Bordeaux commence bien la saison, Kamano grand perdant

19 septembre 2019 à 8 08 20 09209

Quatre, voilà le nombre de matchs consécutifs sans défaite pour les Girondins de Bordeaux. Après avoir très mal débuté le championnat avec une défaite 3-1 face à Angers, les hommes de Paulo Sousa ont trouvé leur rythme de croisière et sortent de quatre matchs plutôt intéressants. Solides défensivement, avec notamment l’apport non négligeable de Laurent Koscielny pour épauler Pablo, les Girondins ont un groupe homogène et commencent, aussi, à développer du jeu offensif : 1 but face à Montpellier (match nul), deux face à Dijon (victoire), un face à Lyon (match nul) et deux face à Metz (victoire). De quoi changer les ambitions bordelaises ? 

 

A Bordeaux, les fans attendent depuis longtemps un retour au premier plan. Après les échecs Gustavo Poyet, Eric Bedouet et Jocelyn Gourvennec, les dirigeants du club au scapulaire, passés sous pavillon américain avec l’arrivée de Joe DaGrosa, ont fait confiance avec Paulo Sousa. Après une fin de saison 2018-2019 compliquée, le Portugais semble enfin avoir trouvé la formule gagnante avec un système à 3 derrière. En attaque, Nicolas De Préville est véritablement le maitre à jouer des Marine-et-Blanc, et a déjà inscrit deux buts cette saison, tout comme Jimmy Briand. Les deux hommes sont assurément des titulaires de la formation girondine et peuvent aussi compter sur Hwang, qui réalise des débuts très intéressants. 

 

Généreux dans l’effort, le Sud-Coréen s’est mué dans l’effectif à vitesse grand v, et a même installé un certain François Kamano sur le banc. Le Guinéen, âgé de 23 ans, ne compte qu’une apparition cette saison pour 25 petites minutes de jeu et n’est clairement l’une des premières options offensives des pensionnaires du Matmut Atlantique. Annoncé partant tout au long de l’été, notamment en Italie à la Fiorentina, ou à Monaco en France, le joueur de 23 ans pourrait vivre une saison compliquée mais il aura forcément l’occasion de renverser la vapeur. 

 

En effet, les Girondins n’ont pas de Coupe d’Europe à jouer cet été et doivent être compétitif en Ligue 1 mais aussi en coupes nationales. Dans cette optique, le groupe devrait être mis sans cesse en concurrence afin de parvenir à atteindre une place en Europe l’an prochain. Pour le moment, les bookmakers ne sont pas encore convaincus par le groupe bordelais comme en témoigne les différentes cotes sur le vainqueur de La Ligue 1. En effet, le site propose des cotes pour miser sur les clubs champions à la fin de la saison sans compter le Paris Saint-Germain. Ces indications donnent alors les tendances pour le classement final et forcément Lyon est le premier outsider au PSG avec une cote de 1,67. Les clubs comme Marseille (7,00), Lille (12,00), Rennes (12,00), Saint-Etienne (26,00), Nantes (34,00), Montpellier (34,00), Monaco (41,00), Nice (41,00) arrivent devant les Girondins. Toutefois, la bonne passe actuelle des Bordelais pourrait rapidement forcer Bwin à revoir ses cotes et proposer une cote un peu moins grosse afin de récompenser les hommes de Paulo Sousa de leur bon début de saison. Le prochain gros test pour bordeaux sera d’ailleurs à la fin du mois de septembre, avec la réception du Paris SG.

Fin

Lire

Éliminatoires CHAN 2020 : voici la liste des 23 joueurs retenus contre le Sénégal

18 septembre 2019 à 19 07 08 09089

Dans l’après-midi de ce mercredi, 18 septembre 2019, le sélectionneur du syli local a rendu public la liste définitive des 23 joueurs qui affronteront les sénégalais le samedi prochain, 21 septembre, à Dakar, au Sénégal. Selon Kanfory Lappé Bangoura, qui a animé la conférence de presse, ce match se déroule dans le cadre du deuxième tour des éliminatoires du CHAN 2020, zone Ouest A, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui revient du stade du 28 septembre.

Voici la liste des 23 joueurs

Kanfory Lappé Bangoura, entraîneur du syli local

Gardiens : Moussa Camara (Horoya), Sékouba Camara (AS Kaloum), Nouhan Condé (CI Kamsar)

Défenseurs : Mohamed Hady Soumah (Santoba FC), Abdoulaye Naby Camara (CI Kamsar), Ibrahima Sory Doumbouya (Wakriya C), Abou Mangué Camara (Horoya), Alseny Camara (Horoya), Naby Camara (Hafia FC), Mohamed Bangoura (Santoba)

Milieux : Mory Kanté (SAG de Siguiri), Ibrahima Sory Camara (Santoba), Sankoumba Sylla (Fello Star), Morlaye Sylla (Horoya), Michel Millimono (CI Kamsar), Jean Mousté (Hafia FC), Alpha Oumar Sow (Lélou FC)

Attaquants : Ousmane Bangoura (Santoba), Ousmane Camara (Santoba), Ibrahima Sylla (Hafia), Victor Kantabadouno (Wakriya), Kerfalla Keita (ASFAG), Mamadouba Bangoura (AS Kaloum).

