Eddie Komboïgo, arrivé 2ème à la présidentielle au Burkina : « nous méritions mieux »

27 novembre 2020 à 20 08 02 110211

Komboïgo Wen-Venem Eddie Constante Hyacinthe, candidat du congrès pour la démocratie et le progrès

Les réactions se poursuivent dans la classe politique burkinabè, suite à la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 novembre 2020, qui donnent le président sortant vainqueur avec 57, 87 % des suffrages exprimés. Classé deuxième avec 15, 48 %, Eddie Komboïgo, candidat du congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), estime que son parti méritait mieux que ce qui lui a été attribué. Il annonce toutefois qu’il ne va pas contester les résultats qui seront proclamés par le conseil constitutionnel, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Ouagadougou.

Lire

ELECTIONS PRESIDENTIELLE ET LEGISLATIVES DU 22 NOVEMBRE 2020 DU BURKINA FASO

27 novembre 2020 à 17 05 42 114211

DECLARATION PRELIMINAIRE DE LA MISSION D’OBSERVATION ELECTORALE INDEPENDANTE DE L’ONG STAND FOR LIFE AND LIBERTY (S2L) SUR LE DEROULEMENT DU SCRUTIN AU BURKINA FASO ET DANS LA DIASPORA

A l’initiative de sa Coordination internationale, basée aux Etats-Unis, l’ONG Stand for Life and Liberty (S2L), dont la vocation est de promouvoir les droits humains, l’éducation et le développement en Afrique et dans le monde, a déployé des observateurs pour les élections présidentielles et législatives du 22 novembre 2020 au Burkina Faso et dans sa diaspora. Ladite mission a été accréditée par la Commission nationale électorale indépendante (CENI).

Lire

Roch Marc Kaboré réélu au Burkina Faso : l’opposition prend acte des résultats provisoires

27 novembre 2020 à 8 08 23 112311

Peu après la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du dimanche dernier, 22 novembre 2020, la conférence des candidats signataires de l’accord politique de Ouagadougou s’est fendue d’une déclaration faite au siège du chef de fil de l’opposition. Dans cette déclaration lue par Tahirou Barry, candidat du mouvement pour le changement et la renaissance, les opposants disent avoir pris acte des résultats proclamés par la CENI et qui donnent vainqueur le président sortant, Roch Marc Christian Kaboré.

Lire

Burkina Faso : le Balai Citoyen dénonce le 3ème mandat d’Alpha Condé et réitère son soutien au FNDC

26 novembre 2020 à 13 01 37 113711

Kinda Eric Ismaël, porte-parole du Ballet Citoyen

Kinda Eric Ismaël, porte-parole du Balai Citoyen, une organisation de la société civile burkinabè à l’origine du mouvement qui a chassé Blaise Compaoré du pouvoir en 2014 a accordé une interview à l’envoyé spécial de Guineematin.com à Ouagadougou. Dans cet échange enregistré hier, mercredi 25 novembre 2020, le porte parole du Balai Citoyen s’est exprimé sur le double scrutin burkinabè ; mais, aussi sur la situation sociopolitique de la Guinée où Alpha Condé a réussi à se maintenir à la tête du pays en changeant la constitution du pays.

Lire

Elections au Burina Faso : synthèse des rapports de la CEDEAO et l’UA

26 novembre 2020 à 9 09 02 110211

72 heures après la tenue du double scrutin (présidentiel et législatif) au Burkina Faso, les missions de la Communauté Economiques des Etas d’Afriques de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Africaine (UA) ont rendu public leurs rapports d’observation hier, mercredi 25 novembre 2020, dans un complexe hôtelier de Ouagadougou. Après avoir soulevé quelques manquements, qui ne sont « pas de nature à entacher la crédibilité des élections » et faire des recommandations, les deux missions ont à tour de rôle salué le caractère pacifique et consensuel qui ont caractérisé le double scrutin Bukinabè, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Ouagadougou.

Lire

RUSAL achève avec succès l’enregistrement international du port de Taressa

25 novembre 2020 à 18 06 30 113011

Conakry, 25 novembre 2020– RUSAL, l’un des plus grands producteurs d’aluminium au monde annonce l’achèvement réussi de l’enregistrement international de son port minier de Taressa dans le système GISIS (Global Shipping Integrated Information System) de l’Organisation Maritime Internationale (IMO) et se voit attribuer un numéro d’identification unique IMO (GNPMT-001).

