TIBBA 2018 : retour des champions guinéens à Conakry

26 juillet 2018 à 21 09 56 07567

Championne de la première édition du tournoi international de Basket-ball Abidjan 2018, l’équipe des moins de 16 ans guinéens est rentrée à Conakry, hier mercredi, 25 juillet 2018. Les représentants guinéens à cette compétition ont été reçus au palais des sports du stade du 28 septembre, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après son sacre au tournoi international de Basket-ball Abidjan 2018, l’équipe guinéenne des moins de 16 ans a été reçue avec tous les honneurs mercredi au palais des sports du stade du 28 septembre de Conakry. L’occasion pour les responsables de la fédération guinéenne de Basket-ball de féliciter et encourager ces jeunes pour leur beau parcours dans cette compétition. Un parcours réussi grâce notamment à la cohésion de l’équipe, selon le coach, Souleymane Kassé.

A cette cérémonie, étaient présents aussi les parents de ces jeunes champions. Leur porte-parole Colonel Fadama Mara, en a profité pour inviter les autorités sportives au suivi de ces jeunes : « C’est beau de se réjouir de ce sacre, mais pour moi, ce n’est pas ça le plus important. Après la présentation du trophée c’est fini. Il faut que les responsables comprennent que chaque parent s’inquiète pour l’éducation de son enfant, pour nous aider et aider les jeunes qui ont pour passion le sport, c’est de les suivre pour qu’ils puissent faire une bonne carrière. Mais il ne faut jamais laisser ces jeunes pour compte au terme d’une performance », a-t-il lancé.

Et ce suivi justement ne fera pas défaut, selon Oumar Sampil, directeur technique national de la fédération guinéenne de Basket-ball. Il estime qu’avec ces jeunes sportifs, la Guinée pourra remporter une compétition séniore internationale d’ici 20 ans.

A rappeler qu’en plus du titre de champion remporté à Abidjan, la Guinée a raflé des trophées individuels comme ceux du meilleur marqueur, du meilleur défenseur et du meilleur joueur MVP du TIBBA 2018. Et cela, malgré les conditions de voyage difficiles. Car, l’équipe guinéenne a fait ses voyages à l’aller tout comme au retour par la voie terrestre.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Read More

Siguiri : deux bandits présumés lynchés par une foule en colère

26 avril 2018 à 10 10 46 04464

Comme nous l’annoncions dans un article précédent, deux bandits présumés ont tiré sur deux jeunes qui tentaient de les arrêter hier mercredi, 25 avril 2018 à Tönsön, un village de la préfecture de Siguiri. Les deux jeunes ont trouvé la mort et les hommes armés ont pris la fuite. Mais quelques heures plus tard, ils sont tombés dans les mains d’une foule en colère qui les a également tués, a appris le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Après avoir tué les deux jeunes qui tentaient de les arrêter à Tönsön dans la sous-préfecture de Doko, les deux bandits présumés sont allés enlever le sac d’un orpailleur à Bourènfèn, localité située à 20 km de là où ils ont commis le double meurtre, avant de continuer leur chemin vers Diarraya dans la sous-préfecture de Kintinia. Mais avant leur arrivée dans cette localité, les habitants de Diarraya étaient déjà informés de leurs agissements et les attendaient de pieds fermes, indique Mamadi Dioubaté, citoyen de ce district.

« A16 heures, on a été alerté par la population de Bourènfèn que deux bandits ont tué deux personnes à Tönsön et enlevé le sac d’un orpailleur contenant une importante somme d’argent et des objets de valeurs, et qu’ils ont pris la direction de notre village, c’est ainsi que la jeunesse est sortie pour barricader la route. Quand ils ont su qu’il y a un dispositif ici, ils ont pris la direction de Frawalia, mais ils ont trouvé le même dispositif à Oréya, ils ont décidé donc de faire demi-tour vers chez nous.

