Onze ans de déni de justice sur les crimes contre l’humanité de Septembre 2009

28 septembre 2020 à 20 08 52 09529

La collusion de la CPI avec Alpha Condé et la négligence des leaders politiques guinéens.

Nous voici encore réunis cette année pour marquer le onzième anniversaire des crimes contre l’humanité de 2009 en Guinée et pour dénoncer le déni de justice qui s’en est suivi depuis.  Du fait de la pandémie, les cérémonies de cette année seront conduites sur l’internet avec les media sociaux.

Lire

Présidentielle en Guinée : le principal opposant pointe le risque de violences ethniques

25 septembre 2020 à 7 07 22 09229

Dakar, 24 sept 2020 (AFP) – Le principal opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, a accusé le président Alpha Condé, candidat à un troisième mandat controversé, d' »instrumentaliser » les divisions ethniques, au risque d’attiser les violences entre communautés. « Je suis convaincu que cette élection, je vais la gagner, je peux la gagner », a déclaré M. Diallo, déjà candidat malheureux en 2010 et en 2015 face à M. Condé, lors d’une rencontre à Dakar avec l’Association de la presse étrangère au Sénégal (APES).

Lire

Mali : la CEDEAO réitère ses exigences à la junte au pouvoir

16 septembre 2020 à 10 10 12 09129

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest maintient la pression sur la junte militaire qui a pris le pouvoir au Mali. A l’issue du mini-sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de quelques pays ouest-africains tenu hier, mardi 15 septembre 2020, à Accra (Ghana), l’organisation sous régionale a maintenu sa fermeté par rapport à la situation au Mali.

Lire

Renouvellement des passeports : les Guinéens de Chine s’adressent au chef de l’Etat (lettre ouverte)

14 septembre 2020 à 15 03 38 09389

Chine, le 14 septembre 2020

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Guinée,

Pr. Alpha Condé

Monsieur le Président,

Les ressortissants guinéens vivant en Chine ont besoin de vous !
Depuis plusieurs années, nous faisons face à une situation très difficile, celle de l’impossibilité de renouveler nos passeports sur le territoire chinois. Malgré les nombreuses plaidoiries à l’ambassade de la République de Guinée en Chine et auprès de nos autorités en Guinée, nous sommes toujours dans l’impasse.

Monsieur le Président,

Permettez-nous de vous exposer les conséquences qu’engendre le fait de ne pas pouvoir renouveler nos passeports sur place. La Chine a un règlement que chaque étranger sans exception doit respecter. Un passeport valide est le bien le plus précieux pour nous qui vivons en Chine.

Du point de vue administratif, un passeport non-valide nous prive l’obtention du visa adapté à nos différentes occupations, car sans ce visa nous sommes automatiquement dans l’illégalité ; les familles sont dans l’incapacité de faire inscrire leurs enfants à l’école. Sans passeport valide, nous n’avons pas accès aux services publics et privés. Le simple fait de se nourrir devient presqu’impossible, car la majeure partie des services fonctionnent avec les portefeuilles électroniques. Or, il convient de savoir que ces portefeuilles électroniques sont rattachés à la banque et au passeport. Sans passeport, nous ne pouvons pas nous rendre à l’hôpital, nous ne pouvons pas non plus nous déplacer d’une ville à l’autre, impossible de prendre un hôtel et encore moins trouver un logement.

Monsieur le Président,

L’expiration du passeport d’un étranger débouche sur d’énormes difficultés liées à l’obtention du visa qui, elles aussi, aboutissent à un dépassement du temps de séjour accordé (overstay) ; ce qui est une infraction à la loi de l’immigration chinoise. Concrètement, pour les personnes dont les passeports ont expiré, cela se traduit par le paiement quotidien de 500 yuans, soit 73,02 dollars.
L’expiration du passeport, pour les étudiants, entraîne souvent la perte de leur admission et de leurs bourses d’études. Pour les citoyens résidants en Chine et qui sont engagés dans l’entrepreneuriat ou qui sont employés, l’expiration du passeport entraîne l’annulation de leurs licences en cours, la perte de leurs assurances, et l’annulation de leurs permis de travail. À tout cela, s’ajoutent les problèmes psychologiques résultant de ces situations de stress.

Oui, Monsieur le Président, nous Guinéens séjournant en Chine, vivons une humiliation qui ne dit pas son nom. Nous faisons en particulier face aux moqueries des autres.  Nous subissons par ailleurs la méfiance des services d’immigration chinois qui, de notre situation, déduisent que nous devons être en conflit avec l’Etat guinéen. En effet, se dissent-ils, c’est la seule raison pouvant expliquer le refus de nos autorités de nous délivrer nos passeports. D’autant qu’en la matière, notre malheureux sort est bien singulier. Comme vous pouvez le constater, du dénouement de ce problème, dépend l’image de notre chère nation.

A ce jour, les deux solutions proposées ne sont pas effectives. La première qui est la délivrance d’un titre de voyage par notre ambassade en Chine ; le titre de voyage, comme son nom l’indique, est un document qui est émis pour permettre à une personne qui n’est pas en possession d’un passeport valide, de rentrer dans son pays d’origine. Il ne permet en aucun cas d’avoir accès à la totalité des services mentionnés plus haut. La deuxième solution est celle de rentrer en Guinée. Là également, vous devez, Monsieur le président de la République, savoir que nous sommes exposés à d’autres formes de difficultés. Soulignons tout d’abord que 80% des étudiants guinéens en Chine sont non-boursiers et n’ont par conséquent pas la possibilité de travailler. La loi chinoise l’interdisant formellement. Quant à ceux qui sont boursiers, ils reçoivent juste assez de quoi leur permettre de se nourrir et se vêtir. Or, comme vous devez certainement le savoir, le covid-19 a chamboulé beaucoup de choses. Notamment le prix du transport aérien connaît une hausse sans précédent. Il en découle que la majorité d’entre nous n’ont pas les ressources financières nécessaires pour supporter le coût. Et pour ceux qui ont ces ressources, s’ils rentrent au pays, ils n’ont aucune garantie de pouvoir revenir en Chine et continuer leurs activités. D’ailleurs, pour les étudiants qui sortent du pays en cette période de Covid-19, il est impossible de revenir continuer la formation jusqu’à nouvel ordre. Il faut aussi rappeler que les citoyens guinéens résidents en Chine n’ont pas bénéficié du rapatriement annoncé des Guinéens vivant à l’étranger. Pourtant, nous avions fourni la liste d’une soixantaine de nos compatriotes qui avaient besoin de rapatriement.

La République Populaire de Chine a certes rouvert ses frontières aériennes aux Guinéens, mais avec des conditions d’obtention de visa quasiment impossibles à remplir. Bref, pour revenir au besoin urgent de renouvellement de nos passeports, il importe de relever que sans une réaction diligente de nos autorités, les hommes et femmes d’affaires ne pourront pas revenir rouvrir leurs bureaux, les laissant sans ressources leur permettant de subvenir aux besoins primaires de leurs familles. De même que des employés seront remerciés par leurs employeurs et feront face à la même situation que les hommes d’affaire. Pour terminer, les étudiants ne pourront pas suivre les cours dans les conditions normales et seront obligés de suivre les cours en ligne, ils n’auront pas accès aux laboratoires de recherche.

Monsieur le Président,

Vous conviendrez avec nous qu’au vu de tous ces risques, des solutions concrètes s’imposent sur le court et long termes.
À court terme, nous vous prions de bien vouloir autoriser la mobilisation et l’expédition vers la Guinée par voie express de nos passeports déjà expirés pour leur renouvellement, étant donné que toutes les données biométriques se trouvent en Guinée. Ou alors envoyer une équipe dans l’immédiat afin de collecter les données nécessaires pour le renouvellement de nos passeports.
À long terme, nous souhaitons avoir une équipe sur place de façon permanente ou tout au moins annuelle qui pourra nous assister en vue du renouvellement de nos passeports.

Urgence Passeport Chine

Citoyens guinéens

Lire

Le superstore Century 21 fermera tous ses sites après près de 60 ans d’existence

11 septembre 2020 à 15 03 18 09189

Le superstore Century 21 Stores qui est une destination pour les chasseurs de bonnes occasions à la recherche de bonnes affaires sur les robes et chaussures de créateurs de styles, les cosmétiques et les articles ménagers depuis près de 60 ans a déposé le bilan du chapitre 11 (Bankrupcy) et met fin à ses activités, ils vont fermer leurs 13 magasins de New York, New Jersey, Pennsylvanie et Floride.

Lire

Lancement du programme Fulbright pour étudiants et du programme de bourses Hubert H. Humphrey pour 2021-2023 de l’ambassade américaine à Conakry

9 septembre 2020 à 10 10 57 09579

Conakry, le 9 septembre 2020

L’ambassade des États-Unis à Conakry a le plaisir d’annoncer l’ouverture de deux compétitions du programme Fulbright pour l’année universitaire 2021-2022 : le programme Fulbright pour étudiants étrangers et le programme de bourses Hubert H. Humphrey.  Ces programmes d’échange sont financés par le Département d’État américain et ont été lancés par le sénateur américain William J. Fulbright en 1946 pour accroître les échanges académiques internationaux entre les Américains et les citoyens de plus de 150 pays dans le monde.

Lire

États-Unis : la réouverture des écoles à New York pourrait être retardée !

4 septembre 2020 à 6 06 36 09369

Les élèves, parents et éducateurs ont fait un plaidoyer passionné lors d’une audience du conseil municipal pour retarder encore à plus tard la réouverture des écoles de New York. Le maire, Bill de Blasio, avait annoncé, le mardi dernier, 1er septembre 2020, que le début de l’année scolaire serait retardé suite à la menace d’une grève des enseignants ; mais, il y a un autre appel pour retarder encore plus le début de l’année scolaire 2020-2021.

Lire

« Pour la CEDEAO des peuples » : déclaration contre les putschs constitutionnels en Afrique de l’Ouest

3 septembre 2020 à 10 10 05 09059

« Il faut interdire, proscrire, mettre hors la loi et/ou refuser définitivement et de manière définitive tout changement, altération et/ou modification de la Constitution ou de tout Statut en vigueur d’un État membre de la CEDEAO, dans sa nature ou sa période, visant ou destiné à rendre tout Chef d’État éligible pour un troisième mandat »

Lire

Bloqués en Algérie, des étudiants guinéens demandent l’aide du président Alpha Condé pour rentrer au bercail

29 août 2020 à 11 11 01 08018

Plusieurs jeunes boursiers guinéens en Algérie tirent actuellement le diable par la queue. Ils veulent rentrer au bercail ; mais, depuis le mois d’avril dernier, ce retour tant souhaité semble chaque jour plus lointain. Toutes les démarches auprès de la représentation diplomatique de la Guinée en Algérie pour faciliter ce « comeback » sont jusqu’à restées vaines. Et, en cette période de pandémie de COVID-19, nombreux de ces étudiants guinéens sont désemparés. Aujourd’hui, ces jeunes implorent « la pitié » du président Alpha Condé pour leur permettre de regagner le sol de leur Guinée natale.

Lire

Mali : les Chefs d’Etat de la CEDEAO maintiennent les sanctions et veulent d’une transition d’un an

28 août 2020 à 17 05 55 08558

Communiqué de la présidence sur la vidéo-conférence concernant la situation au Mali

Sékhoutouréya, 28 août 2020 – Le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a participé en visio-conférence au deuxième sommet des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), ce vendredi 28 août 2020. Comme la précédente, cette rencontre était essentiellement consacrée à la situation socio-politique du Mali, caractérisée dernièrement par un coup d’État.

Lire

Côte d’Ivoire : les violences et la répression des voix dissidentes augmentent à l’approche de l’élection présidentielle

28 août 2020 à 8 08 29 08298

Alassane Ouattara

Les autorités ivoiriennes doivent immédiatement prendre des mesures destinées à prévenir les violences y compris celles entre adversaires politiques appartenant à des communautés différentes, et à protéger la population et son droit de manifester pacifiquement, a déclaré Amnesty International vendredi 28 août 2020.

Lire

France : le footballeur Paul Pogba testé positif au Covid-19

27 août 2020 à 14 02 21 08218

Le footballeur français d’origine guinéenne Paul Pogba a été testé positif au coronavirus. C’est l’entraîneur de l’Equipe de France, Didier Deschamps, qui a annoncé la nouvelle ce jeudi, 27 août 2020, en conférence de presse. Il a expliqué que c’est la raison pour laquelle le milieu de terrain de Manchester United ne figure pas sur la liste des 23 joueurs retenus pour disputer les matchs de la France contre la Suède et la Croatie en Ligue des nations.

Lire

Académie internationale de la Jurisprudence islamique (IIFA) : Pr Koutoubou SANO nommé Secrétaire Général

26 août 2020 à 21 09 27 08278

Pr Koutoubou Moustapha SANO, nouveau Secrétaire général de l’Académie internationale de l’OCI

Le Secrétaire général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) vient de nommer un guinéen au poste de Secrétaire général de l’Académie internationale de la Jurisprudence islamique (IIFA). Le Professeur Koutoubou Moustapha SANO devient ainsi le premier Africain non-arabe à occuper ce poste.

Lire

Coups de force militaires, constitutionnels ou électoraux en Afrique de l’Ouest : la CEDEAO a rendez-vous avec l’Histoire

25 août 2020 à 17 05 38 08388

Communiqué : TLP s’étonne que les sanctions annoncées à la suite du sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO du 20 août 2020 se réfèrent au protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance, dont l’institution n’a jamais veillé à l’application au Mali. Les éléments déclencheurs de la crise politique et sociale actuelle au Mali trouvent leur source dans les manquements graves et répétés aux principes de la lutte contre la pauvreté et la bonne gouvernance défendus par ce protocole additionnel.

Lire

La CEDEAO, une Communauté des Peuples ou un Club des Chefs d’Etat ?

24 août 2020 à 9 09 54 08548

Par Sény Facinet Sylla, Ex. Secrétaire Général Adjoint des Affaires Religieuses : La CEDEAO déçoit. Elle ne répond pas aux attentes et aspirations des peuples de l’espace Ouest-Africain. Son attitude face aux différentes crises qui secouent la Sous-Région le montre à suffisance.

Lire

CEDEAO : le fossé s’élargit entre les chefs d’Etat et les citoyens

22 août 2020 à 12 12 11 08118

La communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest dépêche une unième mission à Bamako ce samedi. Mais, cette nouvelle mission se déroule dans un contexte radicalement différent de celui des précédentes. Hier, il s’agissait de négocier entre Ibrahima Boubacar Keïta et les forces politiques et sociales, regroupées au sein du M5 pour sauver le fauteuil d’IBK. Aujourd’hui, il s’agit de l’utopique retour au pouvoir de ce même IBK. Or, la première mission était de loin la plus facile. Il est moins difficile d’éviter la chute d’un président que de réinstaller au pouvoir un chef d’Etat déchu.

Lire

Sommet extraordinaire de la CEDEAO : Alpha Condé pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel au Mali

20 août 2020 à 19 07 40 08408

Communiqué de la présidence guinéenne : Sékhoutouréya, 20 août 2020 – Après le putsch du mardi 18 août dernier au Mali, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), se sont concertés ce jeudi 20 août 2020 par visioconférence. C’était au cours d’un sommet extraordinaire urgent, pour ensemble réfléchir sur la démarche à suivre en faveur d’un retour à l’ordre constitutionnel dans ce pays.

Lire

Coup d’Etat militaire au Mali : la chute d’IBK largement commentée en Guinée

19 août 2020 à 21 09 34 08348

La prise du pouvoir par l’armée malienne est suivie avec beaucoup d’attention en Guinée, pays voisin du Mali, qui vit depuis plusieurs mois une crise politique, due à la volonté du président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Ce coup d’Etat militaire est largement commenté notamment à Conakry, la capitale, où beaucoup pensent que cet acte pourrait être un avertissement pour le chef de l’Etat guinéen.

Lire