Lire

Burkina Faso : les 5 commissaires de l’opposition reviennent à la CENI

25 novembre 2020 à 18 06 09 110911

Les 5 commissaires de la composante opposition de la Commission Electorale Nationale indépendante (CENI) manquant à l’appel mardi, annoncent leur retour ce mercredi dans un communiqué. Ils avaient boudé les travaux de totalisation, validation et publication des résultats partiels provisoires hier mardi. Ils ont exigé et obtenu le comptage manuel des bulletins de vote à la place du comptage électronique.

Lire

Elections Burkina Faso : la mouvance réplique aux accusations de l’opposition

24 novembre 2020 à 12 12 57 115711

Comme annoncé précédemment, l’opposition burkinabè conteste déjà les résultats des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020. Dans une déclaration rendue publique lundi soir, 23 novembre 2020, les partis politiques signataires de l’accord politique de Ouagadougou ont rejeté les premiers résultats partiels publiés par la CENI, dénonçant de nombreuses irrégularités ayant entaché le scrutin.

Lire

Burkina Faso : la délégation de la CEDEAO félicite le peuple pour le bon déroulement du double scrutin

23 novembre 2020 à 22 10 23 112311

La mission d’observation des élections de la CEDEAO chez le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience ce lundi 23 novembre 2020 à Ouagadougou, la mission d’observation des élections, de la Commission économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), conduite par l’ancien Premier ministre guinéen, Kabinet Komara. La délégation est venue féliciter le président Kaboré et toute la classe politique burkinabè, pour le bon déroulement des élections.

« Au nom de la mission de la CEDEAO, nous lui avons transmis à lui et au peuple burkinabè, nos sincères félicitations pour la qualité avec laquelle ces élections se sont déroulées sur le plan pacifique, sur le plan de la campagne, sur le plan également des débats », a déclaré Kabine Komara, à sa sortie d’audience.

Il s’est réjoui par ailleurs, de l’excellence du consensus trouvé en amont entre les acteurs politiques et qui a permis le bon déroulement du scrutin. Le chef de la mission d’observation de la CEDEAO souhaite aussi que « ce climat de paix continue et que tous les acteurs soient tenus par le même engagement du pacte politique qu’ils ont signé ». Il a émis le vœu que la classe politique dans son ensemble respecte ce pacte, et laisse le soin aux instances chargées de la proclamation des résultats d’achever leur travail.

Pour Kabinet Komara, dans les bureaux de vote visités par la mission CEDEAO, des pratiques ordinaires comme des retards et quelques problèmes logistiques ont été enregistrés et résolus au cours de la journée. « Nous avons aussi un soutien actif de la société civile, des jeunes et des femmes qui ont relevé les problèmes et les ont transmis à la CENI, qui elle-même n’a pas manqué de réagir progressivement », a ajouté le chef de délégation.

En guise de conclusion, le chef de la mission d’observation de la CEDEAO qui a déployé des équipes dans toutes les 13 régions du pays s’est dit satisfait de la participation des Burkinabè tant au vote, que lors du dépouillement du scrutin. Kabinet Komara est ainsi convaincu que, « nous aurons la chance d’avoir des résultats qui rendront compte du verdict réel c’est-à-dire le vote des Burkinabè ».

Transmis par la Direction de la communication de la présidence du Burina Faso

 

Lire

Elections au Burkina Faso : l’opposition rejette les « résultats entachés d’irrégularités »

23 novembre 2020 à 22 10 12 111211

L’opposition burkinabè rejette les premiers résultats partiels des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020, publiés ce lundi 23 novembre. Elle l’a fait savoir à travers une déclaration ce soir lue par Tahirou Barry, candidat du mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) et président de la conférence des candidats signataires de l’accord politique de Ouagadougou.

Lire

Football : le président de la CAF, Ahmad Ahmad, suspendu par la FIFA

23 novembre 2020 à 12 12 16 111611

Ahmad Ahmad

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, est suspendu de toute activité liée au football pour cinq ans. C’est la commission d’éthique de la FIFA qui a annoncé cette décision ce lundi, 23 novembre 2020. Le malgache, qui dirige la CAF depuis près de quatre ans, est reconnu coupable de détournement de fonds.

