Labé : un jeune homme se donne la mort par pendaison

27 novembre 2020 à 13 01 17 111711

Un jeune homme de 31 ans s’est donné la mort par pendaison ce vendredi, 27 novembre 2020, à Labé. Selon sa famille, le défunt souffrait d’une dépression mentale depuis quelques années, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Labé : situation tendue à la veille de la manifestation du camp Cellou Dalein

24 novembre 2020 à 17 05 09 110911

Malgré l’interdiction de toutes les manifestations de rue en Guinée, les responsables de l’opposition à Labé comptent bien répondre à l’appel de leurs leaders de Conakry. Un appel à manifester dans tout le pays demain, mercredi 25 novembre 2020, pour exiger la libération des opposants incarcérés.

Lire

Labé : le secrétaire fédéral de l’UFDG dans le collimateur de la jeunesse du parti

23 novembre 2020 à 10 10 41 114111

Mamadou Bachir Koula Diallo, secrétaire fédéral de l’UFDG à Labé


Le secrétaire fédéral de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Labé, Mamadou Bachir Koula Diallo est confronté à une contestation interne liée aux préparatifs de la prochaine manifestation de l’UFDG et de l’ANAD prévue pour le mercredi, 25 novembre 2020, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Pita : Elhadj Ousmane Bah pleure son grand frère Elhadj Kaly Bah, le maire de Gongoré

22 novembre 2020 à 17 05 37 113711

Elhadj Mamadou Kaly Bah, maire de la commune rurale de Gongoré, issu des rangs de l’UPR, est décédé le lundi 2 novembre 2020, à son domicile d’une courte maladie. N’ayant pas pu faire le déplacement à cause des évènements post-électoraux, le Président de l’UPR, Elhadj Ousmane Bah, est venu présenter ses condoléances à la famille du défunt, ce dimanche, 22 novembre 2020.

Lire

Lutte contre la drogue en Guinée : environ 2 tonnes de chanvre indien incinérées à Mamou

21 novembre 2020 à 17 05 29 112911

1 850 kilogrammes de chanvre indien, c’est la quantité incinérée ce samedi, 21 novembre 2020, à Mamou. Organisée sur le site de Dounkiwal, la cérémonie a mobilisé les autorités administratives, communales, judiciaires et religieuses, ainsi que les responsables des forces de défense et de sécurité de la ville carrefour, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Gestion de l’élection présidentielle du 18 octobre : plusieurs millions détournés à Mamou

20 novembre 2020 à 8 08 45 114511

L’organisation de la présidentielle du 18 octobre dernier n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Des détournements de fonds qui auraient été effectués pendant ce processus électoral sont signalés dans plusieurs circonscriptions électorales du pays. C’est le cas notamment à Mamou, où les membres des commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs disent n’avoir pas reçu même la moitié de l’argent qui leur était destiné.

Lire

Incendie de plusieurs magasins à Labé : plus de 100 millions perdus (victimes)

13 novembre 2020 à 19 07 04 110411

Dans la nuit d’hier à aujourd’hui, vendredi 13 octobre 2020, un incendie s’est déclaré dans magasins de commerce du quartier « Mairie », dans la commune urbaine de Labé. Avec fureur, les flammes ont consumé des marchandises dont la valeur en numéraire se chiffre à plus de 100 millions de francs guinéens, a appris un des correspondants de Guineematin.com à Labé.

Lire

Hausse du prix de la viande à Koubia : le président des bouchers suspendu

9 novembre 2020 à 18 06 39 113911

Le président des bouchers de Koubia est suspendu pour une période de trois mois. La décision a été prise au cours d’une rencontre qui s’est tenue ce lundi, 9 novembre 2020, dans les locaux de la mairie de cette commune urbaine. Elle fait suite à l’augmentation du prix du kilogramme de viande décidée récemment par les bouchers de la ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Depuis quelques jours, la viande est introuvable dans la ville de Koubia. Les bouchers ont décidé de suspendre leurs activités pour protester contre le refus des autorités locales de leur permettre de revoir à la hausse le prix du kilogramme de viande. En effet, les bouchers ont décidé récemment de vendre le kilogramme de viande à 35 000 francs au lieu de 30 000 francs. Une décision à laquelle s’est opposée la mairie de la commune urbaine, qui a exigé le maintien du prix officiel, c’est-à-dire 30 000 francs.

Après plusieurs négociations qui se sont soldées par des échecs, une nouvelle rencontre s’est tenue ce lundi, 9 novembre 2020, dans les locaux de la mairie de Koubia, dans le but de trouver une solution à cette crise et amener les bouchers à reprendre le travail. Elle a connu la présence le maire, Abdoul Faras Diallo, et certains conseillers communaux, les responsables de l’union des bouchers, la chambre de commerce, et la société civile.