A suivre !

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622 91 92 25

Lire

CAN U23 : la date du tirage au sort connue

18 septembre 2019 à 9 09 31 09319

Dans un communiqué rendu public hier, mardi 17 septembre 2019, la confédération africaine de football a annoncé la date du tirage au sort de la 3ème édition de la coupe d’Afrique des nations des moins de 23 ans, qui aura lieu du 08 au 22 novembre 2019 en Égypte.

Cette échéance est prévue le 02 octobre prochain dans un réceptif hôtelier d’Alexandrie (Égypte) en présence des sélectionneurs des huit nations qualifiées pour cette édition.

L’Égypte (pays hôte), le Cameroun, la Côte d’ivoire, le Mali, le Ghana, l’Afrique du sud, le Nigeria et la Zambie sont les pays qualifiés. Ils seront répartis en deux poules de 4 équipes.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Coupe de la CAF : le Santoba tenu en échec à Conakry

16 septembre 2019 à 9 09 21 09219

Le Santoba FC de Conakry a été obligé de faire un partage de points avec le FC San Pedro de Côte d’Ivoire qu’il recevait dimanche soir, 15 septembre 2019, au stade du 28 septembre de Conakry. Les deux équipes s’affrontaient dans le cadre du deuxième tour éliminatoire de la coupe de la CAF. Le match s’est achevé sur un score nul et vierge (0-0).

Les deux équipes ont timidement démarré la rencontre. Mais, malgré la faible intensité, il y a eu des occasions de part et d’autre. Malgré tout, le score est resté de 0 but partout jusqu’à la mi-temps. Au retour des vestiaires, l’équipe guinéenne a mis le pied sur le ballon et s’est procuré plusieurs situations dangereuses, mais qui n’ont rien donné. Les hommes de Ismaël Kaba ont failli même se faire surprendre à la dernière minute de jeu sur une erreur de leur capitaine Mohamed Hady Soumah.

Heureusement pour le Santoba, ses défenseurs ont fait un retour salvateur en détournant le ballon qui filait tout droit dans leurs buts. Le club guinéen limite ainsi les dégâts, et doit faire un bon résultat au match retour prévu dans deux semaines à Abidjan, pour se qualifier au tour suivant.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Ligue des champions africaine : le Horoya tombe en Algérie

15 septembre 2019 à 9 09 20 09209

Le Horoya AC de Conakry a mal négocié son déplacement en Algérie au compte des 16ème de finale aller de la ligue des champions africaine de football. Le quintuple champion de Guinée a perdu (2-0) samedi soir, 14 septembre 2019, devant la JS Kabylie.

Quart de finaliste des deux éditions précédentes, le HAC est devenu un habitué de la ligue des champions africaine, et un adversaire redoutable pour beaucoup de clubs du contient. Mais, pas pour la Jeunesse Sportive de Kabylie qui jouait devant son public, au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou. Les Algériens ont dominé sur le terrain mais aussi au tableau d’affichage. Auteur d’un doublé (52’ et 67’), Hamza Banouh a permis à son équipe de s’imposer sur le score de 2-0.

Une mauvaise opération pour les Rouge et Blanc de Matam, obligés de s’imposer par 3 buts de différence au match retour prévu dans deux semaines au stade du 28 septembre de Conakry. Même si le Horoya n’a pas perdu à domicile en campagne africaine depuis 2014, cette mission s’annonce tout de même très difficile à réaliser.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Coupe nationale de Basket : le Slac s’offre le doublé

15 septembre 2019 à 9 09 15 09159

La coupe nationale de basketball a livré son verdict samedi soir, 14 septembre 2019. Tout comme l’année dernière, c’est le Slac qui remporte cette autre édition, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Le palais des sports du stade du 28 septembre de Conakry a fait son plein à l’occasion de la finale de cette compétition nationale. Finale qui a opposé le Slac basketball au centre fédéral. Et, c’est le champion en titre qui l’a emporté, en s’imposant par un score de 71 à 52.

Ce sacre permet au club Slac de faire le doublé championnat-coupe nationale pour la saison sportive 2018-2019, et de succéder à lui-même en coupe nationale. Ce qui lui permet de se qualifier pour la deuxième année consécutive à l’Afroligue 2019-2020.

A noter que Mamady Keita, le capitaine de cette équipe, a été désigné meilleur joueur de cette coupe nationale de basketball.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

« Didier Six n’est pas l’entraîneur dont la Guinée a besoin »

14 septembre 2019 à 16 04 26 09269
Thierno Saïdou Diakité, consultant sportif

Le consultant sportif, Thierno Saïdou Diakité n’approuve pas le choix de Didier Six pour diriger le Syli national de Guinée. Il estime que le technicien français n’est pas l’homme de la solution pour le football guinéen. Il l’a dit au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com ce samedi, 14 septembre 2019.

