Nigeria : il faut aider les enfants brisés par la guerre pour ne pas en faire une génération sacrifiée

27 mai 2020 à 7 07 16 05165

Boko Haram a enlevé des milliers d’enfants pour en faire des soldats ou des « épouses »
L’armée place illégalement des mineurs en détention prolongée et les torture
L’UE et d’autres donateurs financent un programme de « réhabilitation » défaillant

Il est urgent que le Nigeria protège une génération entière d’enfants et lui fournisse une éducation dans le nord-est du pays, une région dévastée depuis des années par les atrocités de Boko Haram et les violations manifestes imputables à l’armée, a déclaré Amnesty International le 27 mai dans un nouveau rapport effrayant.

Lire

L’UA décriée par les Guinéens : « elle a complètement raté sa mission »

25 mai 2020 à 18 06 34 05345

Mamadou Alpha Diallo, responsable du syndicat des taxis motos de Kobaya

Ce lundi, 25 mai 2020, l’Union Africaine fête ses 57 ans d’existence. Elle a vu le jour le 25 mai 1963 sous la dénomination de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) avant de changer de nom pour devenir l’Union Africaine (UA). Ce 57ème anniversaire de sa création intervient à un moment où l’organisation continentale a besoin plus que jamais de redorer son image pour mériter encore une fois la confiance des africains. Car, elle est aujourd’hui de plus en plus décriée sur le contient, notamment en Guinée où beaucoup de citoyens estiment que l’institution ne joue nullement pas son rôle. C’est en tout cas l’avis de plusieurs personnes interrogées par un reporter de Guineematin.com dans les rues de Conakry.

Lire

Éducation : les étudiants guinéens en Tunisie réclament 7 mois de bourses impayées

21 mai 2020 à 16 04 55 05555

Les étudiants guinéens vivant en Tunisie tirent le diable par la queue. Leurs bourses d’entretien n’ont pas été payées depuis sept (7) mois maintenant. Actuellement, ils traversent un calvaire indescriptible avec cette période de Covid-19 doublé au mois saint de Ramadan. Joint au téléphone dans la journée de ce jeudi, 21 mai 2020, Mamady Kaba, secrétaire aux affaires sociales de la communauté des étudiants et stagiaires guinéens en Tunisie, pointe un doigt accusateur sur l’ambassade de notre pays.

Lire

Kourémalé-Mali : un accident de la circulation fait 20 morts et 11 blessés graves

21 mai 2020 à 6 06 34 05345

Un accident de la circulation, survenu dans la nuit du mardi 19 mai 2020, dans les environs de 20 heures, a coûté la vie à une vingtaine de personne sur la route Kourémalé-Bamako. C’est un camion à conteneur et un Minibus qui sont entrés en collision dans la localité de Bayan, dans le cercle de Kangaba, en République du Mali, a appris le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

Lire

Plus de 300 migrants guinéens bloqués au Niger : « ils bénéficient de l’assistance nécessaire » (OIM)

20 mai 2020 à 16 04 34 05345

Idrissa Somparé, chargé des programmes à l’OIM Guinée

La représentation de l’OIM (l’Organisation Internationale pour les Migrations) en Guinée vient de réagir à la récente sortie de certains migrants guinéens bloqués depuis début mars 2020 au Niger. L’organisation onusienne dément l’information selon laquelle ces migrants vivent dans des conditions assez précaires dans les centres où ils sont pris en charge.

