Un enseignant condamné pour avoir humilié sa femme à N’Zérékoré : « ça servira de leçon aux autres »

26 novembre 2020 à 23 11 16 111611

madame Hélène Kolkol Zogbélèmou, présidente de l’ONG humanitaire pour la protection de la femme et de l’enfant

Comme annoncé précédemment, le tribunal de première instance de N’Zérékoré a condamné hier, mercredi 25 novembre 2020, un enseignant qui a déshabillé publiquement sa femme. Etienne Kolié, 65 ans, professeur d’EPS (Education Physique et Sportive) au collège Koropara, a écopé de 5 mois d’emprisonnement et le paiement d’une amende d’un million de francs guinéens. Cette décision de justice est largement commentée à N’Zérékoré, où beaucoup l’accueillent favorablement.

Lire

N’Zérékoré : l’enseignant qui a déshabillé sa femme en public condamné par la justice

26 novembre 2020 à 8 08 18 111811

Le procès tant attendu de l’enseignant qui a déshabillé publiquement sa femme a s’est ouvert ce mercredi, 25 novembre 2020, au tribunal de première instance de N’Zérékoré. A l’issue des débats, la juridiction a condamné le prévenu à 5 mois d’emprisonnement et au paiement d’une amende d’un million de francs guinéens, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré.

Lire

N’Zérékoré : l’enseignant qui a déshabillé sa femme en public « sera sanctionné à la hauteur de sa forfaiture »

24 novembre 2020 à 16 04 14 111411

Sidiki Kanté, procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré

Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com ce lundi, 23 novembre 2020, le procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré s’est prononcé sur le dossier de l’enseignant qui a déshabillé publiquement sa femme. Sidiki Kanté a annoncé que son procès va s’ouvrir dans un bref délai et qu’il sera sanctionné à la hauteur de sa forfaiture.

Lire

N’Zérékoré : Foromo Lamah, correspondant de Guineematin, attaqué par des hommes armés

16 novembre 2020 à 12 12 04 110411

Foromo Gbouo Lamah, correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré

Le journaliste Foromo Gbouo Lamah, correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré, a été victime d’un braquage dans la soirée du samedi, 14 novembre 2020. Deux individus munis de machettes ont attaqué notre confrère, le blessant légèrement à la main avant d’emporter ces téléphones.

Lire

Condamnation de la Guinée par la justice de la CEDEAO : satisfaction et espoir chez les victimes de Zogota

14 novembre 2020 à 21 09 04 110411

Quelques jours après la publication de l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO sur le massacre de Zogota, des réactions se font entendre dans ce district de la sous-préfecture de Kobéla, dans la préfecture de N’Zérékoré. Les victimes des exactions commises dans ce village en 2012, accueillent avec satisfaction la décision de la juridiction sous régionale, condamnant l’Etat guinéen à leur verser des dommages et intérêts. Ces citoyens espèrent que cette décision sera rapidement exécutée pour permettre d’atténuer leur souffrance, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Lire

Yomou : le DPE menace de sévir contre « les enseignants qui boivent du vin… »

14 novembre 2020 à 16 04 59 115911

Demba Bangoura, DPE de Yomou

Une réunion préparatoire de la rentrée scolaire, prévue le 1er décembre prochain, s’est tenue ce samedi, 14 novembre 2020, dans la commune urbaine de Yomou. Elle a réuni autour du directeur préfectoral de l’éducation, les directeurs sous-préfectoraux de l’éducation et les chefs d’établissements scolaires. Ils ont planché sur les dispositions à mettre en œuvre pour la réussite de cette nouvelle année scolaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Dans son discours, le DPE de Yomou, Demba Bangoura, a félicité et remercié tous les acteurs qui ont contribué à la réussite de la dernière année scolaire dans cette préfecture. Il a demandé aux administrateurs scolaires d’être présents dans leurs écoles à partir du 16 novembre prochain, et à redoubler d’ardeur pour que cette année soit meilleure que celle passée. Il les invite également à lui remonter les noms des enseignants qui ne vont pas bien dispenser les cours.

