Kindia : plusieurs cadres de l’Armée guinéenne outillés par le PNUD

26 novembre 2020 à 19 07 20 112011

Une quarantaine d’encadreurs et instructeurs du Centre d’Entrainement aux Opérations de Maintien de la Paix (CEOMP) de Samoréya, de l’école militaire inter-armée du Camp Alpha Yaya Diallo et de l’école militaire de Manéah, prennent part à un atelier de formation qui s’est ouvert le mardi, 24 novembre 2020, à Kindia.

Lire

Boké : l’appel à manifester de l’UFDG et de l’ANAD pas suivi

25 novembre 2020 à 19 07 47 114711

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) ont appelé leurs partisans à manifester ce mercredi, 25 novembre 2020, sur l’ensemble du territoire guinéen. Cela, pour exiger la libération des opposants arrêtés et incarcérés au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé. Mais, l’appel des opposants n’a pas été entendu dans la ville de Boké, où toutes les activités ont fonctionné normalement, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Manifestation de l’UFDG et de l’ANAD : l’appel ignoré à Kaloum

25 novembre 2020 à 17 05 42 114211

La commune de Kaloum n’a pas répondu favorablement à l’appel à manifester de l’UFDG et de l’ANAD ce mercredi, 25 novembre 2020. La plupart des activités ont fonctionné dans cette partie de la capitale guinéenne, qui abrite le centre administratif du pays, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Lire

Labé : la manifestation de l’opposition violemment dispersée

25 novembre 2020 à 15 03 43 114311

Comme annoncé précédemment, de nombreux citoyens sont descendus dans les rues de Labé ce mercredi, 25 novembre 2020, pour répondre à l’appel de l’UFDG et l’ANAD, qui ont demandé à leurs partisans de manifester dans tout le pays pour exiger la libération des opposants emprisonnés. Mais, ils ont été violemment dispersés par les forces de sécurité, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Lire

Manifestation de l’UFDG et de l’ANAD : ce qui prévaut au marché de Madina

25 novembre 2020 à 14 02 54 115411

Le marché de Madina, le plus grand de la Guinée, est partiellement paralysé ce mercredi, 25 novembre 2020. En raison de l’appel à manifester lancé par l’UFDG, certains commerçants ont fermé leurs boutiques. D’autres par contre ont décidé d’ouvrir leurs places, mais ils se plaignent aussi de la rareté des clients, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Lire

Violences faites aux femmes : l’ONG Amazones de la presse guinéenne tire la sonnette d’alarme

25 novembre 2020 à 13 01 14 111411

Aminata Pilimini Diallo, secrétaire générale de l’ONG Amazones de la presse guinéenne

Ce mercredi, 25 novembre 2020, l’humanité célèbre la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Une occasion de promouvoir des actions fortes visant à mettre fin à toutes les formes de violences dont sont victimes les femmes dans le monde. En Guinée, l’ONG « Amazones de la presse guinéenne » a mis cette journée à profit pour interpeller les décideurs et les citoyens sur la responsabilité de chacun dans la lutte contre ces violences.

Lire

Dissolution de l’Assemblée nationale : « c’est un faux débat », dit Macka Baldé

25 novembre 2020 à 12 12 09 110911

Macka Baldé, vice-président des NFD

Macka Baldé, vice-président des NFD, désapprouve totalement la dissolution de l’Assemblée nationale, proposée par certains acteurs politiques et de la société civile comme solution à la crise politique actuelle en Guinée. Le directeur général adjoint de l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse (ANGV) préconise plutôt un dialogue franc et sincère sans toucher aux institutionnelles constitutionnelles déjà mises en place.

Lire

Faut-il dissoudre l’Assemblée nationale ? Les citoyens divisés sur la question

24 novembre 2020 à 20 08 09 110911

Amadou Damaro Camara, président de l’Assemblée nationale

Dissoudre l’Assemblée nationale guinéenne, c’est la solution que préconisent certains pour décrisper la situation politique, au lendemain de la réélection contestée du président Alpha Condé à un troisième mandat. Depuis plusieurs jours, le sujet suscite un grand débat au sein de la classe politique et de la société civile. Mais que pensent les citoyens de cette proposition ? Un reporter de Guineematin.com a posé la question à quelques habitants de Conakry, ce mardi 24 novembre 2020.

Lire

Assemblée nationale : les députés adoptent la LFR 2020 qui s’établit à environ 27 mille milliards GNF

24 novembre 2020 à 19 07 10 111011

L’Assemblée nationale guinéenne, réunie en séance plénière ce mardi, 24 novembre 2020, a adopté le volet dépenses et le rapport final de la loi de finances rectificative 2020. Ce sont au total, 99 députés sur les 114 inscrits qui ont pris part à ce travail qui a enregistré la présence du ministre du budget Ismaël Dioubaté, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Lire

Lutte contre les violences faites aux femmes : l’ONG Amali sensibilise la société à travers un documentaire

24 novembre 2020 à 18 06 15 111511

A l’occasion d’une conférence de presse tenue ce mardi, 24 novembre 2020, à Conakry, l’ONG « Amali » qui signifie « Aide là », a présenté un film documentaire sur les violences basées sur le genre. Intitulé « Wämäli » (aidez-la), ce film de 27 minutes environ contient des témoignages de victimes, des explications de médecins légistes et de psychologues, mais aussi des messages des religieux sur les sujets, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Gaoual : la situation de Koumbia en chiffre

24 novembre 2020 à 6 06 51 115111

La commune rurale de Koumbia est l’une des huit collectivités de Gaoual. De passage sur place, un reporter de Guineematin.com a récemment rencontré M. Tidiane Diallo, le responsable en charge de l’environnement et Sous-préfet adjoint de Koumbia. En expert de développement communautaire local, monsieur Diallo a ouvert son carnet de notes et parlé de la situation monographique de cette collectivité et ses structures administratives et organisationnelles.

Lire

Interdiction des manifestations en Guinée : « cette décision n’engage nullement l’UFDG et l’ANAD »

23 novembre 2020 à 19 07 28 112811

L’UFDG et l’ANAD ne se soumettront à la décision du gouvernement guinéen d’interdire toute manifestation de rue sur l’ensemble du territoire national. Ces entités politiques dénoncent une instrumentalisation à outrance de la pandémie du coronavirus pour des fins politiques et annoncent le maintien de leur manifestation prévue le 25 novembre 2020.

Lire

Télimélé : l’Honorable Dian Barry rejoint sa dernière demeure avec tous les honneurs

22 novembre 2020 à 0 12 24 112411

Devant une foule compacte de parents, amis et collaborateurs, le député Mamadou Dian Barry, décédé le mercredi dernier, 18 novembre 2020, à Conakry, a rejoint sa dernière demeure hier, vendredi, dans son village natal de Nyigué (Sogoroya)dans la Commune rurale de Saré Kaly, située à près de 15 km au Nord-Est de la commune urbaine de Télimélé, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Lire

Kounsitel (Gaoual) : le sous-préfet n’a ni logement, ni bureau encore moins de moyen de locomotion

21 novembre 2020 à 12 12 30 113011

Comme dans plusieurs localités de la Guinée, la pratique de l’excision persiste à Kounsitel, une commune rurale située à 17 km du chef-lieu de la préfecture de Gaoual, relevant de la Région Administrative de Boké où les autorités locales déplorent aussi des cas de décès maternels et infantiles, ainsi que le manque de logement et de bureau pour le sous-préfet de la localité, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Lire

Dr Mamady Onivogui : « nous préférons la mort que de laisser Alpha Condé gouverner »

20 novembre 2020 à 13 01 19 111911

Dr Mamady Onivogui, coordinateur national du mouvement Elazologa

Les arrestations et incarcérations d’opposants enregistrées au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, ne laissent pas indifférent le mouvement Elazologa, qui signifie ça ne marchera pas. Le coordinateur national de cette structure, opposée au troisième mandat du président Alpha Condé, s’est prononcé sur ce sujet d’actualité dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce jeudi 19 novembre 2020.

Lire

Harcèlement d’opposants en Guinée : l’OGDH tire la sonnette d’alarme

20 novembre 2020 à 13 01 03 110311

L’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme et du Citoyen(OGDH) est préoccupée du harcèlement judiciaire continu contre les opposants au troisième mandat du Président Alpha CONDE et déplore la lenteur judiciaire qui caractérise le traitement des dossiers relatifs aux tueries et autres violations graves des droits humains enregistrées lors des manifestations contre le troisième mandat ainsi que des violences pré et post électorales d’octobre 2020 en République de Guinée. Elle appelle la justice à plus d’impartialité dans le traitement des dossiers soumis à son examen pour redonner confiance aux populations conformément à la Constitution qui consacre l’égalité des citoyens devant la loi.

Lire

Envahissement du lit du marigot de Démoudoula : préoccupés, les riverains interpellent les autorités

18 novembre 2020 à 18 06 07 110711

Malgré la démolition des maisons qui y étaient construites et l’interdiction faite par les autorités d’occuper les lieux, le lit du cours d’eau de Démoudoula est de nouveau menacé. Des citoyens sont venus réoccuper les lieux, bloquant le passage de l’eau. Cette situation préoccupe certains riverains de ce marigot, qui commencent déjà à en subir les conséquences. Ils interpellent les autorités sur ce problème, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Tortures des citoyens par les forces de sécurité en Guinée : Thierno Ibrahima Sow meurt en prison

17 novembre 2020 à 18 06 01 110111

Thierno Ibrahima Sow, mort le lundi 16 novembre 2020 en prison, des suites des tortures après son arrestation le 24 octobre à Conakry

Les répressions des forces de sécurité contre les pauvres citoyens de la banlieue de Conakry continuent d’engendrer des morts. Thierno Ibrahima Sow qui a été maltraité avant d’être conduit depuis trois semaines maintenant à la maison centrale de Conakry est décédé hier, lundi 16 novembre 2020, à l’hôpital Ignace Deen de Conakry, où il venait d’être admis d’urgence. Selon les proches du défunt, rencontrés par un reporter de Guineematin.com ce mardi, monsieur Sow a perdu la vie des suites des tortures qu’il a subies après son arrestation.

Lire