« J’ai été désagréablement surpris du choix opéré par la fédération guinéenne du football. Parce que sur la liste des 17 présélectionnés, je m’attendais au choix d’un autre », a réagi Thierno Saïdou Diakité, rappelant que Didier Six a été suspendu en 2015, lorsqu’il entraînait l’équipe de l’Île Maurice. Il a eu un comportement indélicat, on lui a infligé une amende de 2000 dollars et il a été suspendu par la fédération. Je me demande si cette suspension est levée. Et je me demande sur la base de quels critères on lui a attribué la note de 9 et quelques sur 10 pour être choisi comme sélectionneur de l’équipe nationale ».

Pour ce consultant sportif, le choix de Didier Six n’est pas judicieux « parce que Didier Six ne répond pas aux termes de référence déclinés dans l’appel à candidature qui a été lancé au mois d’août par la fédération. Il n’a pas une expérience africaine avérée, et je pense qu’il n’est pas l’entraîneur de haut niveau dont la Guinée a besoin pour reconstruire l’équipe après tout ce qui s’est passé en Égypte et nous permettre d’aller très loin. Si on se qualifie à la CAN 2021 au Cameroun, est-ce que lui il pourra nous qualifier pour la coupe du monde programmée au Qatar en 2022 », s’interroge-t-il.

Thierno Saïdou Diakité, consultant sportif

Il en profite pour rappeler que Didier Six a été battu à la CAN 2013 par Paul Put, celui qu’il vient remplacer à la tête du Syli national. « Ironie de l’histoire, Didier Six entraînait le Togo qui a été battu en quarts de finale de la CAN 2013 par le Burkina qui était entraîné par Paul Put. Aujourd’hui, Paul Put est limogé en Guinée et curieusement, par un hasard de circonstances peut-être, c’est Didier Six qui vient prendre les rênes du Syli national », déplore monsieur Diakité.

Même s’il dit n’avoir aucun choix particulier sur les candidats qui étaient en lice, ce consultant sportif estime qu’on aurait mieux fait en choisissant le seul guinéen qui était dans la course. « A partir du moment où notre compatriote Lappé Bangoura avait postulé, je pense qu’on aurait pu lui accorder une seconde chance. Parce qu’il a été limogé lors des éliminatoires de la coupe du monde en 2018 pour avoir perdu contre la Tunisie par le score de 4 buts à 1. Mais, on aurait pu lui accorder une seconde chance pour qu’il se rachète et donner des résultats à la Guinée », soutient Thierno Saïdou Diakité.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

Lire

Didier Six, entraîneur de la Guinée : ce qu’en pensent certains acteurs du football guinéen

14 septembre 2019 à 13 01 38 09389

Le choix de Didier Six pour succéder à Paul Put à la tête du Syli national de Guinée suscite une vague de réactions. Dans les quartiers de Conakry tout comme sur les réseaux sociaux, le sujet fait débat. C’est dans ce contexte qu’un reporter de Guineematin.com a interrogé plusieurs acteurs du monde du football guinéen ce samedi, 14 septembre 2019. Et, ils ont des avis divergents sur la question.

Décryptage !

Salif Kansita Camara, vice-président de la ligue régionale de football de Kindia : je ne peux que me réjouir parce que je pense que c’est un bon choix. Ce ne sont que des techniciens qui connaissent bien le football qui se sont réunis pour faire le choix. Moi, je suis administrateur, je ne suis pas technicien, je ne suis pas spécialiste habilité à faire le choix d’un entraîneur. Quand les techniciens venus de différents départements : Féguifoot, comité olympique, direction technique nationale, ministère des sports se retrouvent pour faire un choix, je me dis que c’est un bon choix. Et, j’espère qu’il va réussir la mission qui lui sera confiée.

Kémoko Camara, ancien gardien du Syli national : l’entraîneur choisi, je ne le connais pas, donc je ne peux pas dire grand-chose sur lui. Mais s’il m’était donné de faire le choix j’aurai choisi un entraîneur guinéen. Pour moi, il serait bien de donner la chance à un guinéen que d’aller prendre encore un entraîneur expatrié qui ne connaît pas le football guinéen. Mais, comme il a été choisi par les dirigeants du football, je souhaite qu’il commence à travailler à la base pour bâtir une équipe nationale locale et chercher à bien connaître le championnat guinéen.

Doromadou Mohamed Aziz, ancien footballeur : moi, ce que je déplore, on prend un entraîneur étranger qu’on paye à des milliers d’euros ou des millions de francs guinéens par mois et que cette personne n’arrive pas à satisfaire le public guinéen. Alors qu’on aurait pu prendre un entraîneur local qui allait être payé moins cher, on le met dans des bonnes conditions pour bien travailler et faire des résultats satisfaisants. Donc, moi j’aurais souhaité qu’on prenne un entraîneur local et qu’on lui laisse la main libre pour bien travailler.

Mohamed Martin Junior, arbitre national: j’approuve le choix de Didier Six, parce qu’il y a eu de nombreux postulants, et finalement c’est lui qui a été retenu parmi tous ceux-ci. Je pense que c’est parce qu’il le mérite. Tout ce que je peux dire au nouveau sélectionneur, c’est de ne pas faire comme les autres. Il a vu ce qui vient de se passer avec son prédécesseur (Paul Put, ndlr). Et actuellement, la population guinéenne suit de près la gestion de notre football. Donc, s’il n’y a pas de résultats, il sera obligé de partir.

Aliou Barry, footballeur professionnel : j’apprécie ce choix, parce que ce que j’ai lu sur le nouvel entraîneur, ça m’encourage beaucoup. Non seulement en tant que footballeur il a joué des compétitions continentales et a remporté des trophées avec l’équipe de France, mais aussi il a une bonne expérience en tant qu’entraîneur. Donc, je pense qu’avec toute cette expérience, il va nous apporter du bon fruit.

Propos recueillis par Aïssatou Sow pour Guineematin.com

Lire

Qualification à la CAN 2021 et au mondial 2022 : les objectifs de Didier Six à la tête du Syli

13 septembre 2019 à 23 11 37 09379

Comme annoncé précédemment, c’est Didier Six qui succède à Paul Put à la tête du Syli national. Le technicien français a été choisi par la commission mise en place par la Fédération Guinéenne de Football pour recruter un nouveau sélectionneur pour l’équipe nationale guinéenne. En annonçant le nom du nouvel entraîneur, le vice-président de la Féguifoot, Mathuring Bangoura, a expliqué comment s’est fait son choix, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

« Nous étions au nombre de 11, tout le monde a voté en bulletin secret. Dans salle, nous avons fait tourner une feuille sur laquelle chaque membre qui était au bureau a écrit son nom et le numéro qui correspondait à son nom. C’est ce numéro qu’on mettait sur la fiche et la note que lui-même il attribuait à un des candidats. C’est la somme des notes attribuées à chaque candidat qui est divisée par le nombre de membres. C’est-à-dire le premier jour, on a divisé la somme de 16 notes attribuées par tous les membres et divisée par 11 (…).

La moyenne que Didier Six a obtenu est de 9, 29 sur 10. Ce qui était au-dessus de tous ses adversaires. Donc, ce qui fait que monsieur Didier Six a été élu entraîneur du Syli national », a indiqué le vice-président de la Fédération Guinéenne de Football, assurant que cette élection s’est passée dans la plus grande transparence.

Selon lui, Didier Six va signer un contrat de trois avec des objectifs bien définis. « L’entraîneur a été élu pour un contrat de 3 ans. Partout dans le monde, les contrats des entraîneurs sont des contrats qui sont signés pour une durée déterminée. Mais au même moment, dans le contrat qui est signé, il est précisé que c’est un contrat d’objectif que nous faisons signer à l’entraîneur. C’est de qualifier la Guinée à la Coupe d’Afrique des Nations et à la Coupe du monde. Nous n’allons pas nous séparer très rapidement de Didier Six, mais si cela se passait avant terme, il faudrait que les gens comprennent que c’est un contrat d’objectif que nous allons signer avec Didier Six », a dit le général Mathuring Bangoura.

En ce qui concerne la rémunération du nouveau sélectionneur de la Guinée, le dirigeant sportif par ailleurs gouverneur de Conakry annonce que c’est une décision qui relève du ministère des Sports. « Par rapport au traitement de l’entraîneur, la Fédération Guinéenne de Football a pour tuteur le ministère des Sports. Nous allons nous mettre en rapport avec le département des Sports. C’est le département du Sport qui va nous dire à combien nous allons payer l’entraîneur. C’est ce qui va être posé à l’entraîneur. S’il l’accepte, nous allons travailler avec l’entraîneur. Mais, le paiement de l’entraîneur viendra du ministère des Sports », a-t-il souligné.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Tournoi Futsal : le Horoya AC remporte la 1ère édition

13 septembre 2019 à 23 11 31 09319

La première édition du tournoi Futsal a pris fin ce vendredi, 13 septembre 2019, au gymnase de Handball de Conakry. Et, c’est le Horoya AC qui a remporté le trophée, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Le club de Matam a battu, en finale, l’académie de football club de Lambanyi aux épreuves de tirs au but (2 tab 0). Les deux équipes avaient fait un score de 4 buts partout au terme du temps réglementaire. Organisée par l’association guinéenne de futsal en collaboration avec la fédération guinéenne de football, cette compétition a duré une semaine.

45 joueurs issus des 27 clubs qui ont participé à ce tournoi ont été présélectionnés pour former la première équipe nationale de futsal. 25 d’entre eux seront retenus pour disputer les éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations de futsal 2020. La Guinée jouera contre le Cap vert, au compte de ces éliminatoires, en octobre prochain.

A noter que le futsal est une variante du football (ou soccer) qui se joue en salle. Cette discipline est naissante dans notre pays.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Football : Didier Six désigné nouvel entraîneur de la Guinée

13 septembre 2019 à 15 03 17 09179

Le Syli national de Guinée a un nouveau sélectionneur. Il s’agit du français Didier Six. L’annonce vient d’être faite au cours d’une conférence de presse qui se tient en ce moment au siège de la Fédération Guinéenne de Football, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Le technicien français a été choisi au terme d’un appel d’offre lancé récemment par l’instance dirigeante du football guinéen suite au limogeage de l’ancien sélectionneur de la Guinée Paul Put. Didier Six va signer un contrat de 3 ans avec la Guinée. Il aura pour objectif de qualifier le Syli national à la Coupe d’Afrique des Nations 2021 et à la Coupe du monde Qatar 2022.

Nous y reviendrons !

Ibrahima Sory Diallo est au siège de la FGF pour Guineematin.com

Lire

Syli national : 3 techniciens déjà entendus par la FEGUIFOOT

12 septembre 2019 à 10 10 46 09469

La Fédération Guinéenne de Football a organisé hier mercredi, 11 septembre 2019, à son siège la séance d’interview pour les candidats retenus pour le poste de sélectionneur du Syli national Senior en vue de succéder à Paul Put.

Kanfory Lappé Bangoura, François Zahoui (Côte d’Ivoire) et Daniel Bréard (France) ont été les premiers à passer devant la commission de recrutement, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pour cette première séance, ce sont trois techniciens qui ont été entendus par la commission chargé du recrutement du futur sélectionneur national. Ils ont fait un exposé devant la commission composée de membres du comité exécutif de la fédération, de la direction technique nationale, de la ligue guinéenne de football professionnel, de la ligue amateur, de l’association des entraîneurs et du département des sports.

Selon nos informations, ces trois entraîneurs ont dit leur motivation et énuméré leurs différents projets pour le Syli national et leur contribution dans le développement du football des jeunes.

Un deuxième contingent est attendu ce jeudi pour la suite de ces entretiens. La séance finie demain vendredi avec au total 17 techniciens concernés par ce grand oral.

Au terme de cette séance, la Guinée connaitra enfin son nouvel entraîneur qui ne devra pas tarder à se mettre à la tache eu égard aux nombreux défis qui attendent notre onze national.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

CAN U23 : la Guinée ne sera pas de la partie

10 septembre 2019 à 19 07 38 09389

Malgré sa victoire au match aller face à la Côte d’Ivoire au compte du dernier tour des éliminatoires de la CAN U23 2019, la Guinée ne disputera pas cette compétition. Le Syli Espoir a été éliminé ce mardi, 10 septembre 2019, après une défaite (1-2) concédée à Conakry, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Avec une victoire (1-0) obtenue à l’extérieur au match aller, la Guinée partait favorite de ce match retour disputé devant son public. Mais sur le terrain, ce sont les ivoiriens qui ont vite pris les choses. Dans les premières minutes du match, Moussa Camara, le gardien guinéen a dû se déployer plusieurs fois pour empêcher les ivoiriens à ouvrir le score. Chose qu’il n’a finalement pas réussi à éviter. Car Christian Kouamé Kouakou a ouvert la marque à la 17ème minute, remettant les deux équipes à égalité.

Ce but a réveillé les joueurs guinéens. Les hommes de Souleymane Camara Abedi ont réagi en se créant plusieurs situations dangereuses. Ils ont été récompensés à la 35ème minute de jeu par le but égalisateur de Moussa Corso Traoré, qui a redonné espoir au stade du 28 septembre de Conakry. La Guinée va à la pause avec ce score favorable qui lui permettait de se qualifier.

Mais, les Eléphanteaux n’avaient pas dit leur dernier mot. Alors le Syli Espoir semblait maîtriser le match, l’équipe guinéenne se fait surprendre par Ahmed Junior qui a inscrit le deuxième but ivoirien à la 63ème minute. Dominateurs dans le jeu, les mois de 23 ans guinéens ont tenté de revenir encore au score, mais en vain. Ils ont fini par s’incliner sur le score de 2 buts à 1.

Scènes de violences après le match

Avec leurs 2 buts inscrits à l’extérieur, les ivoiriens se qualifient pour la Coupe d’Afrique des moins de 23 ans prévue du 08 au 22 novembre prochain en Egypte. Et, certains supporters guinéens n’ont pas digéré cette élimination. Juste après le coup de sifflet final, ils sont mis à jeter des projectiles sur la pelouse, tout en scandant des slogans hostiles au sélectionneur guinéen.