Après de longues discussions, les participants ne sont pas parvenus à un accord, puisque chaque camp (la mairie et les bouchers) est resté campé sur sa position. Mody Boubacar Diallo, le président de l’union des bouchers, a refusé catégoriquement de revenir sur sa décision de rehausser le prix du kilogramme de viande. Ce qui a poussé finalement la mairie à suspendre l’intéressé de ses fonctions pour une période de trois mois. Une décision approuvée par l’ensemble des participants à la rencontre.

Reste à savoir maintenant si les bouchers vont reprendre le travail et vendre le kilogramme de viande à 30 000 francs, comme l’exigent les autorités, ou s’ils vont poursuivre le mouvement de protestation.

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Lire

Tougué : 15 millions de salaires et de primes d’un enseignant bloqués par le DPE

6 novembre 2020 à 20 08 18 111811

Elhadj Fodé Mamoudou Traoré, directeur préfectoral de l’Education de Tougué

Le directeur préfectoral de l’éducation de Tougué, Elhadj Fodé Mamoudou Traoré est accusé d’avoir suspendu injustement plusieurs mois d’arriérées de salaires et des primes d’incitation d’un enseignant officiellement en service au Lycée de Fatako. L’autorité de l’éducation justifie sa décision par un cas avéré d’abandon de poste, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Interdiction de la vente du carburant sur le marché noir : une décision qui passe mal à Labé

6 novembre 2020 à 11 11 18 111811

La décision du gouvernement guinéen de réactiver l’interdiction de la vente du carburant sur le marché parallèle est mal accueillie à Labé. La plupart des habitants de cette ville désapprouvent cette mesure qu’ils jugent très mauvaise, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Mamadou Mouctar Diallo a été désagréablement surpris d’apprendre l’interdiction de la vente du carburant dans les bidons et bouteilles. Ce citoyen, qui pratique cette activité, estime que cette décision aura des effets néfastes sur les acteurs du marché noir mais aussi sur les détenteurs de motos.

« Je ne suis pas d’accord avec cette décision. Sachant qu’il y a certains quartiers qui sont un peu éloignés du centre-ville, si le gouvernement décide d’interdire la vente du carburant au bord de la route, cela ne va pas en faveur des citoyens de ces quartiers.

Parce qu’eux, ils s’approvisionnent en carburant au marché noir. Il ne faut pas oublier aussi les sous-préfectures qui n’ont pas de station-service. Et nous, c’est à travers ce petit commerce qu’on parvient à nourrir nos familles. Donc, ça va être très difficile non seulement pour nous les vendeurs, mais aussi pour nos clients », soutient-t-il.

Chez les conducteurs de taxis motos également, cette décision n’est pas le bienvenu. Pour Boubacar Diallo, le gouvernement devait réglementer le secteur au lieu d’interdire carrément la vente du carburant sur le marché noir. « Dire aux vendeurs de carburant au marché noir d’arrêter leurs activités, cela n’arrangera pas les conducteurs de taxis motos que nous sommes.

Parce qu’en cours de route, je peux tomber en panne de carburant ; et s’il n’y a pas une station-service à côté, ça ne va pas être facile pour moi. Au lieu d’interdire cette vente, le gouvernement devait plutôt réglementer le secteur », a dit ce conducteur de taxis motos.

A noter que cette interdiction n’est pas respectée pour le moment à Labé. Interrogé sur le sujet, le directeur régional de la sûreté, Moriba Théa, a laissé entendre que son service n’a reçu aucune notification de sa hiérarchie relative à l’application de cette mesure.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Lire

Labé : forte mobilisation des électeurs devant les bureaux de vote

18 octobre 2020 à 11 11 24 102410

Près de 169 542 électeurs potentiels sont attendus dans les 425 bureaux de vote de la préfecture de Labé où les opérations électorales ont débuté dans certains quartiers et districts aux environs de 7 heures du matin avec une forte mobilisation de la population locale, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

L’UFDG répond au RPG : « il n’a jamais été question de s’attaquer aux délégués… »

18 octobre 2020 à 8 08 58 105810

Dans un communiqué rendu public hier soir, samedi 17 octobre 2020, le directoire national de campagne du RPG Arc-en-ciel a dénoncé des violences physiques et verbales perpétrées contre ses délégués dans les bureaux de vote de certaines localités de la Moyenne Guinée, accusant l’UFDG d’être responsable de ces actes. Une accusation démentie par la cellule de communication de l’UFDG, dans un communiqué dont copie a été transmis à Guineematin.com ce dimanche matin.