Mais entre Oréya et notre village Diarraya, ils ont été mis aux arrêts et conduis chez le président du district qui a voulu les conduire à la police. La police est venue pour les récupérer, mais la foule a chassé les agents, les gens ont défoncé la porte de la maison du président du district pour prendre les deux bandits qui étaient à l’intérieur et les tuer », a expliqué le témoin.

Une version confirmée par Karifa Camara, président du district de Diarraya : « J’étais au travail, quand on m’a informé de l’arrestation de deux bandits par des jeunes. Aussitôt, je suis venu avec mon bureau de la jeunesse et nous avons récupéré les deux pour les enfermer dans une chambre chez moi. J’ai informé le Colonel Conde à Siguiri, qui m’avait dit qu’il va dépêcher une équipe à Diarraya pour les amener à Siguiri. Mais la foule qui était mobilisée ici a commencé à jeter des cailloux sur mon toit pour exiger à ce qu’on fasse sortir les deux hommes.

Ils étaient des centaines de personnes, venues des villages environnants, ils sont rentrés dans la cour, défoncé la porte pour sortir les deux bandits et les tuer. Le propriétaire du sac enlevé à Bourènfèn a récupéré son sac. Les deux corps, leur moto et le fusil qu’il détenaient se trouvent avec nous jusqu’à l’arrivée des chefs », a dit le responsable local de Dirraya.

Pour l’instant, les deux bandits présumés lynchés par la foule n’ont pas été identifiés.

De Siguiri, Bérété Lancei Condé pour Guineematin.com

Read More

Kérouané : Mohamed Gharé obtient la fin des manifs et fait des promesses

14 octobre 2017 à 17 05 37 103710

Comme annoncé dans nos précédents articles, une délégation conduite par le gouverneur de Kankan, Mohamed Gharé, a rencontré la population de Kérouané dans la journée de ce samedi, 14 octobre 2017. Il était question de discuter sur les points de revendications ayant conduit à la manifestation de rue d’avant-hier jeudi.

Selon une source contactée par Guineematin.com la rencontre a eu lieu dans la case du Sôtikemo, communément appelé vestibule, en présence des sages, des femmes, des députés issus de la préfecture, etc.

Au terme des discussions, un accord a été obtenu sur la cessation des manifestations et le réprofilage de la voirie urbaine en attendant le bitume.  « En attendant le bitumage de la route Kankan-Kérouané-Beyla, les jeunes ont dit souhaiter le reprofilage de la voirie urbaine dans deux semaines. Une doléance qui a été acceptée par la délégation du gouverneur. Déjà, certaines sociétés sont sur place. Sur la route Kankan- Kérouané, il y a le génie militaire qui travaille par exemple entre Sana et Kérouané. Le tronçon Sana- Kankan est dans la main de la société Guiter S.A  et ; de Konsankoro à Beyla, une autre société appartenant à un certain Kaba est sur place », a expliqué notre contact qui a assisté à la rencontre.

S’agissant de l’emploi jeune où la population aurait demandé le retour de la société Rio Tinto, « aucun engagement n’a été pris par la délégation qui a estimé que c’est une décision qui appartient au haut lieu », a-t-il précisé.

Egalement joint au téléphone par notre rédaction, le préfet de Kérouané, Damoun Kanté a dit que la réunion s’est bien passée. « D’abord, le Sötokemo a pris la parole pour demander des excuses au président de la République au nom des populations de Kérouané et a promis que ce qui s’est passé ne se répétera plus. Ensuite, monsieur le gouverneur a pris la parole pour dire que les points de revendications sont déjà pris en compte par le gouvernement. Pour preuve, quand le Président Alpha Condé est venu à Banankoro, il avait parlé de ces routes mais aussi du pont », a-t-il dit.

Selon le préfet, quand les gens parlent des routes communautaires, ce sont des informations qu’il avait déjà remontées à sa hiérarchie depuis 4 mois. « S’agissant par exemple de la reconstruction du pont sur le Milo, des soumissionnaires étaient là il n’y a pas longtemps. Ce n’est qu’une question de procédure. Le financement a été obtenu à travers la BID », a-t-il annoncé.