Souleymane Camara Abedi est accusé d’avoir des mauvais choix en mettant Jules Keita et Mai Traoré sur le banc, alors qu’ils avaient fait un bon match à l’aller. La police a réagi avec des tirs de gaz lacrymogène. Au moins une personne a été blessée et plusieurs se sont évanouies sous l’effet du gaz.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Guinée-Côte d’Ivoire : Abedi veut « éviter de tomber dans la facilité »

9 septembre 2019 à 17 05 21 09219

Trois jours après sa victoire (1-0) à Abidjan, le Syli Espoir reçoit la Côte d’Ivoire demain, mardi 10 septembre à Conakry, au compte des matchs retour du dernier tour des éliminatoires de la CAN U23 2019. A la veille de cette rencontre déterminante pour la qualification, l’entraîneur guinéen est entre optimisme et prudence. Souleymane Abedi Camara souhaite que ses joueurs restent concentrés pour éviter de se faire surprendre. Il l’a dit en conférence de presse d’avant match ce lundi, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« C’est vrai que nous avons remporté le match aller, mais il reste encore 90 minutes à jouer pour se qualifier… Nous allons jouer pour la victoire à Conakry. La côte d’Ivoire a une équipe qui a de la qualité. Nous devons éviter de tomber dans la facilité à Conakry », a dit le sélectionneur de l’équipe guinéenne des moins de 23 ans.

Abedi fait confiance à ses joueurs qu’il trouve conscients de l’enjeu de cette rencontre. « Ils sont tous à peu près des professionnels, ils savent ce qu’ils doivent faire. Ils sont concentrés et ne veulent même pas de visite des parents à l’internat jusqu’à la fin du match. Nous allons aborder cette rencontre dans l’esprit de la gagne ».

Dans le camp ivoirien, on se montre aussi confiant. Malgré la défaite à l’aller Beugré Yago Eugène, entraîneur assistant des Éléphanteaux de Côte d’Ivoire, garde encore l’espoir. « À partir du moment où nous avons perdu le match aller à domicile, il n’y a pas plusieurs calculs à faire. C’est juste de jouer le match pour le gagner. Nous savons ce que nous avons à faire », a-t-il dit, ajoutant que « perdre à domicile fait partie du football. A Conakry, nous pouvons aussi gagner. On est capable de le faire et on le fera ».

Le vainqueur de ce match se qualifiera pour la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans, prévue du 8 au 22 novembre 2019 en Egypte.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Éliminatoire Can/U23 : La Guinée s’impose en déplacement face à la Côte d’ivoire

7 septembre 2019 à 20 08 09 09099

Le Syli National Espoir, les moins de 23 ans, sont allés s’imposer à Abidjan sur la plus petite des marques face à leurs homologues de la Côte d’Ivoire dans la soirée de ce samedi, 07 septembre 2019. Malgré une domination territoriale outrancière des ivoiriens, c’est la Guinée qui empoche les trois points de la victoire dans ce match aller du 3ème et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de cette catégorie, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est un exploit que les Syli Espoir a réalisé en s’imposant en déplacement face aux jeunots de la Côte d’Ivoire, sur le score de 1 à 0. Malgré une nette domination des locaux, les hommes de Souleymane Camara ont fait la différence grâce une réalisation du milieu de terrain du Horoya AC, Morlaye Sylla à la 63ème minute de jeu.

Les ivoiriens ont eu toutes les possibilités de revenir au score avec de multiples occasions et un penalty raté par Kouakou à la 75ème minute de jeu. Un penalty mal exécuté et bloqué par le jeune gardien Moussa Camara, crédité d’une belle prestation. Les ivoiriens auront péché par une inefficacité notoire.

La manche retour est prévue le week-end prochain au stade du 28 septembre à Conakry avec un but d’avance pour la Guinée. Si le Syli confirme, il aura un des tickets qualificatifs pour la CAN des moins de 23 ans dont la phase finale est prévue du 8 au 22 novembre 2019 en Egypte.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Sélectionneur du Syli national : 17 noms retenus, dont Claudio Ranieri

6 septembre 2019 à 15 03 56 09569

Après le rejet de la shortlist de 5 personnes retenues par la Direction Technique National pour occuper le poste de sélectionneur de la Guinée, la Féguifoot a publié une nouvelle liste des candidats sélectionnés pour succéder à Paul Put. 17 personnes figurent sur cette liste, dont l’italien Claudio Ranieri et d’autres noms bien connus, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

La commission mise en place par la Fédération Guinéenne de Football suite au rejet de la liste de la Direction Technique National a étudié les 87 candidatures déposées. Et, elle a présélectionné 17 personnes (12 européens et 5 africains) qui vont batailler pour occuper le poste de sélectionneur de la Guinée. Parmi eux, on retrouve l’italien Claudio Ranieri, champion d’Angleterre avec Leicester en 2016. Il a coaché également plusieurs autres clubs en Italie et en France.

On note également la présence des anciens sélectionneurs de la Côte d’Ivoire, François Zahoui, et de la RDC, Florent Ibengue. Chez les locaux, seul Kanfory Lappé Bangoura qui a déjà coaché l’équipe nationale guinéenne se retrouve sur cette liste.

