Heirs Holdings élargit considérablement son portefeuille pétrolier et gazier

16 janvier 2021 à 10 10 26 01261

– Acquisition de 45% de OML 17 auprès de Shell, Total et ENI

– Actuelle Capacité de Production de l’équivalent de 27.000 barils de pétrole par jour

L’équivalent de 2P Réserves de 1,2 milliards de barils de pétrole

– L’Equivalent d’un milliard de barils de pétrole supplémentaire en termes de potentiel d’exploration

Tony Elumelu

Lagos, Nigéria, 15 janvier 2021 – Heirs Holdings («HH»), le principal investisseur stratégique africain, en partenariat avec la société affiliée Transnational Corporation of Nigeria Plc («Transcorp»), le plus grand conglomérat coté en bourse du Nigéria, a annoncé aujourd’hui l’acquisition inconditionnelle d’une participation de 45% dans la licence pétrolière nigériane OML 17 et les actifs connexes, par l’intermédiaire de TNOG Oil and Gas Limited (une société liée à Heirs Holdings et Transcorp), auprès de Shell Petroleum Development Company of Nigeria Limited, Total E&P Nigeria Limited et ENI. En outre, TNOG Oil and Gas Limited aura l’exclusivité de l’exploitation de l’actif.

La transaction est l’un des plus importants financements pétroliers et gaziers en Afrique depuis plus d’une décennie, avec un financement de US$1,1 milliards, fourni par un consortium de banques d’ordre international et régional et les investisseurs . OML 17 a actuellement une capacité de production de l’équivalent de 27 000 barils de pétrole par jour et , selon nos estimations, des réserves 2P de 1,2 milliards de barils de pétrole, avec  1 milliards supplémentaires de barils de ressources équivalentes en pétrole pour plus de potentiel d’exploration.

L’investissement démontre une nouvelle importante avancée dans l’exécution de la stratégie énergie intégrée de Heirs Holdings  et de l’engagement du Groupe envers le développement de l’Afrique, grâce à des investissements à long terme qui créent la prospérité économique et de la richesse sociale . L’héritage et l’approche des entreprises de Heirs Holdings soulignent fondamentalement son engagement en faveur d’un développement inclusif et d’une prospérité partagée avec ses communautés d’accueil. Heirs Holdings est pleinement investi dans le développement de la région du Delta du Niger.

La stratégie de Heirs Holdings de création d’un secteur d l’énergie intégrée en Afrique est mise en œuvre à travers une série de portefeuilles stratégiques. Transcorp est l’ un des plus grand producteur d’électricité du Nigeria , avec une capacité de 2.000 MW, à travers l’acquisition de Transcorp Power Plant et l’acquisition récente de Afam Power Plc et Afam Three Fast Power Limited. Transcorp a conclu les acquisitions d’Afam de 300 millions de dollars américains en novembre 2020. Transcorp fournit de l’électricité à la République du Bénin, dans le cadre d’ un programme sur la promotion de l’intégration régionale et la fourniture d’ un approvisionnement en électricité robotisée pour catalyser le développement en Afrique . Transcorp exploite également l’OPL281, dans le cadre d’un contrat de partage de production avec la Nigerian National Petroleum Corporation («NNPC»). De même, la filiale de Heirs Holdings , Tenoil est l’opérateur de l’OPL 2008, dans le cadre d’un contrat de partage de production avec NNPC . Tenoil  détient également  Ata Marginal Field, qui va commencer la production au 2ème trimestre 2021, avec 3500 barils de pétrole par jour.

Le président de Heirs Holdings, Tony Elumelu, a déclaré : « Nous avons une vision très claire : créer la première multinationale énergétique intégrée d’Afrique, une entreprise mondiale de qualité, uniquement axée sur l’Afrique et les besoins énergétiques de l’Afrique. L’acquisition d’un actif d’une telle envergure, avec un potentiel de croissance supplémentaire important, est une forte déclaration de notre confiance envers le Nigéria, le secteur pétrolier et gazier nigérian et un hommage à l’équipe de direction de très haute qualité que nous avons constituée. En tant que Nigérian, et plus particulièrement originaire de la région du Delta du Niger, je comprends parfaitement nos responsabilités qui viennent avec la gérance de l’actif, notre engagement envers les communautés et l’importance stratégique du secteur pétrolier et gazier au Nigéria. Nous voyons des avantages importants dans l’intégration de notre production, notre capacité à fournir de l’énergie au Nigeria, par Transcorp et offrir de la valeur à travers la chaîne de valeur de l’énergie. »

Dans la même veine, il a ajouté : « Je voudrais remercier Shell, Total et ENI, pour le professionnalisme dans le processus, le gouvernement fédéral du Nigeria , le Ministère des ressources pétrolières , et la NNPC pour la confiance qu’ils ont placée en nous. »

S’exprimant au sujet de cet investissement, le président / directeur général de Transcorp, Owen Omogiafo, a déclaré : « Cet accord démontre davantage la stratégie d’énergie intégrée de Transcorp et notre détermination à fournir de l’électricité à l’Afrique.