Lire

Aïd-el-Fitr, la double peine des Guinéens de l’étranger…

20 mai 2020 à 9 09 24 05245

 

Article offert par WARIA quelques jours de l’Aïd-el-Fitr prévu ce dimanche en Guinée, beaucoup de familles se demandent encore comment elles pourront faire face aux importantes dépenses propres à cette grande fête familiale. Et quoi de plus naturel de voir derrière cette angoisse collective, l’ombre des Guinéens de l’étranger tant l’apport social de ces derniers à leurs familles est considérable ! Officiellement évalués à 100 millions de dollars, les transferts de la diaspora guinéenne sont en réalité  très largement sous-estimés puisque l’essentiel des transactions s’opèrent dans le champ informel. C’est particulièrement le cas pour la communauté la plus importante installée dans les pays limitrophes : Sénégal, Côte d’Ivoire…

Lire

« Répression sauvage » des forces de l’ordre contre les citoyens en Guinée : la RADHO interpelle la CEDEAO et l’UA

17 mai 2020 à 12 12 07 05075

Dans un communiqué daté du vendredi, 15 mai 2020, la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADHO) s’est montrée « particulièrement outrée par la répression sauvage dont ont été victimes les participants à la manifestation pacifique organisée le 12 mai 2020 par des habitants de la préfecture de Coyah ». Comme on le sait, 6 personnes avaient à l’occasion été tuées à Coyah, une à Dubréka et le même jour une autre personne avait été tuée à Kamsar.

Lire

RDC : le procès de Vital Kamerhe et Cie renvoyé au 25 mai

11 mai 2020 à 15 03 23 05235

Vital Kamerhe

Accusé de « détournement de fonds publics » portant sur quelques 50 millions de dollars, Vital Kamerhe, le directeur de cabinet de l’actuel chef de l’Etat congolais, était ce lundi, 11 mai 2020, devant un tribunal de Kinshasa. Comme prévu, son procès s’est ouvert au tribunal de grande instance de la Gombe. Et, au bout d’une heure et sans grande surprise, cette première audience a été renvoyée au 25 mai prochain pour « la poursuite de l’instruction », à la demande des avocats de la défense.

Lire

RDC : le procès de Vital Kamerhe s’ouvre ce lundi au tribunal de grande instance de la Gombe

11 mai 2020 à 8 08 22 05225

Vital Kamerhe

Sauf changement de dernières minutes, le procès de Vital Kamerhe, l’actuel directeur de cabinet du président congolais, s’ouvrira ce lundi, 11 mai 2020, au tribunal de grande instance de la Gombe. Ce proche collaborateur du président Félix Tshisekedi comparait devant cette juridiction pour « détournement de fonds publics » portant sur quelques 50 millions dollars, un montant alloué au « programme des 100 jours » de l’actuel chef de l’Etat congolais. Et, s’il est reconnu coupable, Vital Kamerhe risque jusqu’à 20 ans de prison.

Lire

Paris : une plainte contre Guillaume Soro

8 mai 2020 à 14 02 45 05455

Ce jeudi, 07 mai 2020, des avocats de 6 personnes (des ivoiriens et français) ont déposé une plainte contre l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Les plaignants accusent Guillaume Soro de « torture, d’assassinat et de crimes de guerre ». Des faits qui seraient commis pendant que l’ancien chef de la rébellion ivoirienne était le patron des Forces nouvelles entre 2003 et 2011.

Lire

”Maltraitance des Africains” en Chine : ce que demande l’ONG Stand For Life and Liberty (S2L) à l’ambassade de Chine à Conakry

2 mai 2020 à 17 05 10 05105

 

Bachir Sylla, coordinateur national pour la Guinée de l’ONG ‘’Stand For Life and Liberty (S2L)’’

Comme on le sait, plusieurs ressortissants africains ont été victimes de traitements inhumains en Chine, notamment dans la province de Guangzhou (Canton) pour des tests obligatoires liés au Covid-19. Scandalisés par cette inacceptable situation, de nombreux africains ont crié leur désapprobation. C’est le cas de l’ONG internationale panafricaine ‘’Stand For Life and Liberty (S2L)’’.

Lire

Côte d’Ivoire : la justice encore et toujours comme moyen d’élimination d’un concurrent politique

30 avril 2020 à 12 12 34 04344

Un jour seulement après la condamnation de Guillaume Soro à 20 ans de prison, la Côte d’Ivoire a annoncé ce mercredi le retrait de sa reconnaissance de la compétence de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples. Laquelle cour lui avait intimé l’ordre de suspendre le mandat d’arrêt international lancé contre l’ancien président de l’assemblée nationale, et candidat déclaré à l’élection présidentielle d’octobre prochain, Guillaume Soro.