Voici la liste ici :

Selon la FGF, les interviews des candidats débuteront le 12 septembre prochain à Conakry. « Les entraîneurs seront devant les membres du jury composé de quelques membres du comité exécutif de la fédération, d’un représentant du ministère des sports, du Comité Olympique et Sportif de Guinée, de l’association des anciens internationaux guinéens et naturellement de la DTN », annonce un communiqué de la Fédération Guinéenne de Football.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Syli U23 : 22 joueurs convoqués pour affronter la Côte d’Ivoire

4 septembre 2019 à 18 06 28 09289

Le Syli national Espoir s’envole ce mercredi, 04 septembre 2019, pour Abidjan où il affrontera la Côte d’Ivoire samedi prochain. Un match comptant pour le troisième tour éliminatoire de la Coupe d’Afrique des moins de 23 ans prévue en novembre prochain en Egypte.

Pour cette double confrontation dont l’issue scellera le sort de la Guinée dans ces éliminatoires, le sélectionneur Souleymane Camara Abedi a fait appel à 22 joueurs, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Parmi ces joueurs convoqués, 10 évoluent à l’étranger, dont la plupart en Europe. Les 12 autres évoluent en Guinée et en majorité en ligue 1.

1- Moussa Camara (Horoya AC)

2- Amadou Koumbassa (Wakriya AC)

3- Aziz Dioumandé (Paris FC)

4- Jules Keita (RC Lens)

5- Mohamed Kalil Traoré (Académie SOAR)

6-Moussa Condé (CI Kamsar)

7- Yamoussa Camara (Académie SOAR)

8-Ibrahima Aminata Condé (Horoya AC)

9-Daouda Camara (Horoya AC)

10- Aguibou Camara (Lille FC)

11-Morlaye Sylla (Horoya AC)

12-Mohamed Lamine Sylla (Hafia FC)

13- Sekou Bandjan Camara (Horoya AC)

14- Fodé Camara (Olympiakos)

15- Sekou Amadou Camara (Difa El Jadida)

16- Mai Traoré (Vasalund)

17- Moussa Corso Traoré (Vasalund)

18- Ismaël Camara (Red Star)

19- Momo Yansané (FC Isloch Minsk)

20- Ibrahima Sory Camara (Hafia FC)

21- Malick Keita (Charleroi Sporting Club)

22- Naby Sylla (Académie SOAR)

Après le match aller prévu le samedi, 07 septembre à Abidjan, les deux équipes se retrouveront le 10 septembre à Conakry pour la manche retour. Le vainqueur de cette double confrontation se qualifiera à la troisième édition de la CAN U23, prévue du 08 au 22 novembre 2019 en Egypte.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 12 43 62

Lire

Guinée : quel sélectionneur pour le Syli National Sénior ?

3 septembre 2019 à 8 08 29 09299

Engluée dans un pétrin de racket et de corruption, la Fédération Guinéenne de Football (FGF) peine à retrouver son équilibre. Alors que les équipes africaines sont entrain en ce moment d’affûter leurs armes en prélude aux journées FIFA de ce début du mois de septembre, consacrées aux matches amicaux, la Guinée peine encore à se trouver un sélectionneur national, au lendemain du limogeage du controversé Paul Put.

La liste de 5 techniciens retenus par la Direction Technique Nationale, sur les 87 postulants, a suscité une vague de réactions indignées au sein de l’opinion publique à un moment où notre pays cherche à repartir du bon pied, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

« Les mêmes causes, dans les mêmes conditions, produisent les mêmes effets », a-t-on coutume d’entendre. La Guinée, à travers le Sily National Sénior, risque de se retrouver encore au tapis si les responsables de notre football ne prennent pas le taureau par les cornes. C’est une autre déconvenue qui se profile à l’horizon et la Guinée risque d’être prise au dépourvue pour les prochaines joutes continentales tant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (Qatar) que pour celles de la CAN 2021 (au Cameroun).

Actuellement, de nombreuses sélections africaines sont dans la perspective de ces échéances. En Guinée, on peine encore à se trouver un successeur à Paul Put depuis le feuilleton malsain de la CAN 2019 en Egypte. Récemment, une liste de cinq techniciens étrangers a été publiée par la FGF pour reprendre la tête du Syli : Didier Six, Noël Tosi, Pascal Janin, Denis Lavagne, Daniel Bréard. Un choix critiqué à tort et à travers par de nombreux compatriotes qui ont ouvertement exprimé leur préférence pour un sélectionneur local.

Devant le tollé suscité par la publication de cette liste, le président de la FGF, Antonio Souaré aurait tapé du poing sur la table pour intimer à la direction technique nationale de reprendre à zéro son travail. C’est la preuve, s’il en était besoin, que dans cette affaire du Syli Sénior, connu sous le nom de Syligate, on est loin d’être sorti de l’auberge.

Cette situation est la conséquence de la gestion de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) passée qui a conduit au limogeage d’Amadou Diaby, jusque-là premier vice-président de la FGF, accusé d’avoir perçu une partie (10%) du salaire de Paul Put et interdit d’exercer toute activité liée au football pendant 7 ans. Son complice, Paul Put, en plus de son limogeage, est à son tour interdit à vie d’exercer dans le football en Guinée.

L’on se souvient qu’au lendemain de la débâcle contre l’Algérie en huitièmes de finale (3 à 0), et du début du déballage dans ce dossier carabiné, la Primature avait promis que toute la lumière serait faite sur ce dossier. Où en est-on aujourd’hui dans les enquêtes ? Amadou Diaby et Paul Put sont-ils les seuls coupables de ce fiasco du Syli Sénior ? N’y a-t-il pas d’autres gros bonnets, tapis dans l’ombre, qui doivent être débusqués ? A quel moment précis va-t-on trouver un entraineur pour le Syli National ?

Autant de questions jusque-là sans réponses et qui inquiètent de nombreux observateurs, amoureux du football guinéen, plus que jamais à la croisée des chemins. La Guinée et l’éternel recommencement…

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Lire

Handball féminin : la Guinée dans la poule A de la CAN U19

2 septembre 2019 à 18 06 23 09239

La Guinée connaît ses adversaires dans la phase des poules de la CAN U19 de handball, série Dames. L’équipe guinéenne sera opposée au Sénégal et l’Angola notamment, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

La Coupe d’Afrique des Nations féminine de handball des moins de 19 ans se déroulera du 05 au 14 septembre 2019 au palais du 29 juillet de Niamey, au Niger. La Guinée, l’Angola, l’Égypte, le Sénégal, la Tunisie, l’Algérie, la République Démocratique du Congo, le Congo Brazzaville, le Cameroun et le Niger (Pays hôte), prendront part à cette compétition.

Après le tirage au sort, la Guinée se retrouve dans la poule A en compagnie du Sénégal, l’Angola, et le Congo Brazzaville.

Voici le programme des rencontres de la Guinée

Jeudi, 05 septembre : Sénégal vs Guinée à 11 heures

Samedi, 07 septembre: Angola vs Guinée à 13 heures

Lundi, 09 septembre : Congo vs Guinée à 13 heures

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire

Eliminatoires CHAN 2020 : 28 joueurs convoqués par Lappé Bangoura pour affronter le Sénégal

29 août 2019 à 15 03 00 08008

L’entraîneur du Syli national local a publié une liste de 28 joueurs présélectionnés pour affronter le Sénégal au compte du second tour des éliminatoires du CHAN 2020. Tous les joueurs choisis par Kanfory Lappé Bangoura sont issus de la ligue 1 guinéenne, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Pour tenter de décocher un ticket pour le Championnat d’Afrique des Nations prévu au Cameroun en 2020, la Guinée doit se défaire du Sénégal qu’elle doit affronter en septembre prochain dans une double confrontation. L’équipe guinéenne a entamé hier, mercredi 28 août 2019, les préparatifs avec les 28 joueurs présélectionnés par l’entraîneur du Syli local, Kanfory Lappé Bangoura.

Parmi ces 28, on retrouve 7 joueurs du Horoya AC, champion de Guinée en titre ; 5 joueurs du Santoba FC ; 4 joueurs du Hafia FC et 4 joueurs du CIK. Ce sont les clubs les plus représentés. On note également la présence dans cette liste d’Abdoulaye Paye Camara, meilleur joueur de la ligue 1 guinéenne la saison passée et qui a boudé les entraînements avec le Horoya depuis l’entame de la préparation de la nouvelle saison sportive.

Voici la liste des 28 présélectionnés

Gardiens :

Sékouba Camara (ASK) ; Elie Ouendounou (Hafia) ; Mory Abass Yansané (Soar).

Défenseurs :

Oumar Diakité (SAG) ; Ibrahima Aminata Condé (Horoya) ; Ibrahima Sory Doumbouya (Wakrya) ; Abdoulaye Naby Soumah (CIK) ; Mohamed Hady Soumah (Santoba), Naby Camara (Hafia) ; Abdoulaye Mangué Camara (Horoya) ; Alsény Camara (Horoya).

Milieux:

Michel Millimono (CIK) ; Abdoulaye Paye Camara (Horoya) ; Mory Kanté (SAG) ; Sankoumba Sylla (Fello Star) ; Mohamed Jean Mousté (Hafia) ; Lansana Sacko (CIK) ; Mohamed Latige Camara (Fello Star) ; Ibrahima Sory Camara (Santoba).

Attaquants :

Boniface Haba (Horoya) ; Daouda Camara (Horoya) ; Karifa Karé Keita (SAG) ; Ousmane Bangoura (Santoba) ; Mamadouba Camar (ASK) ; Aboucabar Keira (Hafia) ; Ousmane Camara (Santoba) ; Alsény Camara (Horoya).

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Lire