Lire

Dalaba : tout en place pour la bonne marche du scrutin présidentiel (CEPI)

17 octobre 2020 à 23 11 56 105610

Dans la préfecture de Dalaba, ils sont au total 64 933 électeurs appelés aux urnes ce dimanche, 18 octobre 2020, pour élire le nouveau président de la République de Guinée. Ils sont repartis dans 183 bureaux de vote, dont 36 dans la commune urbaine. A quelques heures de l’ouverture des bureaux de vote, le président de la CEPI assure que tout est mis en œuvre pour la bonne marche de ce scrutin. Il l’a dit au cours d’un entretien avec le correspondant de Guineematin.com basé à Mamou, ce samedi 17 octobre.

Lire

Kouroussa : pose de la première pierre d’un centre de loisir pour la jeunesse (Blue Zone)

17 octobre 2020 à 21 09 01 100110

C’est certainement la fin d’un calvaire pour les jeunes de la préfecture de Kouroussa. Le ministre du budget, Ismaël Dioubaté, a procédé hier, vendredi 16 octobre 2020, à la pose de la première pierre pour la construction d’un espace de retrouvaille et de divertissement des jeunes de cette localité de la Haute Guinée. À la fin des travaux, cet espace de jeune (appelé Blue Zone) devra contribuer à l’épanouissement de la couche juvénile de Kouroussa, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Violences à Kollet (Tougué) : Abdourahamane Bakayoko charge le maire Ibrahima Kaba

16 octobre 2020 à 23 11 10 101010

Comme annoncé précédemment, des affrontements ont éclaté le mercredi dernier dans la sous-préfecture de Kollet (préfecture de Tougué) entre les partisans du RPG arc-en-ciel (le parti au pouvoir) et ceux de l’UFDG (le principal parti d’opposition en Guinée). Ces échauffourées ont fait des blessés et causé d’importants dégâts matériels. Et, pour Abdourahamane Bakayoko (le président de parti « Les Démocrates Guinéens », membre de l’ANAD qui soutient la candidature de Cellou Dalein Diallo), c’est le maire de la commune rurale de Kollet qui est l’instigateur de ces violences.

Lire

Mory Sangaré à Sintaly (Pita) : « le RPG et Sintaly, c’est la belle histoire »

16 octobre 2020 à 22 10 59 105910

Mory Sangaré, ministre chef de cabinet civil à la présidence de la République

A l’occasion de la campagne électorale qui se termine cette nuit, le ministre de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mouctar Diallo, et le ministre chef de cabinet de la présidence de la République, Mory Sangaré, ont sillonné plusieurs villes et villages de la préfecture de Pita. Parmi les localités visitées, il y a la sous-préfecture de Sintaly. La particularité de cette commune rurale, c’est lien qui unit les populations locales au président Alpha Condé.

Lire

Kollet (Tougué) : plusieurs blessés et des dégâts matériels importants dans des heurts entre le RPG et l’UFDG

15 octobre 2020 à 9 09 51 105110

Des affrontements entre partisans du RPG Arc-en-ciel et militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ont fait plusieurs blessés parmi les opposants et des dégâts matériels importants à Kollet dont le siège de la Mairie, une commune rurale située à 18 km du chef-lieu de la préfecture de Tougué, relevant de la Région Administrative (RA) de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Forte mobilisation pour la réélection du Pr Alpha Condé à Gongoré (Pita) : Ousmane Bah « satisfait »

15 octobre 2020 à 9 09 11 101110

A quatre jours du scrutin présidentiel du 18 octobre, les candidats en lice et leurs équipes de soutien rivalisent d’ardeur pour convaincre les électeurs. A Gongoré, l’une des onze collectivités rurales de Pita, Elhadj Ousmane Bah, le superviseur des élections pour le Fouta, accompagné du directoire de campagne de Pita et ministre de la jeunesse, a animé un meeting de sensibilisation pour la réélection du Pr Alpha Condé, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses envoyés spéciaux dans cette préfecture qui relève de la région administrative de Mamou.

Lire

Labé : des présumés bandits violemment battus par une foule en colère

14 octobre 2020 à 16 04 21 102110

Deux présumés bandits ont échappé de justesse à la mort à l’aube de ce mercredi, 14 octobre 2020, à Labé. Ils ont été copieusement tabassés par une foule en colère qui voulait mettre un terme à leur vie. Ils ont eu la chance d’avoir bénéficié du secours de certains jeunes qui les ont sauvés d’un lynchage, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire