 à 12 12 44 05445

L’Institut Supérieur des Arts de Guinée (ISAG) va désormais porter le nom de Mory Kanté dont la disparition récente a ému le monde entier. L’annonce en a été faite dans la soirée d’hier, mercredi 27 mai 2020, à travers un décret lu sur les médias d’Etat. Joint au téléphone ce jeudi, Fodéba Isto Kéira, acteur culturel et secrétaire général du Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, a dit toute sa joie face à cette décision présidentielle.

Lire

Décès de Mory Kanté : témoignage de son couturier, maître Korka

27 mai 2020 à 16 04 26 05265

Alors que Mory Kanté a regagné sa dernière demeure hier, mardi 26 mai 2020, les témoignages et hommages se poursuivent suite à sa mort. Ce mercredi, 27 mai, Guineematin.com a rencontré son couturier Mamadou Korka Bah, l’homme qui a habillé le griot électrique pendant 25 ans. Il garde de beaux souvenirs du chanteur de renommée internationale.

Lire

Obsèques de Mory Kanté : les émouvants témoignages de ses proches

26 mai 2020 à 13 01 48 05485

Décédé le vendredi dernier à l’âge de 70 ans par suite de maladie, le célèbre artiste guinéen, Mory Kanté, a été inhumé ce mardi, 26 mai 2020, au cimetière de Kipé (Conakry). En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus qui sévit dans le pays, les obsèques n’ont pas pu mobiliser du grand monde. Seuls les proches du défunt et le ministre en charge de la culture ont pris part à la levée du corps, qui a eu lieu à l’hôpital sino-guinéen de Kipé, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Allah lé Kabon : revoilà l’imam Nanfo Ismaël Diaby, toujours droit dans ses bottes !

23 mai 2020 à 14 02 26 05265

Nanfo Ismaël Diaby, chroniquer N’ko

Peut-être que ça peut passer inaperçu. Mais, il y a de cela un an, le célèbre chroniqueur et vulgarisateur de l’écriture N’ko, faisait parler de lui en faisant prier ses ouailles en langue Maninka. C’était pendant les dix derniers jours du mois de Ramadan 2019. Une pratique qui avait suscité une vague de réactions et même des sanctions contre l’imam Nanfo, tradi-praticien, chroniqueur et vulgarisateur de l’écriture N’ko.

Lire

Décès de Mory Kanté : « sa mort va créer un grand vide qui ne sera pas facile à combler » (BGDA)

22 mai 2020 à 23 11 47 05475

Les réactions continuent de se faire suite à la mort de l’artiste Mory Kanté. Le célèbre chanteur international guinéen a tiré sa révérence ce vendredi, 22 mai 2020, à l’hôpital sino-guinéen de Kipé (Conakry) à l’âge de 70 ans des suites d’une longue maladie. Me Abass Bangoura, le directeur général du bureau guinéen des droits d’auteur (BGDA), regrette « la perte cruelle » d’un promoteur de l’image positive de la Guinée à travers le monde. Pour lui, le vide laissé par Mory Kanté dans le monde culturel guinéen sera très difficile à combler.

Lire

Isto Keira sur la mort de Mory Kanté : « c’est un artiste de grande qualité qui disparaît »

22 mai 2020 à 14 02 10 05105

Feu Mory Kanté

Comme annoncé précédemment, Mory Kanté, le célèbre musicien guinéen a rendu l’âme ce vendredi, 22 mai 2020, à Conakry, précisément l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne de Kipé. Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com après l’annonce du décès de celui qu’on appelait le « Griot électrique », Fodéba Isto Keira pleure la disparition d’un artiste immense.

Lire

Comment faire la prière de l’Aïd El Fitr ? Les explications du grand imam de Labé

22 mai 2020 à 12 12 45 05455
Elhadj Mamadou Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et grand imam de Labé,

Elhadj Mamadou Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et grand imam de Labé

Comme annoncé précédemment, les fidèles musulmans de Guinée ne pourront pas effectuer la prière de l’Aïd El Fitr marquant la fin du ramadan cette année. Cela, en raison de la fermeture des lieux de culte et l’interdiction des grands rassemblements en vigueur dans le pays, en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. A la veille donc de cette importante fête musulmane, le grand imam et inspecteur régional des affaires religieuses de Labé s’est prononcé sur le sujet. Elhadj Mamadou Badrou Bah a tout d’abord invité les fidèles musulmans à prier chez eux.