En fin, Damoun Kanté confirme que les ressortissants de Kérouané ont décidé de mettre en place une commission de suivi des activités à réaliser.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Read More

Koloma 2 : une fille de 6 ans violée par un homme de 22 ans !

11 avril 2017 à 20 08 52 04524

«Le résultat du test a montré que ma fille a été pénétrée », révèle la maman ! DD, une élève de six ans, a été volée par un homme de 22 ans au quartier Koloma 2, dans la commune de Ratoma. Lama Barry, gérant d’un kiosque a été surpris en flagrant délit par l’épouse de son patron, enfermé dans son lieu de travail en train de violer cette fille de la première année de l’école primaire, dans la journée du Dimanche 9 avril 2017, a appris Guineematin.com des témoins et des parents de la victime.

Read More

Cosa (Conakry) : une fille se marie avec le fiancé de sa sœur en fuite !

19 mars 2017 à 16 04 41 03413

Kadiatou Diallo et Abdoul Bah, le nouveau couple 

Le samedi 11 mars 2017 restera longtemps gravé dans la mémoire d’Abdoul Bah, étudiant, sans emploi et qui réside au quartier Cosa, dans la commune de Ratoma, à Conakry. En effet, c’est ce jour là qu’Abdoul Bah a choisi avec les deux familles pour convoler en juste noce avec sa fiancée Djénabou Diallo. Mais, celle-ci a, contre toute attente, changé d’avis le jour même du mariage.

Read More

Hôpital de Fria : le fiancé d’une patiente bastonne une sage femme après la mort de son enfant

30 janvier 2017 à 17 05 51 01511

Les faits se sont déroulés dans la matinée de ce lundi 30 janvier 2017, à l’hôpital préfectoral de Fria. Fatoumata Djaraye Barry, sage femme de garde, a été battue par Sékou Sylla, le fiancé de mademoiselle Aïssatou Diallo, une patiente d’une vingtaine d’années, venue accoucher à l’hôpital et qui accuse la sage-femme d’avoir tué son bébé, a constaté Guineematin.com à travers sa correspondante locale.

Read More

Rebondissement dans l’affaire du sexe volé à Labé : la victime arrêté pour viol

16 décembre 2016 à 8 08 44 124412

jeunes, sexe, Labé, Nouhou BarryLe jeune Mamadou Nouhou Barry qui a annoncé dans les médias la perte de son sexe après avoir annoncé son projet de mariage, est détenu depuis quelques jours par les services de police de Labé pour un cas présumé de viol collectif sur une mineure. Et, malheureusement, ce viol a entraîné une une grossesse non désirée, suivie d’un avortement, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Read More

Pita : L’éboulement d’une carrière de sable fait 3 morts

10 octobre 2016 à 15 03 33 103310

L’éboulement d’une carrière de sable à Saloubhé, un quartier situé dans la commune urbaine de Pita a fait trois morts. Le drame s’est produit dans l’après-midi d’hier dimanche 09 octobre 2016, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Read More

Urgent : Le crash d’un petit avion à l’aéroport de Conakry fait deux morts

5 octobre 2016 à 13 01 10 101010

Selon une information Guineematin.com un petit avion de type Tertras vient de s’écraser sur la base militaire à l’aéroport de Conakry. L’accident a fait deux morts : un jeune pilote guinéen et un ressortissant francais.

Nous ne savons pas pour l’instant les causes de ce crash. Nous y reviendrons.

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Read More

Quand la femme de Moussa est devenue reine du foyer ! Par Habib Yembering Diallo

8 août 2016 à 10 10 44 08448

Habib Yembéring DialloDieu avait tout donné à Moussa, sauf une femme qui le respecte. Il était le chef qui avait son chef à la maison ! Il y avait ni respect ni considération pour Moussa chez lui. Du moins de la part de sa femme. Elle faisait la loi dans cette maison où, contrairement à la coutume, elle sortait quand elle le voulait et rentrait quand elle le voulait également. Les voisins ironisaient qu’il ne restait plus qu’à donner à Moussa le pagne et à son épouse le pantalon.