« Je pense que pour l’année passée, nous avons fait une année scolaire réussie. Et je voudrais qu’on améliore encore la situation, que cette année soit meilleure. Pour cela, il faudra redoubler d’efforts, faire plus de sérieux. Je voudrais d’abord que vous m’aidiez à contrôler la présence des enseignants chaque jour dans les classes.

En plus, je mets un accent particulier sur les enseignants qui boivent du vin, qui ne peuvent pas donner correctement les cours. Je vous demande, vous directeurs sous-préfectoraux de l’éducation, de me remonter toutes les informations de ses enseignants qui ne sont pas en mesure de donner les cours, parce que cette année, la rigueur sera appliquée partout, sans distinction », a prévenu monsieur Bangoura.

Par ailleurs, le directeur préfectoral de l’éducation a annoncé que son équipe et lui vont descendre sur le terrain à partir du 20 novembre prochain pour contrôler le nettoyage des concessions scolaires. « Tout établissement qui ne sera pas nettoyé, le directeur d’école ou le chef d’établissement servira d’exemple », a-t-il laissé entendre.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

 

Lire

Widoh Lamah, victime des tueries de Zogota : « la condamnation de la Guinée me réconforte »

13 novembre 2020 à 23 11 29 112911

Quelques jours après l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO condamnant l’Etat guinéen dans l’affaire des tueries de Zogota, un journaliste de Guineematin.com est allé à la rencontre de l’une des victimes. Il s’agit de Widoh Lamah, l’épouse de l’ancien président du district de Zogota, tué dans ce massacre perpétré par des militaires guinéens. La veuve, qui peine à subvenir aux besoins de sa famille depuis la mort de son mari, se dit très réconfortée par cette décision. Elle  espère que les autorités guinéennes vont exécuter cette décision pour permettre à sa famille de sortir de la misère.

Lire

L’Union européenne et la République fédérale d’Allemagne offrent des kits de protection contre la Covid19 au gouvernement guinéen

13 novembre 2020 à 15 03 18 111811

N’ZEREKORE, le 09 novembre 2020 – La Coopération allemande au développement (GIZ) vient de procéder, au siège du Projet d’appui au renforcement du système de santé (PASA2) à N’Zérékoré, à la remise d’un important lot de kits de protection contre la pandémie du coronavirus aux autorités sanitaires de la région. La cérémonie a été présidée par M. Jean Smith Sandy, directeur de cabinet du gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré, en présence des autorités sanitaires régionales.

Lire

Le président du district de Zogota à Guineematin : « la justice de la CEDEAO doit mettre la pression sur l’État guinéen »

11 novembre 2020 à 20 08 54 115411

Nyankoye Kolié, le président du district de Zogota, a réagi à la condamnation de la Guinée par la Cour de justice de la CEDEAO. Cette juridiction supranationale a condamné l’Etat guinéen à verser un montant de 4 560 000 000 GNF comme dommages et intérêts aux victimes de la descente musclée de l’armée guinéenne dans ce village de N’Zérékoré, dans la nuit du 3 au 4 août 2012, qui s’est soldée par six morts, plusieurs blessés, des habitations incendiées, et de nombreuses interpellations.

Lire

La Guinée condamnée par la justice de la CEDEAO : « c’est le début d’une justice » (Me Pépé Lama)

11 novembre 2020 à 13 01 08 110811

Me Pépé Antoine Lama, avocat

Dans son arrêt rendu hier, mardi 10 novembre 2020, la Cour de justice de la CEDEAO a condamné la Guinée dans l’affaire des tueries de Zogota. Un village de N’Zérékoré, où des agents des forces de l’armée ont tué six personnes et arrêté de nombreuses autres dans la nuit du 3 au 4 août 2012. Cette expédition punitive faisait suite à des manifestations des populations locales, qui protestaient contre les agissements de la société minière Vale/ BSGR, qui évoluait dans la zone.

Lire

Tueries de Zogota : la Guinée condamnée par la justice de la CEDEAO

10 novembre 2020 à 17 05 45 114511

La Cour de Justice de la CEDEAO, basée à Abuja (Nigeria), a rendu ce mardi, 10 novembre 2020, sa décision sur le dossier des tueries de Zogota. Un village de N’Zérékoré (dans le sud de la Guinée), où des agents des forces de l’ordre et de l’armée ont commis de graves exactions en 2012.

Lire

Rentrée scolaire : le DPE N’Zérékoré donne les consignes aux administrateurs scolaires

10 novembre 2020 à 11 11 13 111311

En prélude à la rentrée scolaire fixée au 16 novembre prochain, le directeur préfectoral de l’éducation de N’Zérékoré a conféré ce lundi, 9 novembre 2020, avec administrateurs scolaires de sa juridiction. Organisée dans la salle de réunion de la DPE, cette rencontre portait sur les dispositions à mettre en œuvre pour la réussite de cette nouvelle année scolaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Foumbadou (Lola) : grande affluence des électeurs devant les bureaux de vote

18 octobre 2020 à 15 03 38 103810

Le scrutin présidentiel de ce dimanche, 18 octobre 2020, suscite un grand engouement à Foumbadou, une sous-préfecture située à 58 km de la ville de Lola. Les habitants de cette localité sont massivement mobilisés devant les bureaux de vote pour exercer leur devoir civique, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à N’Zérékoré.

Lire

N’Zérékoré : le mouvement MPJCB en ordre de bataille pour une élection apaisée

17 octobre 2020 à 21 09 47 104710

Piloté par le journaliste Foromo Lamah, correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré, et Richard Koné, sérigraphe, le mouvement PLUS JAMAIS ÇA A BELLEVUE (MPJCB) s’active pour une présidentielle apaisée. C’est dans ce cadre qu’il a organisé hier, vendredi 16 octobre 2020, une journée de paix, de prières et de pardon à Bellevue, un quartier de la commune urbaine de N’Zérékoré, fortement secoué par les violences intercommunautaires qui ont émaillé le double scrutin du 22 mars dernier. L’objectif de cette activité est d’éviter la répétition d’une telle situation pendant le scrutin présidentiel de ce 18 octobre.

Lire

N’Zérékoré : la participation des jeunes à la gouvernance locale, au centre d’un atelier

16 octobre 2020 à 21 09 27 102710

Un atelier régional sur le projet : Participation des jeunes à la gouvernance locale dans les 20 communes les plus conflictogènes de la Guinée, s’est ouvert hier, 15 octobre 2020, à N’Zérékoré. Organisée par l’inspection régionale de la jeunesse, en collaboration avec le centre d’écoute et d’orientation des jeunes (CECOJE), cette rencontre va durer deux jours. Elle porte sur la capitalisation des acquis de ce projet dans les trois communes considérées comme étant les plus conflictogènes de la région forestière, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’Zérékoré.

Lire

Crainte de violences électorales en Guinée : plusieurs citoyens fuient la ville de N’zérékoré pour les villages

15 octobre 2020 à 13 01 20 102010

image d’archive

C’est une véritablement ruée vers les villages qu’ils avaient pourtant quittés au profit du centre ville de la capitale de la région forestière. A trois jours de la tenue du scrutin présidentiel du 18 octobre en Guinée, la commune urbaine de N’zérékoré se vide inexorablement de sa substance humaine. Par crainte de violences pendant cette élection, plusieurs habitants de la ville tentent de rallier leurs villages où ils espèrent pouvoir être en sécurité, rapporte le correspondant de Guineematn.com à N’zérékoré.

Lire

Alpha Condé à Kissidougou : « ils ont tendu un véritable piège au Premier ministre à Dalaba »

13 octobre 2020 à 10 10 46 104610

En campagne électorale à l’intérieur du pays, le président sortant était l’hôte des populations de Kissidougou hier, lundi 12 octobre 2020. Alpha Condé a animé un meeting dans cette ville devant des citoyens massivement mobilisés pour l’écouter. Il a mis l’occasion à profit pour tirer une nouvelle fois à boulets rouges sur son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, et ses partisans, qu’ils accusent de mener une mauvaise politique basée sur la violence, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kissidougou.

Lire