Lire

Culture : l’artiste Mory Kanté est mort à Conakry

22 mai 2020 à 12 12 11 05115

Le monde culturel guinéen vient de perdre l’une de ses légendes. Le griot et chanteur international Mory Kanté a tiré sa révérence ce vendredi, 22 mai 2020, à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne de Kipé (Conakry). L’auteur de la célèbre chanson « Yèkè Yèkè » est mort à l’âge de 70 ans, des suites d’une longue maladie. Il laisse derrière lui un important héritage culturel.

Lire

Pourquoi jeûner 6 jours après le Ramadan ? L’imam de Kipé apporte des précisions

21 mai 2020 à 19 07 14 05145

Elhadj Aly Soumah, premier imam de la grande mosquée de Kipé

Les yeux sont tournés vers la fête marquant la fin du mois saint de Ramadan, qui devrait être célébrée le dimanche, 24 mai 2020. Ces derniers temps, l’on a constaté que de nombreux fidèles musulmans observent six jours de jeûne pendant le mois suivant le Ramadan, le mois de Chawal. Interrogé ce mercredi, 20 mai 2020, sur l’importance de l’observance de ces six jours de jeûne, Elhadj Mohamed Aly Soumah, grand imam de la mosquée de Kipé, dans la commune de Ratoma, a apporté des précisions.

Lire

Oustaz Ramadan : « On doit donner l’aumône aux musulmans pauvres ; mais, pas à nos pères, mères, enfants, épouses… »

19 mai 2020 à 20 08 33 05335

Oustaz Mohamed Ramadan Bah, chroniqueur islamique et imam à la Mosquée de Koloma

« La récompense de cette nuit est immense. Celui qui adore Allah dans cette nuit du destin, Dieu lui donne une récompense équivalente à mille mois. Et, mille mois, on sait que c’est plus de 80 ans. Donc, ça, c’est énorme ! Alors, le musulman doit prier pour que Dieu lui donne la chance de tomber dans la nuit du destin », a notamment indiqué Oustaz Mohamed Ramadan Bah, chroniqueur islamique et imam à la Mosquée de Koloma, à l’occasion d’un entretien qu’il a bien voulu accorder à Guineematin.com ce mardi, 19 mai 2020.

Lire

Réouverture des mosquées : un imam demande à Alpha Condé de s’inspirer du Sénégal

18 mai 2020 à 16 04 43 05435

La prorogation de l’état d’urgence de l’état d’urgence sanitaire jusqu’à la mi-juin 2020 pour faire face au coronavirus n’est pas du goût de tout le monde. Alors que des opérations d’ouverture forcée de mosquées avaient eu lieu à Dubréka, Coyah et Kamsar, l’étonnement est de mise chez certains leaders religieux qui s’attendaient à une annonce officielle de la réouverture des mosquées.

Lire

Acquittement de l’aumône : ce qu’en dit le prêcheur Oustaz Taïbou Bah

16 mai 2020 à 13 01 09 05095

Oustaz Mamadou Taïbou Bah, juriste et islamologue 

Le mois de ramadan tire à sa fin. L’heure est, pour les fidèles musulmans, aux préparatifs pour la célébration de la fête en accomplissant toutes les recommandations. Parmi ces recommandations, figure en bonne place l’acquittement de l’aumône, autrement appelé Zakatl Fîtr, au compte des 3 derniers jours du mois. Pour parler de cette aumône, un reporter de Guineematin.com a donné la parole au célèbre juriste et islamologue Mamadou Taïbou Bah (appelé Oustaz Taïbou), dans la journée d’hier, vendredi 15 mai 2020.

Lire

Préparatifs de la fête du Ramadan : le calvaire de certains tailleurs de Conakry

15 mai 2020 à 13 01 38 05385

A quelques jours de la fête marquant la fin du mois de Ramadan, l’ambiance est morose dans la capitale guinéenne. La propagation du nouveau coronavirus affecte sérieusement les activités, notamment dans le secteur informel. Les tailleurs tirent aujourd’hui le diable par la queue à cause de la rareté des clients, du manque de courant électrique et de la cherté du matériel de travail. Tel est le constat fait par un reporter de Guineematin.com dans la journée d’hier, jeudi 14 mai 2020, dans certains ateliers de couture de la commune de Ratoma.

Lire

Aly Jamal Bangoura sur la réouverture forcée des mosquées : « ce ne sont pas des actes des religieux »

14 mai 2020 à 20 08 49 05495

La fermeture des mosquées n’est plus acceptée par certains fidèles musulmans guinéens puisque la pandémie continue sa propagation malgré cette fermeture. Depuis quelques jours, des voix s’élèvent pour réclamer la réouverture des mosquées. Et, hier, mercredi 13 mai 2020, certains citoyens de Dubréka et Kamsar ont décidé d’aller eux-mêmes forcer la réouverture des mosquées. Interrogé par un reporter de Guineematin.com à ce sujet et sur d’autres questions liées aux 10 derniers jours du mois saint de Ramadan, Elhadj Aly Jamal Bangoura, secrétaire général des affaires religieuses, a apporté des précisions.

Lire

Fête de l’Aïd El Fitr en période d’état d’urgence : les conseils de l’imam Oustaz Ramadan

14 mai 2020 à 13 01 30 05305

Oustaz Mohamed Ramadan Bah, chroniqueur islamique et imam à Koloma

Sauf changement de situation, les fidèles musulmans de Guinée ne pourront pas effectuer cette année la prière collective de l’Aïd El Fitr, la fête marquant la fin du ramadan. Cela, en raison de l’état d’urgence sanitaire en vigueur et qui interdit tout regroupement de plus de 20 personnes à cause des risques de propagation du coronavirus dans le pays. Face à cette situation, beaucoup de personnes se demandent comment faire cette prière, qui dans les conditions normales, est obligatoire pour tous les jeûneurs.

Lire

Prières nocturnes pendant le ramadan : les conseils de l’imam Alassane Kaba

13 mai 2020 à 17 05 51 05515

Elhadj Allassane Kaba, premier Imam de la mosquée de Matoto Cité

 

Les fidèles musulmans de Guinée entament aujourd’hui les 10 derniers jours du ramadan. C’est la troisième et la plus importante phase de ce mois de jeûne et de pénitence. Pendant cette phase, il est recommandé de multiplier les actes de dévotion en faisant notamment beaucoup de prières nocturnes.

Lire

Difficultés liées à la Covid-19 : le responsable du BGDA rassure les artistes

11 mai 2020 à 15 03 27 05275

Maître Abass Bangoura, Directeur Général du Bureau Guinéen des Droits d’Auteur (BGDA)

Les artistes guinéens sont durement affectés par les conséquences économiques de la pandémie du coronavirus. Alors que les concerts et toutes les autres activités leur permettant d’avoir de l’argent sont suspendus, ces Hommes de culture peinent aussi à rentrer en possession de leurs droits d’auteur. Une situation qui préoccupe le bureau guinéen des droits d’auteur, assure son président Me Abass Bangoura.

Lire

Brève présentation du livre : « Masques et danses Baga à travers le D’mba »

10 mai 2020 à 8 08 01 05015

 

Jean-René CAMARA, est diplômé de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, de l’IFORD-Yaoundé/Cameroun et de l’ENSEA de Rabat/Maroc. Planificateur/Chercheur/Analyste, il est Conseiller Technique à l’Institut National de la Statistique, Ministère du Plan et du Développement Economique et, enseignant vacataire à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Conakry. Cet ancien Ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, est également un chercheur-écrivain, membre de plusieurs Associations/Réseaux de recherche à travers le monde (dont A.E.G). Jean-René CAMARA est un auteur qui collectionne à son actif six (6) ouvrages, dont le dernier qu’il vient de publier aux éditions Harmattan-Guinée sur la culture et l’art Baga.

Lire