Read More

Annonce : Habib Yembering Diallo signe à Guineematin.com

8 août 2016 à 10 10 34 08348

Habib Yembéring DialloChers lecteurs,

Guineematin.com vous propose deux nouvelles rubriques ! A partir de ce lundi 8 août 2016, notre nouvelle recrue, Habib Yembering Diallo, qui n’est plus à présenter à l’opinion guinéenne, vous proposera « Les faits et méfaits de notre société ». Une rubrique qui alternera humour et émotion, provoquera rire et parfois pleurs, mais aussi des conseils.

Read More

La FICR recrute : un Coordonnateur des Opérations, un Assistant Financier et un Analyste SIG

17 février 2016 à 17 05 03 02032

Croix Rouge InternationaleLa Fédération Internationale des Sociétés de Croix Rouge et du Croissant Rouge (FICR) cherche à recruter des guinéens qualifies et dynamiques pour occuper les positions ci-dessous  dans les projets financés par la Croix-Rouge Américaine (CRA).

Titre du Poste: Coordonnateur  des Opérations

No de poste: Un (1)

Lieu : Gueckecdou – IFRC-G-COP-001

Read More

La SMD : une entreprise citoyenne (communiqué, première partie)

15 février 2016 à 10 10 06 02062

SMDLa  SMD (Sociétaire Minière de Dinguiraye. Nordgold Lefa) une entreprise citoyenne

 

Vision

La vision de la SMD en matière de développement communautaire est celle qui consiste à « accompagner les communautés dans la mise en œuvre de leurs initiatives afin de les rendre maitresses de leur propre développement ».

Read More

Radio rurale de Télimélé : les animateurs écrivent à leurs patrons…

14 février 2016 à 17 05 31 02312

radio rurale de TéliméléC’est en fin juillet 2015 que les animateurs de la radio rurale de Télimélé avaient envoyé à Guineematin.com une lettre de dénonciation de leurs responsables qu’ils accusaient de détournement. « Des contrats avec plusieurs ONG, institutions et autres personnes ressources : SFCG, APEK, OIC, FUDA, UNICEF, OMS, Croix-Rouge, IFES, CHILD FUND… » avaient été dénoncés par les animateurs qui étaient en grève.

Read More

Crédit Bail : UMS et SGBG scellent un accord pour 15 nouveaux camions tracteurs

12 février 2016 à 22 10 49 02492

De la gauche vers la droite, M. Marc LEGUEVAQUES, ADG de SGBG et Mr Fadi WAZNI, DG d’UMSCOMMUNIQUE DE PRESSE : United Mining Supply (UMS) et Société Générale de Banques en Guinée (SGBG) scellent un accord pour 15 nouveaux camions tracteurs par le biais d’un Crédit Bail.

SGBG a accompagné  son client UMS dans le cadre du renouvellement de sa flotte.

Afin de développer ses activités, notamment dans le transport, United Mining Supply (UMS) a souhaité acquérir une nouvelle flotte de camions. Quinze (15) nouveaux camions de la marque IVECO ont donc été commandés et livrés en Novembre 2015.

Read More

Le président de la FICR en Guinée : inauguration du centre de formation de la Croix-Rouge guinéenne

9 février 2016 à 0 12 59 02592

FICRComme nous l’écrivions précédemment, ce lundi 8 février 2016, le président de la fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR), Tadakuru Konoé et sa délégation à l’occasion de sa visite en Guinée ont entamé leur deuxième journée de travail par des rencontres avec les autorités guinéennes et par l’inauguration du centre de formation de la Croix-Rouge dans la haute banlieue de Conakry.

Read More