Heirs Holdings a été recommandé par Standard Chartered Plc , Coordinateur Global , et United Capita l Plc , avec un consortium d’institutions de prêt , y compris Afreximbank, ABSA, Africa Finance Corporation, Union Bank du Nigeria, Capital hybride, et société mondiale de gestion d’actifs Amundi. L’accord implique également Schlumberger en tant que partenaire technique, ainsi que la branche commerciale de Shell en tant que fournisseur.

Heirs Holdings a créé l’une des plus grandes entreprises pétrolières et gazières appartenant à des Africains, dont le siège est à Lagos, au Nigéria et dirigée par un conseil d’administration et une équipe de direction possédant une expérience régionale et mondiale significative dans la production, l’exploration et la création de valeur dans le secteur des ressources. Le Groupe HH est engagé aux normes les plus élevées de la sécurité, la santé, et les relations communautaires, avec en sus  la meilleure pratique en termes de gouvernance et la reddition de comptes.

À propos de Heirs Holdings

Heirs Holdings est une société d’investissement panafricaine de premier plan. Son portefeuille d’investissement couvre l’énergie, le pétrole et le gaz, les services financiers, l’hôtellerie, l’immobilier, et les secteurs de la santé, opérant dans vingt-trois pays dans le monde entier.

Heirs Holdings s’inspire de l’africapitalisme, la conviction que le secteur privé est le principal catalyseur de la création de richesse économique et sociale en Afrique. Poussé par cette philosophie, Heirs Holdings investit sur le long terme, apportant un capital stratégique, une expertise sectorielle, un bilan de réussite commerciale et une excellence opérationnelle aux entreprises dans lesquelles nous investissons.

Heirs Holdings s’engage à améliorer les conditions de vie et à transformer l’Afrique grâce à son investissement dans le secteur privé et sa branche philanthropique , la Fondation Tony Elumelu , qui catalyse l’entrepreneuriat à travers l’Afrique. Grâce à  un fond de US $ 100m le programme d’entreprenariat de Tony Elumelu Foundation, financé par Heirs Holdings, et ses plaidoyer et de recherche des initiatives , la TEF autonomise des milliers d’ entrepreneurs d’Afrique , à travers tous les 54 africains pays, en vue d’éradiquer de la pauvreté et de catalyser de la création d’emplois sur la continent.

Transmis par le service de communication de UBA en Guinée

Lire

Labé : saisie d’une importante quantité de bières frelatées

14 janvier 2021 à 20 08 12 01121

L’office de contrôle de qualité et des normes a saisi une importante quantité de bière frelatée ce jeudi, 14 janvier 2021, à Labé. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la décision des ministres de l’administration du territoire et du commerce, interdisant la vente de certains types de boissons alcoolisées en Guinée.

Lire

Agriculture : lancement de la maîtrise d’œuvre et de surveillance des travaux du PDRI/GKM

13 janvier 2021 à 19 07 57 01571

Le Projet de développement rural intégré de Gaoual, Koundara et Mali (PDRI/GKM) entre dans sa phase active, un peu plus d’une année après son lancement. Ce mercredi, 13 janvier 2021, l’Unité de gestion du projet et les différents acteurs impliqués ont organisé un atelier de lancement de la maîtrise d’œuvre et de surveillance des travaux du PDRI/GKM. La rencontre s’est déroulée au son siège du projet, à Coléah (Conakry), rapporte un journaliste de Guineelatin.com qui était sur place.

Lire

Fermeture prolongée des frontières guinéennes : Alpha Condé et « la pauvreté provoquée » (GOHA)

8 janvier 2021 à 11 11 55 01551

Déclaration numéro 001/2021 du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires de Guinée (GOHA) : Depuis bientôt quatre mois, les frontières guinéennes avec le Sénégal, la Guinée Bissau et la Sierra Leone sont fermées par le gouvernement guinéen pour des raisons non fondées. Cette décision a eu pour conséquences, la perte des marchandises surtout celles périssables, notamment alimentaires.

Lire

Télécommunications en Guinée : les défis d’un secteur dominé par le copinage et le pot de Vin

8 janvier 2021 à 9 09 28 01281

Kaba Mamadi, Consultant, Spécialiste en Digitalisation-Télécom-NTIC

Par Kaba Mamadi, Consultant, Spécialiste en Digitalisation/Télécom/NTIC : La position géographique de la Guinée, les investissements colossaux en infrastructures de ces dix (10) dernières années, ainsi que le taux de pénétration téléphonique grimpante font des télécommunications de notre Pays l’aubaine dont rêvent plusieurs Etats de la sous-région. C’est donc regrettable qu’un tel potentiel serve plus des individus et groupes d’individus en lieu et place de l’Etat qui est toujours en déficit budgétaire. Une situation de routine imputable à tous.

Lire

Guinée : plus de 300 millions $ d’investissement dans le secteur des Télécommunications entre 2011-2020

5 janvier 2021 à 14 02 54 01541

Kaba Mamadi, Consultant Spécialiste en Digitalisation-Télécom-NTIC

Par Kaba Mamadi, Consultant Spécialiste en Digitalisation/Télécom/NTIC : Plus de 300 Millions $ d’investissement Publique dans le secteur des Télécommunications entre 2011-2020 en Guinée sans impact considérable ; Echec de matérialisation d’une Volonté Politique !

Faire mieux que le Rwanda dans les Technologies de l’information et de la communication était le souhait et la volonté du Président de la République. Cette volonté s’est traduite par l’obtention de plusieurs prêts.

Lire

GESTION DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

5 janvier 2021 à 9 09 39 01391

Morissandan Keita, Université d’État de gestion, Moscou

Cet article traite des caractéristiques de la gestion des processus de transformation visant à numériser toutes les sphères de l’activité économique, justifie l’importance de la numérisation en tant qu’outil pour résoudre de nombreux problèmes socio-économiques, pour amener les petites et moyennes entreprises à un nouveau niveau. En conclusion, certains des inconvénients de la numérisation et les menaces qu’elle comporte sont décrits. Lors de la planification des programmes nationaux stratégiques pour la transformation numérique, il est nécessaire de prendre en compte ces menaces afin que l’économie du pays soit gérée efficacement.

Lire

Tribunal de Kaloum : le procès du gouverneur de la Banque centrale renvoyé au 25 janvier

4 janvier 2021 à 19 07 02 01021

Dr Louncény Nabé, Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG)

Comme annoncé précédemment, le gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG), Dr Louncény Nabé, est poursuivi en justice pour « abus de confiance et rébellion à la loi ». Son procès s’est ouvert ce lundi, 4 janvier 2021, devant le tribunal correctionnel de Kaloum. Après la fixation de la consignation, l’audience a été renvoyée au 25 janvier prochain, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Ouverture de la candidature au programme d’entrepreneuriat TEF 2021 de la Fondation Tony Elumelu

4 janvier 2021 à 15 03 25 01251

La plus grande intervention entrepreneuriale d’Afrique ouvre la voie à la reprise économique de Covid-19

 

TEF cible plus de 3000 PME – Focus en 2021 sur les femmes entrepreneurs

  

La Fondation Tony Elumelu (TEF), la principale organisation philanthropique africaine dédiée à l’autonomisation des entrepreneurs africains, ouvre des candidatures sur sa plate-forme numérique TEFConnect (www.tefconnect.com) aujourd’hui, 1er janvier 2021.

L’intervention de cette année donne la priorité à la relance économique des petites et moyennes entreprises (PME) et des jeunes entrepreneurs africains, à la suite de la perturbation des activités économiques de Covid-19.

Pour relever les défis particuliers liés à la pandémie, sortir des millions de personnes de la pauvreté et créer des emplois durables sur tout le continent, le programme d’entrepreneuriat de la Fondation autonomisera 1000 jeunes entrepreneurs africains, sélectionnés dans la cohorte 2020. La Fondation ouvrira également les candidatures à 2400 jeunes entrepreneurs supplémentaires en 2021, en collaboration avec des partenaires mondiaux.

La Fondation Tony Elumelu, qui a célébré dix ans d’impact en 2020, donne autonomise une nouvelle génération d’entrepreneurs africains, à travers le programme d’entrepreneuriat TEF. Les candidats retenus reçoivent une formation en entreprenariat de classe mondiale, un mentorat, un capital d’amorçage non remboursable d’un montant de 5000 $ et des opportunités de réseautage mondial. Le programme est ouvert aux entrepreneurs de toute l’Afrique, qu’il s’agisse de nouvelles start-ups ou de jeunes entreprises existantes, opérant dans n’importe quel secteur.

Le PDG de la Fondation Tony Elumelu, Ifeyinwa Ugochukwu, a déclaré: «La Fondation Tony Elumelu démontre plus que jamais notre engagement à libérer le potentiel des jeunes entrepreneurs africains, la clé de la transformation économique à long terme de l’Afrique. La pandémie a créé des défis à travers le continent, mais nous savons qu’avec le programme éprouvé de la Fondation Tony Elumelu, nous pouvons exécuter le plus grand plan de relance économique Covid-19 pour les PME africaines et briser le cycle de la pauvreté en Afrique. « 

Le programme d’entrepreneuriat de 100 millions de dollars de la Fondation Tony Elumelu, lancé en 2015 pour autonomiser 10 000 entrepreneurs sur 10 ans, entre maintenant dans sa 7e année et a autonomisé à ce jour plus de 9 000 jeunes entrepreneurs africains de 54 pays africains.

Les candidats potentiels doivent postuler sur le hub de réseautage numérique pour les entrepreneurs africains, www.tefconnect.com.

Transmis par le service de communication de UBA

Lire

Détournement de 15 milliards à Siguiri ? Un conseiller communal accuse le maire et ses « copains »

4 janvier 2021 à 12 12 59 01591

Dr Moussa Oriya Keïta

C’est un conseiller communal apparemment sidéré par la gestion du maire Elhadj Koumba Sékou Magassouba, qui a annoncé la nouvelle au lendemain de la session ordinaire du conseil communal de Siguiri. Dr Moussa Oriya Keïta a laissé entendre que le maire de la commune urbaine s’est livré à « une délinquance financière » en détournant un montant de 15 milliards de francs guinéens. Un montant qui proviendrait du fonds de développement local (FODEL), rapporte le correspondant de Guineematin.com dans cette ville aurifère.

Lire

Les Opérateurs de Téléphonie face au développement durable en Guinée

4 janvier 2021 à 9 09 41 01411

Kaba Mamadi, Consultant en digitalisation-NTIC-TELECOM


Libre Opinion : La République de Guinée, en ratifiant en 1993 la Convention Cadre des Nations
Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), s’est engagée à œuvrer pour une politique de développement durable, basée sur l’utilisation rationnelle des ressources naturelles et l’amélioration des techniques de production.

Lire

Conakry : le groupe SONOCO lance officiellement sa marque de boissons « Salam »

24 décembre 2020 à 15 03 37 123712

Spécialisée dans l’agroalimentaire en Guinée, la société Agro Food Industrie (filiale du Groupe SONOCO, a procédé hier, mercredi 23 décembre 2020, au lancement officiel de la commercialisation de sa gamme de produits « Salam ». La cérémonie de lancement de cette nouvelle marque 100% guinéenne, composée de boissons non alcoolisées, s’est déroulée au siège du Groupe SONOCO sis à Sonfonia, dans la commune de Ratoma.

Lire

Recettes 2021 de l’Etat : l’Assemblée nationale réclame plus d’argent à la LONAGUI et à l’ARPT

22 décembre 2020 à 9 09 46 124612

 

C’est désormais chose faite ! L’Assemblée nationale, réunie en séance plénière, a approuvé à la majorité des députés présents, le volet « recettes » de la loi de finances initiale 2021, portant sur une enveloppement de 23 mille 511 milliards, 64 millions de francs guinéens. Au terme de la rencontre, l’Honorable Togba Doré, le président de la commission économique, financière, du plan et de la coopération de l’Assemblée nationale, a expliqué aux journalistes présents, dont un de Guineematin.com, l’existence de possibilités pour rehausser le niveau des recettes de l’Etat.

Lire

Construction de terminaux pétroliers en Guinée : une mission de l’ONAP à Benty (Forécariah) et Domiya (Boffa)

21 décembre 2020 à 19 07 54 125412

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de construction de terminaux pétroliers en Guinée par la société Benti Énergie, une mission d’inspection des experts de l’Office national du pétrole (l’ONAP) de Guinée et celui du Mali s’est rendue les 17 et 19 décembre sur les sites de Benty (Forécariah) et Domiya (Boffa). Étaient également membres de cette délégation, des partenaires techniques et financiers turcs.

Lire

ANGEIE : Echec de l’Etat ou Incompétence Humaine ?

21 décembre 2020 à 16 04 20 122012

Par Mamadi Kaba, Consultant Spécialiste en Digitalisation-Télécom-NTIC : ANGEIE (Agence Nationale de la Gouvernance électronique et informatique) s’est vue- tel un jeu de Ping Pong- successivement sous la tutelle du Ministère de l’Economie Numérique, de la Primature, ainsi que de la Présidence de la République, sans succès. Au lendemain de la nomination de l’actuel Ministre du MPTEN, l’ANGEIE fut renvoyée à sa base ; ce qui devrait être salutaire, mais hélas !

Lire

Labé : plus 3 tonnes de produits périmés saisis au marché central

19 décembre 2020 à 21 09 14 121412

L’office préfectoral de contrôle de qualité de Labé a présenté ce samedi, 19 décembre 2020, une importante quantité de produits périmés saisis au grand marché de la ville. D’une valeur de plus de trois tonnes, ces marchandises impropres à la consommation seront incinérées, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Lire