Lire

Lutte contre le COVID-19 : L’OMVS débloque 400 millions CFA

25 avril 2020 à 11 11 01 04014

Communiqué : L’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal a décidé de soutenir la lutte contre la pandémie du Coronavirus dans les 4 Etats membres de l’OMVS. Une contribution de cent millions (100 000 000) CFA a ainsi été versée cette semaine au profit des organismes nationaux (comité, agence…) chargés de gérer la crise sanitaire en Guinée, au Mali, en Mauritanie et au Sénégal.

Lire

Conakry : une manifestation pour dénoncer les violences faites aux Noirs à Guangzhou (Chine)

20 avril 2020 à 20 08 21 04214

Des africains sont victimes de mauvais traitements en Chine, accusés à tort de propager le Coronavirus dont le pays reste pourtant le géniteur. Ces exactions à caractère raciste et xénophobe ont choqué plus d’un, suscitant une vague d’indignation. Face aux violences faites à ces Noirs dans la ville de Guangzhou, des étudiants guinéens poursuivant des études en Chine, en séjour à Conakry, ont exprimé leur colère ce lundi, 20 avril 2020. Ils ont exhibé des banderoles et des autocollants devant l’ambassade de Chine au quartier Donka, à Conakry, pour dénoncer le mauvais sort réservé à leurs frères, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Afrique subsaharienne : il faut protéger les détenus exposés au COVID-19, désengorger les prisons et libérer les prisonniers d’opinion

20 avril 2020 à 17 05 03 04034

En Afrique subsaharienne, les autorités doivent agir de toute urgence afin de protéger les personnes détenues contre le COVID-19, notamment en libérant les prisonnières et prisonniers d’opinion, en réexaminant les dossiers des personnes placées en détention provisoire et en assurant l’accès aux soins de santé et aux produits sanitaires dans tous les centres de détention, a déclaré Amnesty International le 20 avril 2020.

Lire

Polémique sur l’expérimentation d’un vaccin contre le Covid-19 en Afrique : ce qu’a dit Emmanuel Macron

15 avril 2020 à 22 10 40 04404

Dans un entretien de près de 30 minutes qu’il a accordé à nos confrères de RFI, le président, français Emmanuel Macron, s’est présenté comme un inconditionnel défenseur de l’Afrique. Se montrer si préoccupé pour le continent noir comme il l’a fait, et à un moment où son pays est confronté à ses pires difficultés depuis la fin de la guerre, est un symbole très fort. Guineematin.com vous propose ici quelques extraits de cet entretien.

Lire

Couvre-feu, braquages, taxi-motards… le commandant du PA de Kourémalé dit tout à Guineematin

12 avril 2020 à 8 08 49 04494

Colonel Daouda Brian Condé, commandant du PA de Kourémalé

Pour stopper la propagation inquiétante de coronavirus en Guinée, les autorités ont adopté une batterie de mesures qui s’étendent sur l’ensemble du territoire national. Dans le district de Kourémalé, relevant de Siguiri, une localité frontalière entre la Guinée et le Mali, les autorités sécuritaires mettent les bouchées doubles pour faire respecter ces mesures. Il s’agit notamment du couvre-feu nocturne, de la fermeture de la frontière et de l’arrêt de la circulation des taxi-motos.

Lire

Psychose à Koundara : 7 sénégalais atteints du Covid-19 ont séjourné dans la localité

7 avril 2020 à 16 04 31 04314

Une mauvaise nouvelle en provenance du Sénégal provoque peur et inquiétude à Koundara. 7 sénégalais ayant séjourné dans cette préfecture de la Guinée ont été testés positifs au coronavirus juste après leur retour dans leur pays. Dans la commune urbaine de Koundara tout comme dans la sous-préfecture de Sarébhoïdho, l’heure est actuellement à la recherche des personnes ayant eu des contacts avec cas positifs de COVID-19, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire