COVID-19 : 905 589 cas positifs et 45 719 morts dans le monde

2 avril 2020 à 8 08 39 04394

La pandémie due au nouveau coronavirus continue sa progression et fait des victimes un peu partout dans le monde. Depuis son apparition (au dernier trimestre 2019 à Wuhan, en Chine centrale) jusqu’à la date d’hier, mercredi 1er avril 2020, le COVID-19 a atteint plus de 180 pays et territoires à travers la planète. 905 589 cas d’infection de nouveau coronavirus dont 45 719 décès ont officiellement été recensés à travers tous les continents. Et, plus de trois milliards de personnes (soit 48% de la population mondiale) sont confinées à des degrés différents dans le monde. Ceci, pour lutter contre la propagation vertigineuse de la maladie du COVID-19.

Lire

Coronavirus : deux cas suspects signalés à Kindia

1 avril 2020 à 21 09 55 04554

La nouvelle était sur toutes lèvres depuis hier dans la ville de Kindia. Mais, c’est seulement ce mercredi, 1er avril 2020, qu’elle a été confirmée par un responsable sanitaire. Selon notre source, qui a gardé l’anonymat, il y a effectivement deux cas suspects de Coronavirus qui ont été signalés dans la commune urbaine.

Lire

Lutte contre le Covid-19 : voici ce qui est fait à la maison centrale de Conakry

1 avril 2020 à 20 08 25 04254

La pandémie du Coronavirus se propage inexorablement avec 31 cas confirmés de la maladie en Guinée ce mercredi 1er avril 2020. Cette situation préoccupe les autorités qui multiplient les mesures visant à freiner sa propagation. A la maison centrale de Conakry, la plus grande prison du pays, qui compte plus de 1500 détenus, des dispositions ont été déjà prises pour parer à toute éventualité. La mise en place de kits de lavage des mains et la prise de température des visiteurs et des détenus sont de rigueur dans cette maison carcérale surpeuplée, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Tueries d’opposants en Guinée : le FNDC appelle à trois jours de deuil national

1 avril 2020 à 18 06 46 04464

« Pour le repos des âmes de toutes les victimes de la répression du régime de M. Alpha Condé, le FNDC appelle le peuple de Guinée à observer des Journées Nationales de deuil en consacrant les vendredi 03, samedi 04 et dimanche 05 avril 2020 à la prière et au recueillement. »

Front National pour la Défense de la Constitution

COMMUNIQUE N°095

La lutte démocratique engagée par le peuple de Guinée se poursuit sans relâche contre la dictature qui a enfoncé notre pays dans une profonde crise politique et sanitaire.

Depuis le début du combat du FNDC, le bilan provisoire de la répression contre les opposants au troisième mandat est de plusieurs dizaines de morts et de nombreux disparus, sans compter les centaines de blessés graves et d’innombrables personnes emprisonnées à travers tout le pays. Les dégâts matériels se chiffrent à des dizaines de milliards de nos francs.

Pour le repos des âmes de toutes les victimes de la répression du régime de M. Alpha Condé, le FNDC appelle le peuple de Guinée à observer des Journées Nationales de deuil en consacrant les vendredi 03, samedi 04 et dimanche 05 avril 2020 à la prière et au recueillement.

Pendant que le Peuple de Guinée pleure encore la mort de ses martyrs, M. Alpha Condé a délibérément exposé les guinéens aux risques de contamination à grande échelle en dissimulant l’ampleur du Coronavirus dans notre pays, dans l’unique dessein de perpétrer son coup d’État constitutionnel.

Malheureusement le peuple de Guinée commence à payer le prix de l’irresponsabilité de ses dirigeants qui ont fait preuve de laxisme et de cynisme intolérables dans la gestion de cette pandémie. Ils ont préféré prioriser l’organisation de leur mascarade électorale au détriment de la santé des populations.

Cette attitude des dirigeants guinéens a eu pour conséquence immédiate, l’augmentation vertigineuse et inquiétante des cas de personnes infectées par le coronavirus, quelques jours après la tenue du double scrutin du 22 mars dernier.

Peu soucieux du bien-être de sa population, le Gouvernement guinéen a vidé les caisses de l’État pour procéder à l’achat de conscience des populations et mener des propagandes en faveur du projet contesté de troisième mandat. Ce qui explique son incapacité à faire face au financement des mesures visant à atténuer l’impact de la crise du coronavirus sur notre économie.

Au regard du risque élevé de propagation de la pandémie de Covid-19, l’insensibilité et le refus du Gouvernement à prendre de véritables mesures d’accompagnement des populations, en cette période de crise sanitaire, le FNDC invite les populations à respecter scrupuleusement les consignes sanitaires édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé.

En outre, le FNDC invite le peuple de Guinée à prendre toutes les précautions nécessaires pour se protéger contre le Covid-19 et freiner sa propagation dans notre pays.

Par ailleurs, le FNDC félicite le vaillant peuple de Guinée qui s’est catégoriquement opposé au coup d’État constitutionnel du 22 mars dernier et l’encourage à poursuivre la lutte jusqu’à la libération de notre pays des mains ensanglantées de M. Alpha Condé et de son clan.

Pour ce faire, des nouvelles consignes seront édictées en vue de la poursuite de notre lutte citoyenne qui va désormais se focaliser sur des actions concrètes tout en tenant compte des contraintes liées au contexte sanitaire actuel.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.

Conakry, le 01 avril 2020

Lire

Pas de COVID-19 à Kankan : le cas suspect testé négatif (sources hospitalières)

1 avril 2020 à 18 06 17 04174

C’est la fin de la psychose à Kankan. Le cas suspect de coronavirus, enregistré récemment dans la ville et évacué d’urgence à Conakry, s’est révélé négatif. C’est le centre de traitement épidémiologique de l’hôpital régional de Kankan qui a donné l’information dans la journée de ce mercredi, 1er avril 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

COVID-19 : Labé enregistre son premier cas positif

1 avril 2020 à 17 05 43 04434

La préfecture de Labé vient d’enregistrer son premier cas de Coronavirus. Le cas suspect transporté lundi dernier à Conakry s’est révélé positif. L’annonce a été faite ce mercredi, 1er mars 2020, par la direction régionale de la santé, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Coronavirus : 9 contacts suivis à Siguiri (DPS)

1 avril 2020 à 11 11 44 04444

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus en Guinée, neuf personnes considérées comme des sujets contacts sont recensées et suivies dans la préfecture de Siguiri. L’annonce a été faite par le directeur préfectoral de la santé, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

COVID-19 : désormais 30 cas positifs en Guinée

1 avril 2020 à 11 11 08 04084

La situation se complique chaque jour davantage en Guinée, qui vient d’enregistrer 8 nouveaux cas positifs de Coronavirus. Ce qui porte désormais à 30 le nombre le nombre de cas positifs officiellement recensés dans le pays.

Lire

Conakry isolée pour Coronavirus : le décret diversement apprécié à la gare routière de Matam

31 mars 2020 à 17 05 08 03083

Le nombre de personnes testées positives à la pandémie du Coronavirus ne fait que grimper en Guinée. Vingt-deux (22) cas ont été confirmés par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) depuis l’apparition de cette maladie dans notre pays. Pour freiner la chaîne de contamination, le chef de l’Etat a pris des mesures drastiques dans la soirée d’hier lundi, 30 mars 2020. Outre le couvre-feu, la capitale Conakry, qui est jusque-là l’épicentre de la maladie, a été isolée de l’intérieur du pays pour une durée de 14 jours reconductibles.

Lire

Covid-19 : malgré son « isolement », des chauffeurs de Labé en route pour Conakry

31 mars 2020 à 16 04 10 03103

Dans le cadre du renforcement de l’état d’urgence sanitaire, le président Alpha Condé a annoncé l’isolement de Conakry de l’intérieur du pays et l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 5 heures. Cette mesure qui interdit tout départ de Conakry, prise hier lundi, ne préoccupe pas les chauffeurs de taxis de Labé. Dans la matinée ce mardi, 31 mars 2020, la gare routière de Safatou était animée et certains chauffeurs s’activaient à embarquer des passagers désireux de rallier Conakry, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

COVID-19 en Guinée : Sidya Touré demande de « vider les prisons surpeuplées »

31 mars 2020 à 15 03 55 03553

Sidya Touré, président de l’UFR

Comme annoncé précédemment, Depuis le mois de décembre dernier, l’humanité fait face à une pandémie due au nouveau coronavirus. Cette maladie qui se joue des frontières a déjà fait plus 35 000 morts à travers le monde. Et, depuis son apparition en Guinée, cette maladie du COVID-19 inspire la peur.

Lire

Lutte contre le Covid-19 : tous les lieux de culte fermés à Yomou

31 mars 2020 à 15 03 42 03423

Dans le cadre de la prévention du Coronavirus, les lieux de culte ont été fermés en Guinée suite à l’état d’urgence décrété par le président Alpha Condé. Si cette mesure n’est pas respectée à Siguiri, ce n’est pas le cas à Yomou, en Guinée Forestière, où les églises sont fermées. Tel est le constat fait sur place le dimanche, 29 mars 2020, par Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Lire

Siguiri : les mesures de l’état d’urgence sanitaire ignorées par les citoyens

31 mars 2020 à 14 02 15 03153

Alors que le coronavirus se propage inexorablement dans le monde avec des dizaines de milliers de morts, les gouvernements multiplient les mesures visant à freiner le drame dans son élan. C’est dans cette dynamique que le président Alpha Condé a décrété l’état d’urgence sanitaire, avec à la clé l’instauration d’un couvre-feu nocturne et l’interdiction de sortir de Conakry. Mais, les mesures édictées pour la prévention de la pandémie ne sont pas respectées à Siguiri, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Coronavirus : 4 871 cas confirmés en Afrique, 152 décès

31 mars 2020 à 13 01 10 03103

Considéré encore comme très clément en Afrique, le nouveau coronavirus gagne de plus en plus de terrain sur ce continent. Cette pandémie qui sème actuellement la mort à travers le monde touche aujourd’hui plus de 45 pays africains. Et, selon le centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine, jusqu’hier, lundi 30 mars 2020, l’Afrique a enregistré 4 871 cas confirmés et 152 décès liés au COVID-19.

Lire

Etat d’urgence sanitaire ou un simple faire-semblant ?

31 mars 2020 à 9 09 44 03443

Alpha Condé, président de la République

Si les Guinéens ne connaissent pas l’état d’urgence, ils connaissent en revanche l’état de siège. Au pire moment de la crise de janvier et février 2007, le gouvernement avait instauré un état de siège. Lequel était très contraignant pour le citoyen, privé de sa liberté. Sur la base de cette réalité vécue il y a 13 ans, les citoyens s’attendaient à une certaine restriction de leur liberté après l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. Rien n’en est. Cet état d’urgence n’a eu pour le moment aucun impact sur le quotidien du citoyen.

Lire

Coronavirus : il n’y a aucun guinéen parmi les étrangers testés positifs au Ghana

31 mars 2020 à 9 09 38 03383

Comme annoncé précédemment, 10 étrangers ont été testés positifs au Coronavirus le dimanche, 29 mars 2020, au Ghana. Certains médias ghanéens avaient annoncé qu’il s’agit de guinéennes qui devaient être rapatriées en Guinée. Mais, il s’avère finalement qu’il n’y a aucun guinéen dans le groupe, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Alpha Condé passe à la vitesse supérieure : Conakry isolé, couvre-feu dans tout le pays

30 mars 2020 à 23 11 54 03543

La propagation de la pandémie du Coronavirus en Guinée amène le président Alpha Condé à prendre des mesures de plus en plus drastiques. Quelques jours seulement après avoir décrété l’état d’urgence dans le pays, le chef de l’Etat guinéen instaure un couvre-feu sur l’ensemble du territoire national, a appris Guineematin.com à travers un décret rendu public dans la soirée de ce lundi, 30 mars 2020.

Lire

COVID-19 en Guinée : un cas suspect et 50 contacts à Kankan (DPS)

30 mars 2020 à 20 08 04 03043

Comme annoncé précédemment, la pandémie due au coronavirus continue sa progression en Guinée. Depuis son apparition dans le pays, le 12 mars 2020, le COVID-19 a atteint 22 cas confirmés officiellement annoncés par l’ANSS. Et, jusque-là, cette maladie était essentiellement présente à Conakry. Mais, désormais, elle commence à se propager et s’étendre à l’intérieur du pays. Un « cas suspect » (un belge) au COVID-19 et 50 contacts (en majorité des joueurs du FC Milo) vient d’être identifiés et recensés dans la préfecture de Kankan.

Lire

Coronavirus : 19 cas suspects dans la région de Labé

30 mars 2020 à 18 06 58 03583

Dix-neuf (19) personnes suspectées d’être touchées par le Coronavirus sont recensées et suivies dans la région administrative de Labé. L’annonce a été faite ce lundi, 30 mars 2020, par le directeur régional de la santé, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Lire