Lire

Elections couplées au Burkina : les observateurs de la CEDEAO déconseillent la méthode Cellou Dalein

22 novembre 2020 à 18 06 25 112511

Kabinet Komara, ancien Premier ministre guinéen sous la junte militaire du capitaine Moussa Dadis Camara

Plus de 6 millions d’électeurs burkinabè se rendent aux urnes ce dimanche pour élire le futur président du Faso et les 127 députés de l’Assemblée nationale. Pour ce double scrutin, plus de 10 000 observateurs nationaux et internationaux ont été accrédités. Au nombre de ces observateurs, ceux de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Cette mission est conduite par Kabinet Komara, ancien Premier ministre guinéen sous la junte militaire du capitaine Moussa Dadis Camara. Aux différents candidats en lice, cette mission demande de s’abstenir de se donner vainqueur du scrutin à la place des institutions habilitées, rapporte l’envoyé spécial de Guineemmatin.com à Ouagadougou.

Lire

Elections Burkina Faso 2020 : « il n’y aura pas de vengeance, ni de chasse aux sorcières » assure Eddie Komboïgo, candidat du CDP

22 novembre 2020 à 18 06 19 111911

Eddie Komboïgo, candidat du congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) s’acquittant de son devoir civique

Le candidat du parti du congrès pour la démocratie et le changement (CDP), fondé par l’ex président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, a voté dans le bureau de vote N°3 de l’école primaire Bogodogo Est, dans le quartier Zogona de Ouagadougou, Komboïgo Wend-Venem Eddie Constance Hyacinthe, a appelé les Burkinabè à aller voter. Il a aussi émis des craintes sur des supposés cas de fraudes dans certaines localités du pays, lesquels pourraient entacher la sincérité des résultats, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Ouagadougou.

Lire

Elections au Burkina Faso : Zéphirin Diabré dénonce les conditions de vote et appelle les citoyens à participer aux dépouillements

22 novembre 2020 à 16 04 41 114111

Zéphirin Diabré, président du parti Union pour le Progrès et le Changement (UPC)

Le chef de fil de l’opposition burkianbè, Zéphirin Diabré, président du parti Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a voté à la zone du bois Ecole primaire ce dimanche, 22 novembre 2020. Après cet acte civique, le candidat malheureux de la présidentielle de 2015 a d’abord fustigé les conditions d’organisation de ces élections couplées (présidentielle et législatives), avant d’appeler ses concitoyens à revenir participer aux opérations de dépouillement, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Ouagadougou.

Lire

Burkina Faso : le CDP veut le retour de Blaise Compaoré, mais rejette l’idée d’un procès de l’ancien président

22 novembre 2020 à 12 12 43 114311

Salifou Sawadogo, 2ème vice président du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP)

Au Burkina Faso, les électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche, 22 novembre 2020, pour élire le futur président de la République et les 127 députés à l’Assemblée nationale. Deux sujets ont dominé la campagne électorale, qui s’est achevée vendredi dernier. Il s’agit de l’insécurité grandissante dans le nord du pays et le retour de Blaise Compaoré, qui vit en exil en Côte d’Ivoire.

Lire

Élections au Burkina Faso 2020 : « j’appelle les Burkinabè à ne pas faire preuve de paresse » (Rock Mark Kaboré)

22 novembre 2020 à 11 11 34 113411

Rock Mark Christian Kaboré, candidat du MPP

C’est à 8 heures que le président burkinabè sortant et candidat à sa propre succession, Rock Mark Christian Kaboré, s’est acquitté de son vote au quartier Patte d’Oie. Après être sorti du bureau de vote, celui qui souhaite le suffrage universel des Burkinabès pour un second mandat a appelé ses compatriotes à ne pas faire preuve de paresse.

Lire

Crise politique en Guinée : le GOHA salue la position du président Emmanuel Macron

21 novembre 2020 à 15 03 42 114211

Chérif Mohamed Abdallah, président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

Le Président Emmanuel Macron admet qu’Alpha Condé a organisé le changement de Constitution dans le seul but de se maintenir au pouvoir. À travers lui, son pays reconnaît la gravité de la situation en Guinée. En tant que président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), en tant que membre du front national pour la défense de la constitution (FNDC), en tant que membre de l’alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD), je salue cette position du président français.

Lire

Macron contre le 3ème mandat d’Alpha Condé : « c’est un plus dans le combat que nous menons » (Jacques Gbonimy)

21 novembre 2020 à 15 03 22 112211

Jacques Gbonimy, président de l’UPG

Les réactions se multiplient au sein de la classe politique guinéenne, suite à l’interview du président français publiée hier, vendredi 20 novembre 2020, par Jeune Afrique. Une sortie médiatique dans laquelle Emmanuel Macron a exprimé son opposition à la décision de son homologue guinéen de changer la constitution pour se maintenir au pouvoir.

Lire